Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 17e dimanche du temps ordinaire Année C : « Prier sans se lasser » (Luc 11, 1-13)

Homélie à la Chapelle du Lac Poulin et à la Chapelle du Lac Raquette par Mgr Hermann Giguère P.H., du Séminaire de Québec, recteur de ces dessertes pour le 17e dimanche du temps ordinaire Année C le 24 juillet 2016 Textes : Genèse 18, 20-32, Colossiens 2, 12-14 et Luc 11, 1-13 (Notre Père).



L’Église du Pater Noster est un édifice  situé le mont de l'Ascension, à Jérusalem-Est, en Terre sainte et dans le cloître des carmélites adjacent on trouve le Pater Noster reproduit sur des plaques en plus de 150  langues (Crédits photo : H. Giguère).
L’Église du Pater Noster est un édifice situé le mont de l'Ascension, à Jérusalem-Est, en Terre sainte et dans le cloître des carmélites adjacent on trouve le Pater Noster reproduit sur des plaques en plus de 150 langues (Crédits photo : H. Giguère).
Des chercheurs américains ont demandé dans une enquête auprès de gens qui étaient passés près de la mort ou qui avaient eu de grandes épreuves s'ils avaient pensé à prier dans ces moments-là : 95% ont répondu oui, même des gens qui d'habitude ne priaient pas.

Près de nous, on voit la même chose souvent. Les gens, même des gens pas très croyants, devant un cancer, devant un divorce vont penser à prier, vont faire prier pour eux. Ils sentent qu’ils ont besoin de chercher l’aide d’un autre, plus grand qu’eux.

I – Deux faits révélateurs

Eh bien! dans les lectures d’aujourd’hui on a deux épisodes où se manifeste le même besoin de chercher de l’aide et qui nous donnent un bel enseignement sur la prière.

Dans l’évangile, après avoir enseigné la prière du Notre Père, Jésus met en scène un voisin qui importune son ami jusqu'à ce que celui-ci lui réponde.

Dans la première lecture, c’est Abraham qui est en cause et qui, à la façon orientale, négocie même avec Dieu, 50, 45, 40, 30, 20 justes seront-ils suffisants pour retenir le châtiment qui se prépare? Abraham ne lâche pas.

Qu’est-ce que ces faits nous enseignent au sujet de la prière dans notre vie?

II - Prier c’est crier vers Dieu

Deux choses complémentaires, je pense.

La première qui est très claire et qui nous surprend peut-être un peu : Prier c’est crier vers Dieu, C’est même l’importuner, le « tanner » [québécisme synonyme d’importuner], c’est même parfois l’engueuler, se disputer avec lui comme on le voit dans certains psaumes.

Souvent on cherche à faire de belles prières. On ne réussit pas. On s’arrête et on ne prie plus. Alors que prier c’est dire ce qu’on a sur le cœur à Dieu comme à un ami proche, à qui on se confie. On lui parle de tout. C’est comme dans une famille. On ne se gêne pas avec lui. On ne se cache pas de lui.

C’est-ce que nous dit Jésus dans l’évangile d’aujourd’hui : « Demandez, cherchez, frappez.. .Dieu est votre père, si vous les pères de la terre donnez de bonnes choses à vos enfants, combien plus le Père du ciel vous écoutera et vous aidera par son Esprit Saint ».

Cela est bien beau et les textes d’aujourd’hui mettent cet aspect en évidence avec brio, mais on doit ajouter une deuxième chose à cela pour bien comprendre ce que c’est que prier.

III – Prier c’est écouter

Cette deuxième chose qui complète la première c’est que prier c’est écouter aussi.

Vous connaissez probablement cet épisode de la vie du Curé d’Ars où il se décide un jour à demander à un monsieur qu’il voyait souvent l’après-midi à l’église qu’est-ce qu’il y faisait. Et ce paysan de répondre en regardant le tabernacle où Jésus était présent « Je l’écoute, et il m’écoute »  [dans le dialecte local « Je l’avise et il m’avise »]. Oui parler à Dieu, mais aussi se taire pour écouter.

Cela c’est difficile aujourd’hui. On a l’impression de perdre son temps. On arrive à la maison. Vite la télé. On regarde à tout moment sa page Facebook et ses textos (SMS) ou ses messages. On n’a pas le temps de méditer, de se replier sur soi un peu, de « jongler » [québécisme pour méditer], de s’arrêter, d’écouter. Un dialogue ça se fait à deux et Dieu me parle dans le silence de mon cœur. Pour cela il faut se taire. La prière personnelle disait sainte Thérèse d’Avila (1515-1582) c’est une « conversation amoureuse dans un seul à seul avec Dieu dont on se sait aimé ».

En résumé, prier c’est donc, d’un côté, ne pas avoir peur de dire à Dieu ses besoins, de lui parler de notre vie, de nos enfants, de nos projets, de nos peurs, de nos problèmes, etc. C’est aussi, de l’autre côté, penser à l’écouter, à faire silence de temps en temps pour saisir les inspirations de l’Esprit Saint et entendre sa voix.

C’est ainsi que note prière deviendra de plus en plus un dialogue avec Dieu, une élévation de notre esprit et de notre cœur vers Dieu (comme le disait autrefois le Catéchisme de la Province de Québec dont les ainés se rappellent encore en empruntant la définition de la prière de saint Jean Damascène), une rencontre qui se continuera après notre mort où on récoltera ce qu’on aura semé, où l’on vivra éternellement ce qu’on aura commencé à vivre sur terre.

Conclusion

Redisons ensemble nos demandes personnelles et celles de toute l’Église en reprenant les paroles du Notre Père que rapporte saint Luc et que nous récitons à chaque messe :

« Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses, comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous laisse pas entrer en tentation, mais délivre-nous du Mal. »

Amen!

Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l'Université Laval
Séminaire de Québec

19 juillet 2016


Mardi 19 Juillet 2016
Lu 999 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.