Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 1er dimanche du Carême Année C : « Conversion et retour vers le Père miséricordieux » (Luc 4, 1-13)

Homélie du 14 février 2016 par Mgr Hermann Giguère P. H., Séminaire de Québec. Textes: Deutéronome 26, 4-10, Romains 10, 8-13 et Luc 4, 1-13



Jésus au désert
Jésus au désert
Nous sommes entrés le Mercredi des Cendres dans le chemin du Carême qui est une montée vers Pâques. Nous sommes invités pendant ce temps du Carême à nous rapprocher de Jésus pour le suivre et l’accompagner, pour vivre avec lui le mystère pascal où sera célébrée son exaltation sur la croix le Vendredi Saint sur le Golgotha et sa résurrection le matin de Pâques.

Dans les textes liturgiques du Carême pour l'année C, l'accent est mis sur la conversion pour entrer dans les vues de Dieu, pour « vivre ce temps de grâce comme un retour vers le Père miséricordieux, qui vous attend tous les bras ouverts », comme le souhaitait le pape François pour les jeunes à l’audience générale du 10 février 2016. Ce chemin d’un carême de conversion, de retour vers le Père, n’est pas de tout repos, cependant. Il nous amène sur le terrain du combat spirituel, car des forces obscures sont à l’œuvre en nous et dans le monde.

Le récit des tentations de Jésus que nous venons de lire nous indique les principaux terrains d’où viennent les attaques, les assauts du mal et du péché que Jésus a voulu subir pour être en tout semblable à nous sauf le péché « En effet, nous n’avons pas un grand prêtre incapable de compatir à nos faiblesses, mais un grand prêtre éprouvé en toutes choses, à notre ressemblance, excepté le péché » (Hébreux 4, 15).

Regardons plus en détail le récit des tentations racontées par saint Luc pour en tirer des leçons pour notre cheminement de retour vers le Père miséricordieux.

I – Le cadre du récit de saint Luc

Tout d’abord notons que Jésus s’éloigne des siens et se rend au désert. Le désert est un lieu hostile, peu accueillant. C’est aussi le lieu des surprises. C’est le lieu où le peuple hébreu a erré pendant quarante ans avant d’entrer dans la Terre promise. En allant au désert, Jésus se fait solidaire de son peuple qui doit se rappeler que son père était un Araméen vagabond comme le dit le texte du Deutéronome que nous avons entendu dans la première lecture. Jésus se met en marche lui aussi et c’est là qu’il va connaître les tentations et les questionnements sur sa vie et sa mission que nous raconte saint Luc.

Au désert, Jésus se retrouve seul. Et dans sa prière il cherche la volonté de Dieu. Dans cette recherche il vit un affrontement avec le Royaume des ténèbres dont Satan est le représentant, c’est l’affrontement du bien et du mal, des ténèbres et de la lumière. Le combat spirituel se met en marche : d’un côté Dieu et sa Parole, de l’autre les attraits du monde sous diverses formes. Comment faire toute la place à la lumière? C’est ce que les réactions de Jésus nous enseignent ici et c’est ce que nous sommes invités à faire selon nos possibilités et notre vocation.

II – Les tentations de Jésus

La première tentation nous montre le Tentateur qui offre, sur un plat d’argent, pourrait-on dire, un choix impossible à Celui qui est Dieu et homme, un choix où Jésus laisserait son humanité de côté pour se complaire uniquement dans sa divinité. Jésus voit le piège derrière les pierres qui lui sont offertes pour les changer en pain et sa réponse est sans équivoque : « Ce n’est pas seulement de pain que l’homme doit vivre ». En d’autres termes : « Je me nourris de la Parole de Dieu et cette nourriture me donne le bonheur en plénitude ». Comme dit saint Léon le Grand : "L'humanité s'en trouve honorée, car cet ennemi du genre humain se trouve non seulement vaincu par Dieu, mais encore par l'homme" (Commentaire extrait de l'Exposition sur les quatre évangiles de saint Thomas d'Aquin).

La deuxième tentation voit le démon tabler sur le désir de puissance et de gloire en faisant défiler les royaumes du monde et en offrant à Jésus de le mettre à la tête de ces royaumes. Jésus lui répond « Tu te prosterneras devant le Seigneur ton Dieu, et c’est lui seul que tu adoreras ». Comme il le dira devant Pilate : « Mon royaume n’est pas de ce monde » (Jean 18, 36). Jésus a déjà conscience au moment de la tentation au désert que le Royaume de Dieu est dans le cœur de ceux et celles qui accepteront son message venu de Dieu où toute personne est aussi un « royaume » en elle-même. « Le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19, 10).

La troisième tentation où Jésus se voit placé sur les hautes tours du Temple de Jérusalem et où il est provoqué pour se jeter en bas, illustre une situation où, au lieu de profiter de son intimité avec Dieu comme d’un pouvoir magique, Jésus manifeste qu’il la cultive comme une vie qui l’habite au plus profond de lui-même. « Le Père et moi, nous sommes un » dira-t-avant de mourir (Jean 10, 30).

III – Application

J’ai repris brièvement en le commentant le récit des trois tentations de Jésus au désert qui nous sont racontées au début de notre Carême. Ce récit devrait nous servir, cette année, à alimenter notre conversion, notre retour vers le Père miséricordieux. En effet, ne sommes-nous pas tentés nous aussi comme Jésus l’a été?

Nos besoins matériels sont réels comme le besoin de pain, mais ils peuvent nous refermer sur nous-mêmes et nous empêcher d’entendre la Parole de Dieu qui nous redit que l’humanité ne se nourrit pas seulement de pain, mais de paroles et de gestes qui la font grandir dans le bien et vivre en plénitude. « Vivre en plénitude, c'est choisir de se montrer miséricordieux et attentif aux besoins des autres; de prier et de prendre soin des malades, des personnes qui souffrent et des mourants; et d'accompagner et de réconforter chacun de nos frères et chacune de nos sœurs jusqu'à ce que la mort nous sépare » écrivent les évêques canadiens dans leur Message du Carême 2016.

Les royaumes du monde sont partout autour de nous. Ils se nomment : recherche de profit, exploitation, oppression, guerres, inégalités etc. Notre réponse se doit d’affirmer comme celle de Jésus qu’une seule chose est nécessaire : le Royaume de Dieu. « Cherchez d’abord le royaume de Dieu et sa justice, et tout le reste vous sera donné par surcroît » (Mathieu 6, 30).

Enfin, les hauteurs de la gloire comme celles du Temple de Jérusalem peuvent griser les personnes au point où elles se pensent auto-suffisantes et laissent de côté ceux et celles qui les entourent et surtout Celui qui est leur seul salut. « Se convertir au Christ, croire à l'Évangile, écrivait le pape Benoît XVI dans son Message du Carême pour 2010, implique d'abandonner vraiment l'illusion d'être autosuffisant, de découvrir et accepter sa propre indigence. »

Conclusion

Que cette Eucharistie qui nous voit en marche vers Pâques soit pour nous le soutien d’une conversion continuelle sans cesse à reprendre, de notre retour vers le Père miséricordieux. Et comme le souhaite saint Paul dans la deuxième lecture redisons notre foi en Jésus, car « si tu affirmes de ta bouche que Jésus est Seigneur, écrit-il, si tu crois dans ton cœur que Dieu l’a ressuscité d’entre les morts, alors tu seras sauvé » (Romains 10, 9).

Amen!

Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l’Université Laval
Séminaire de Québec


10 février 2016


Désert de Palestine
Désert de Palestine

Mercredi 10 Février 2016
Lu 700 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Galerie
Derniers tweets
Vidéo "Sauvons notre héritage" par le MCQ avec l'abbé Laurent Tailleur ex-directeur Archives du Séminaire de Québec https://t.co/KLp9L12635…
Homélie pour le 29e dimanche du temps ordinaire Année A « Un piège déjoué »: Homélie pour le 29e dimanche du...… https://t.co/d2Diyn6VOx
RT @CatholicHerald: 100 years since the Miracle of the Sun, Fr Andrew Pinsent on why a scientist can believe it really happened https://t.c…
RT @AlanHoldren: #PopeFrancis canonized 25 saints today! Incl. 30 martyrs from Natal, #Brazil ; 3 kids #Mexico, priests from #Italy & #Spa…
RT @AnikGiguere: Our NEW paper - Rules to Identify Persons with Frailty in Administrative Health Databases - https://t.co/Joi0rDZuw0 @CFN_N…