Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle



Dans les blogs
le 21/04/2017

Vision et esprit de la réforme du pape François par Marco Veilleux

Conférence donnée par Marco Veilleux dans le cadre de la SOIRÉE RELATIONS du jeudi 20 avril 2017, au Diocèse de Québec. Texte reproduit avec l'autorisation de...

le 18/04/2017

Réactions sur l'article "Une Église en déroute" de Denise Bombardier

Je vous transcris, avec la permission de l'auteur, l'article de Marco Veilleux sur une chronique de Denise Bombardier qu'Il a intitulé : «L’Église en déroute»,...






Droits réservés
Carrefour Kairos
Hermann Giguère
Québec
















































DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 2e dimanche de l'Avent Année C (Luc 3, 1-6) « Un avenir prometteur »

Homélie par Mgr Hermann Giguère P.H., Séminaire de Québec, pour le 2e dimanche de l'Avent 6 décembre 2015 Année C Textes: Baruc 5, 1-9, Philippiens 1, 4-6.8-11 et Luc 3, 1-6.



La prédication de Jean-Baptiste (Crédits photo - Évangile et peinture )
La prédication de Jean-Baptiste (Crédits photo - Évangile et peinture )
Les lectures de ce deuxième dimanche de l'Avent, nous invitent à voir ce que Dieu a commencé de faire pour son peuple et pour l'humanité sous l'image de la Jérusalem dont parle le prophète Baruc : « Jérusalem quitte ta robe de tristesse et de misère, et revêts la parure de la gloire de Dieu pour toujours ». Le prophète dirige notre regard vers un avenir prometteur. Les textes de dimanche dernier à travers les images du Retour du Fils de l’homme nous parlaient de l'essentiel de la venue du Sauveur : notre rédemption et notre salut. Les textes de ce dimanche-ci nous disent comment y entrer et les faire nôtres.

I - L'action de Dieu se manifeste dès maintenant dans nos vies

Notre rédemption et notre salut sont des réalités qui sont déjà là. L'évangile qui vient d'être proclamé le dit clairement en présentant Jean-Baptiste, le Précurseur de la venue de Jésus. Cette présentation sur laquelle j’aimerais m’attarder un peu nous éclaire sur cet avenir prometteur que présente le prophète Baruc.

En effet, l'arrivée de Jean-Baptiste se situe dans un temps déterminé comme le précise le début de l'Évangile : " L'an quinze du règne de l'empereur Tibère, Ponce Pilate étant gouverneur de la Judée, Hérode prince de Galilée, son frère Philippe prince du pays d'Iturée etc." Ces précisions ne sont pas seulement intéressantes parce qu'elles nous décrivent un arrière-fond historique, mais surtout parce qu'elles nous renseignent sur la façon dont Dieu vient au secours de l'humanité. L’évangéliste n’utilise plus des images comme lorsqu’il parle du Retour du Christ à la fin des temps, il nous situe dans le temps réel. L'action de Dieu est concrète. Elle est insérée dans la vie des gens.

Ici il est question de Jean-Baptiste dont la mission sera celle de précurseur de la venue de Jésus qui lui aussi, Verbe de Dieu, habitera parmi nous dans la chair et le temps. Jean-Baptiste le dernier des prophètes est un envoyé de Dieu. Son arrivée marque la fin de l'attente d'un Sauveur, elle inaugure la Nouvelle Alliance et prépare de façon immédiate la venue du Sauveur dans le monde.

Dans cette venue, tout être vivant verra le salut de Dieu. Les ravins seront comblés, les montagnes et les collines abaissées, les routes aplanies proclame Jean-Baptiste reprenant les paroles de Baruc (Luc 3, 6). L'action de Dieu est déjà présente. Dieu devance notre attente.

Ainsi, aujourd'hui les textes ne nous parlent pas d'une venue du Salut, d'un Retour du Christ à attendre. Non! Ils nous disent que Dieu est là dans vos vies. Comme on le chante avec raison "Tu es là au cœur de nos vies Et c'est toi qui nous fait vivre! Bien vivant, ô Jésus-Christ".

II - Un Salut en voie d'achèvement

Et ce que Dieu fait en chacune de nos vies, il va le continuer de le faire jusqu'à l’achèvement final. C'est exactement ce que dit saint Paul aux chrétiens de la ville de Philippes qu'il a évangélisés avec ses amis Silas et Luc.

Écoutez: "Et puisque Dieu a si bien commencé chez vous son travail, je suis persuadé qu'il le continuera jusqu'à son achèvement au jour où viendra le Christ Jésus [...] dans ma prière, je demande que votre amour vous fasse progresser de plus en plus dans la connaissance vraie et la parfaite clairvoyance qui vous feront discerner ce qui est plus important [...] ainsi vous marcherez sans trébucher vers le jour du Christ."

Nous sommes en l'an 2015, après des attentats qui nous ont remués, en recherche de réponses aux changements climatiques, à l'écoute des paroles percutantes du pape François dans son voyage en Afrique, nous sommes là en chair et en os, et l'action de Dieu est toujours présente par son Esprit. Ne nous laissons pas abattre. Le Salut est déjà commencé. Il est là en voie d'achèvement avec notre participation généreuse et attentive.

Le temps de l'Avent prépare à la fête de Noël, à la venue du Christ. Si nous y revenons à chaque année c'est parce que cette venue n'est jamais terminée. La naissance du Christ dans nos vies n'est pas faite une fois pour toutes. Le Christ continue de naître en nous et dans le monde jusqu'à la fin des temps.

III- Application

Retenons, frères et soeurs, que le temps de l'Avent est un temps de cheminement dans la foi, un temps de pèlerinage intérieur et un temps d'exercice de la charité autour de nous dans des gestes de partage de toutes sortes.

Ce dernier volet est très présent dans les usages et les traditions reliées au Temps des Fêtes qui le reflètent avec bonheur : cueillette de vêtements, panier de nourriture, quête de la guignolée au Québec (voir note à la fin) et que sais-je encore? Même si ces gestes font partie d'un décor qui semble étranger à la fête de Noël, n'ayons pas peur d'y entrer avec un esprit qui correspond à nos choix personnels et d'y voir des occasions de vivre le temps de l'Avent comme une venue du Sauveur déjà présent sous diverses formes dans notre monde, des formes de présence qui sont comme des "semences du Verbe" comme on l'a souligné souvent au cours du dernier synode sur la famille à Rome en octobre 2015.

Conclusion

Oui, réjouis-toi, Jérusalem! "Debout vois tes enfants rassemblés du levant au couchant par la parole du Dieu Saint". Accueillons ces paroles d'espérance avec un cœur ouvert et un engagement concret pour vivre la venue du Sauveur dans nos vies de chaque jour.

Que cette Eucharistie où celui-ci se fait présent dans son Corps et dans son Sang manifeste notre engagement à sa suite et notre foi dans l'amour et la miséricorde de Dieu qui rejoint toutes les personnes quelles qu'elles soient. Cette semaine, le 8 décembre 2015, le pape François va ouvrir officiellement l'Année jubilaire de la miséricorde, prions pour qu'il continue avec courage son ministère au service de ses frères et sœurs et prions pour que l'Église tout entière à travers ses pasteurs et ses fidèles sache poser et soutenir les gestes miséricordieux dont notre monde a tant besoin.

Amen!

Mgr Hermann Giguère P.H.
Séminaire de Québec
Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval
1 décembre 2015





Note sur la guignolée

"La guignolée est, au Québec, écrit-on dans l'Encyclopédie de l'Agora, une fête du partage qui, à l'origine avait lieu la veille du Nouvel An et témoignait de la solidarité des habitants d'un rang, alors que d'autres formes d'entraide se limitaient aux voisins immédiats ou étaient pratiquées à l'échelle de la paroisse entière. Si elle a conservé des racines religieuses, païennes et chrétiennes, cette quête s'étend désormais à tout le mois de décembre, soutenue par les médias."


Le désert de Qumran ( Crédits photo: H. Giguère )
Le désert de Qumran ( Crédits photo: H. Giguère )

Mardi 1 Décembre 2015
Lu 893 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 3e dimanche de Pâques (Année A) : Disciples d'Emmaüs « La rencontre de... https://t.co/3SLXdgvHe9 https://t.co/W29rGQOK0B
RT @FatherRosica: Francis faces political, religious land mines on Egypt trip - National Catholic Reporter: https://t.co/kFj9D4gjAA
RT @pdesaintpierre: Assemblée et session de travail de @SIGNISEurope à #Malte . Au programme: réflexions sur #socialmedia , Media educatio…
"Les reliquaires de la Chapelle extérieure" SME-Info Vol. 44 n. 3, avril 2017: Les... https://t.co/23F0zkj87l https://t.co/yenhBPEafD
O FILII ET FILIAE Hymne pascale traditionnelle : musique, paroles latines et françaises... https://t.co/0bzO60wCAl https://t.co/Ystar7VNaA