Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 6e dimanche du temps ordinaire (Année A) « Il dépend de toi de rester fidèle »

Homélie pour le 6e dimanche du temps ordinaire (Année A) 12 février 2017 par Mgr Hermann Giguère P. H., Séminaire de Québec Textes: Sirac 15, 15-20, I Corinthiens 2, 6-10 et lecture brève Mathieu 5, 20-22a.27-28.33-34a.37.



Jésus représenté prêchant sur la montagne (Crédits photo : Domaine public)
Jésus représenté prêchant sur la montagne (Crédits photo : Domaine public)
Nous avons ce matin une série d’admonestations qui commencent par « Vous avez appris » et qui se continuent par « Hé bien! moi, je vous dis ».

Cette présentation est typique de la prédication de Jésus qui savait capter l’attention des personnes qui l’écoutaient avec des phrases chocs sous forme de contrastes faciles à retenir. « Vous avez appris », « Hé bien! moi, je vous dis » en est un bel exemple. Ces mots ouvrent la porte sur deux mondes, deux façons de voir nos rapports avec Dieu. Regardons cela de plus près à partir de deux exemples qui me semblent bien parlants.

I – Deux exemples pour deux mondes

Voici le premier exemple : c’est celui d’un casse-tête.

Vous avez déjà fait un casse-tête. S’il comporte un grand nombre de pièces, vous installez devant vous la scène représentée, puis vous vous mettez à fouiller le tas de pièces. Petit à petit, après plusieurs heures ou plusieurs jours parfois vous arrivez à tout mettre en place jusqu’au dernier petit morceau qui met un point final à votre casse-tête.

Deuxième exemple : une plante qui se développe.

Maintenant représentez-vous une autre situation. Celle d’une plante que vous mettez en terre. La semence contient en germe la fleur et le fruit. Déjà la plante est toute contenue dans la semence. Vous n’avez pas à vous guider avec un modèle devant vous. Mais, d’autre part, à cette plante, vous devez fournir la lumière et l’eau nécessaires, l'entretenir, la protéger aussi. Sa floraison, puis son fruit viendront consommer et enfin mettre le point final à votre entreprise.

Lequel de ces deux exemples selon vous peut illustrer le mieux la Parole de Jésus qui dit qu’il n’est pas venu abolir la Loi et les Prophètes, mais les accomplir, les compléter, qui illustre le mieux le « Vous avez appris » et le « Hé bien! moi, je vous dis ».

II- Un dessein de Dieu en action constante

Hé oui! bien sûr, c’est le second exemple qui s’applique le mieux ici.

Jésus ne prône pas la réalisation d’un plan ou d’un devis comme s’il ne s’agissait que de mettre tous les morceaux à la bonne place, il nous indique plutôt qu’il vient mener à son terme le Dessein de salut de Dieu pour son peuple.

La Loi Ancienne que Jésus appelle la Loi et les Prophètes comme il était d’usage chez les Juifs de son temps contient en germe la Loi Nouvelle comme la plante contient déjà le fruit, mais la Loi Ancienne en elle-même est incomplète. Elle va trouver sa plénitude dans celui qui nous dit Dieu de façon totale, dans Jésus, le Fils bien-aimé auquel conduit toute la Loi et les Prophètes.

Loin de nous couper de l’Ancien Testament qui est la Loi Ancienne, le Nouveau Testament qui est la Loi Nouvelle le prolonge et nous y replonge continuellement. C’est pourquoi Jésus peut dire « Celui qui rejettera un seul de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire ainsi, sera déclaré le plus petit dans le Royaume des cieux. Mais celui qui les observera et les enseignera, celui-là sera déclaré grand dans le Royaume des cieux ». Il y a une continuité dans le Dessein de Dieu qui est annoncé et préfiguré dans l’Ancien Testament et qui est réalisé en plénitude dans le Nouveau par Jésus.

III – Application

Les chrétiens dans leur fréquentation de la Bible après y avoir ajouté le Nouveau Testament qui comprend les évangiles auxquels s'ajoutent les lettres de saint Paul, de saint Jean, de saint Pierre et de saint Jacques ainsi que le livre de l’Apocalypse, n’ont pas rejeté les livres de l’Ancien Testament. Ils les ont gardés en les lisant de façon nouvelle comme on le fait couramment dans la prière avec le livre des Psaumes. On les a « christianisés »  pourrait-t-on dire.

Ce qui s’appliquait au peuple d’Israël a été appliqué au Peuple de Dieu que nous sommes, au Corps du Christ qu’est l’Église. Et ainsi, nous nous en servons pour guider notre route et notre prière. Quoiqu' incomplets, ils éclairent l’accomplissement et la plénitude que Jésus a apporté à l’histoire d’amour d’un Dieu qui agit dans notre histoire. Jésus met l’accent sur ce qui est intérieur et non ce qui est extérieur. La loi Nouvelle est la loi de l’Esprit qui est donné à tous ceux et celles qui se mettent à la suite de Jésus comme les premiers disciples l'ont fait.

Conclusion

Aujourd’hui demandons au Seigneur de redécouvrir le goût de sa Parole toujours vivante pour que nous puissions faire et mettre en pratique tous les commandements en laissant grandir dans nos cœurs par l’action de l’Esprit Saint la semence de la Parole déposée en nous au Baptême et entretenue par les sacrements dont l’Eucharistie à laquelle nous participons.

Demandons au Seigneur de nous faire progresser de plus en plus dans la connaissance de la Loi Nouvelle et de nous aider à la mettre en pratique, car « heureux ceux et celles qui écoutent la Parole de Dieu et la mettent en pratique » (Luc 11, 28).

Comme le dit si bien la première lecture « Il dépend de toi de rester fidèle ».

C’est ce que je vous souhaite à tous et à toutes.

Amen!

Mgr Hermann Giguère P. H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l'Université Laval
Séminaire de Québec


le 7 février 2017






Mardi 7 Février 2017
Lu 576 fois




Nouveau commentaire :

Vos commentaires sont les bienvenus. Nous nous efforcerons d'y donner suite dans la mesure du possible. Merci de votre intérêt pour notre site et nos activités.

Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 3e dimanche de l'Avent Année B « Le témoignage de Jean-Baptiste » Homélie pour le 3e dimanche de l'… https://t.co/d4oLIfSRm6
RT @LaCroix: Les funérailles émouvantes de Johnny Hallyday à la Madeline montre que la France reste un pays où l’Église sait être présente…
RT @smequebec: La crèche grandeur nature de la Cathédrale Notre-Dame de Québec inaugurée le 8 décembre. Une touche religieuse bienvenue pou…
RT @ecdq: La crèche @NotreDameQuebec est ouverte en avant-première en cette fin de messe #ImmaculeeConception. Ouverture officielle demain…
RT @jacgauthier: Étant à Paris, je partage l'émotion des Français. D'Ormesson incarnait la finesse d'esprit, et aussi la foi en "Dieu et qu…