Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 25e dimanche du temps ordinaire Année B (Marc 9, 30-37) : « Une dispute éclairante sur le service »

Homélie par Mgr Hermann Giguère P.H., Séminaire de Québec, pour le 25e dimanche du temps ordinaire 20 septembre 2015 Année B Textes: Sagesse 2, 12.17-20, Jacques 3, 16-4,3 et Marc 9, 30-37.



Il y a deux sections dans l'évangile d'aujourd'hui. La première contient une deuxième annonce de la Passion (la première est en Marc 8, 31). La seconde partie de l'évangile qu'on vient de lire concerne la dispute des disciples pour la première place. Je vais m'arrêter à cette seconde partie seulement. Dimanche passé on a pu méditer sur la première annonce de la Passion qui surprenait Pierre au point où il se permettait de prendre Jésus à l'écart et de lui faire des reproches que Jésus rejeta sur le champ en disant " tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes".

I - Le service au coeur de la communauté chrétienne

Dans la seconde partie de l'évangile d'aujourd'hui, la dispute qui prend place entre les disciples est l'occasion pour l'évangéliste saint Marc de revenir sur l'idée de service dans la communauté chrétienne. "Si quelqu'un veut être le premier, qu'il soit le dernier de tous et le serviteur de tous." Encore le service, me disaient certains confrères. Un ami prêtre me confiait l'autre jour qu'il trouvait que l'on abusait de ce mot dans l'Église. Un mot, disait-il, qui couvre tant de mesquineries, tant de relations de pouvoir, de "manigances" de toutes sortes même. Qu'est-ce qu'on ne mettrait pas sous le couvert du service? Et pourtant, saint Marc ici nous invite à purifier, à questionner, à vérifier l'authenticité de notre service dans la communauté chrétienne.

II - La scène avec les enfants

Que fait Jésus ici? Après avoir parlé, il prend un enfant, il l'embrasse et il dit : "Celui qui accueille en mon nom un enfant comme celui-ci, c'est moi qu'il accueille. Et celui qui m'accueille ne m'accueille pas moi, mais Celui qui m'a envoyé."

Cette scène nous dit d'abord ce qui vient spontanément à l'esprit lorsqu'on parle du service : des gestes, des sentiments de soutien, de bienveillance, même des gestes d'affection pour les personnes "il plaça l'enfant au milieu d'eux, il l'embrassa".

Elle nous dit aussi que le service c'est de regarder l'autre, de se tourner vers les autres, non vers soi, d'aider, de se donner pour les autres allant jusqu'à leur laver les pieds comme le fera Jésus le soir du Jeudi Saint.

Vous me direz "Mais pourquoi se donner aux autres?" Les paroles qui accompagnent la scène avec les enfants nous le disent clairement: Jésus nous présente l'enfant comme si c'était lui-même. L'enfant est ici l'image de Jésus, le parfait Serviteur.

On doit mettre ces paroles en lien avec celles du jugement dernier rapportées par Mathieu au chapitre 25 de son évangile, versets 31 à 46."Quand j'ai eu soif, que j'étais étranger, que j'étais nu, malade, prisonnier, vous m'avez assisté, aidé". "Mais, Seigneur, on ne se rappelle pas de t'avoir rencontré alors". Et Jésus répondra (verset 40) : "chaque fois que vous l'avez fait à l'un de ces petits, qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait."

Comme Jean Vanier aime à le répéter et comme le fait souvent le pape François : "Jésus est dans le pauvre, dans les petits, dans l'enfant, dans l'autre, dans tous ceux et celles qui sont sans aide et protection".

III - La présence de Jésus dans l'autre

Cet enseignement de Jésus est au coeur de l'Évangile. En effet, si Jésus est dans l'Eucharistie, dans la Parole proclamée, dans les Sacrements avec efficacité, il l'est tout autant, et il l'est réellement, dans mon frère, dans ma soeur.

Voilà où les attitudes du serviteur doivent s'enraciner. Si j'ai une mentalité de serviteur, mes attitudes ne sont pas dictées d'abord par le souci de plaire, de réussir des projets, d'avoir un bon climat de travail, en somme, par des considérations que tout bon spécialiste en relations humaines développe, non elles sont dictés par cette réalité que dans mon frère, dans ma soeur, c'est Jésus lui-même que je sers.

Ah! Quelle différence! Quelles purifications, quelles remises en question prennent place alors! Si les disciples comprennent cela, ils ont déjà accueilli Dieu le Père dans leur vie : "Celui qui m' envoyé, dit Jésus." Ils accueillent de ce fait même l'amour sauveur du Père qui s'adresse à tous.

Conclusion

En conclusion, très concrètement pourquoi ne pas faire un effort dans les groupes de pastorale, dans le familles à l'occasion du Synode convoqué par le pape François et qui leur est consacré du 4 au 25 octobre prochain, dans nos milieux de travail, dans nos relations humaines pour nous questionner nous-mêmes en nous demandant: est-ce que je vois le Seigneur dans un tel ou une telle? dans tel ou tel groupe? dans telle ou telle situation". Demandons-nous, en somme, jusqu'où vont nos désirs d'être, à l'exemple de Jésus, serviteurs nous aussi.

Et que l'Esprit Saint nous donne la force de pouvoir donner notre vie, selon notre vocation, comme Jésus, pour nos frères et soeurs accueillis "au nom du Seigneur".

Amen!

Mgr Hermann Giguère, ptre, p.h.
Le 17 septembre 2015



Jeudi 17 Septembre 2015
Lu 591 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
@ecdq bravo martin et compagnie https://t.co/iuqn5ziz6A nouveaux locaux splendides continuez https://t.co/cwKJ17IsY1
RT @zenitfrancais: #Fatima: un nouveau miracle obtenu par la prière de Francisco et Jacinta, ouvrant la voie à leur canonisation https://t.…
RT @YvesCasgrain: Lancement montréalais du cd Agnus Dei de Mario Pelchat. @PresenceInfo est sur place. https://t.co/fQiia6zszr
RT @CatholicRegistr: Reopening of Jesus’ tomb after months of restoration signals new cooperation, say church leaders. https://t.co/7IeyqSk…
Homélie pour le 4e dimanche du Carême (Année A) :« L’aveugle-né : voir et croire »:... https://t.co/UlVy2luZwq https://t.co/FBAJwonxzl