Ce livre est le fruit de plus de cinq ans de recherches et d'enquêtes. Les auteurs se sont donné la peine de vérifier leurs affirmations. Au-delà des données recueillies, l'intérêt de leur enquête réside dans la méthode employée pour les classer et les mettre en relation les unes avec les autres. Cette méthode est inspirée de la sémiotique et ils la nomment la sémiométrie.


En quoi consiste-t-elle? Prenez par exemple le cinquième trait identitaire : "villageois". Ce terme du point de vue de la sémiométrie est le dénominateur commun d'un ensemble de mots comme campagne, conservateur, familial, local, nationaliste, partage, simplicité et traditionnel qui sont perçus plus favorablement par les Franco-Québécois que par les Anglo-Québécois. Pour les auteurs "le langage est le marqueur d'identité". C'est à partir de mots que se révèlent les traits identitaires.

Cette méthode fait ressortir sept traits identitaires propres aux Franco-Québécois. En effet, le Code Québec recherché se limite aux Québécois de langue française, les "canadiens-français" disait-on autrefois. Ceci étant dit, le portrait tracé par les sept traits retenus est très révélateur : heureux, consensuel, détaché, victime, villageois, créatif et fier. Ce sont ces traits qui forment le Code Québec et qui sont comme les terrains où les communicateurs de toutes sortes lancent leurs messages avec profit. Plusieurs exemples en sont donnés comme la campagne de publicité de Bell au milieu des années 90 avec Benoît Brière etc.

Dans la présentation de chaque trait identitaire, on fait appel à des enquêtes récentes, on illustre ce trait par des considérations tirées du marketing, on présente les mots sous le trait décrit et on donne les résultats chiffrés des enquêtes pertinentes. On le voit l'ouvrage a une structure simple. Il est agréable à lire. Le style est soigné sans être recherché. On peut le parcourir du début à la fin ou aller à tel ou tel trait identitaire selon son intérêt.

Il reste que les deux chapitres de présentation et la conclusion ne doivent pas être mis de côté. C'est là que les auteurs sont le plus éclairants notamment sur les générations de Franco-Québécois qu'ils divisent en trois. La plus vieille génération est nommée la "génération silencieuse" et recouvre les gens de nés entre 1925 et 1945. De villageois, ils deviennent au fil des décennies consensuels et ouverts sur le monde. La génération des Baby-Boomers nés entre 1946 et 1964 évolue entre la créativité et le détachement. La génération X coincée (1964-1980) entre celle de Baby-Boomers et les milléniums n'aura été qu'une génération de transition. Enfin la nouvelle génération des milléniums qui représente les jeunes ayant eu 18 ans au tournant du millénaire porte en elle le gène de la réussite. Les auteurs mettent en évidence les axes dominants pour chaque génération : villageois vs consensuel pour génération silencieuse, détaché vs créatif pour les Baby-Boomer et victime vs fier pour celle de milléniums.

Notons, en terminant, le portrait qu'on trace de l'heptagone québécois lorsqu'on développe le trait identitaire "villageois" (pages 158 et ss.). Sur la base de leurs sondages, les auteurs ont classé les habitants de chacune des régions selon leurs attitudes, leurs opinions et leurs comportement et ont établi une typologie en sept grands groupes que voici :1) les insulaires fédéralistes de l'Ouest, 2) les insulaires sociaux-démocrates de l'Est, 3) les navetteurs du 450, 4) les républicains : région de la Capitale nationale, 5) les frontaliers : régions de Chaudière-Appalaches, Estrie et Centre-du-Québec, 6) les régionalistes : régions d'Abitibi-Témiscamingue, du Nord-du-Québec, du Saguenay-Lac-St-Jean, de la Côte-Nord, du Bas-Saint-Laurent, de la Gaspésie et de la Mauricie et 7) les membres des Premières Nations.

Ce livre ne se veut pas un portrait sociologique du Québec. Son propos est plus modeste, mais bien ciblé : connaître ce qui différencie les Franco-Québécois des Anglo-Québécois.

Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l'Université Laval
Séminaire de Québec


30 octobre 2016

Référence du livre
Jean-Marc Léger, Jacques Nantel, Pierre Duhamel, Le Code Québec. Les sept différences qui font de nous un peuple unique au monde, Editions de l’Homme, Montréal, 2016 , 248 pages ISBN : 9782761946414

Le Code Québec. Les sept différences qui font des Québécois un peuple unique au monde par Jean-Marc Léger, Jacques Nantel et Pierre Duhaime

Note de l'auteur

À la lecture du mémoire de l'Assemblée des évêques catholiques du Québec le projet de loi 62 du gouvernement du Québec intitulé Contribution de l'Assemblée des évêques à la consultation publique organisée par la Commission des Institutions sur le projet de loi 62 loi favorisant le respect de la neutralité religieuse de l’État et visant notamment à encadrer les demandes d’accommodements religieux dans certains organismes présenté le 21 octobre 2016, j'ai été surpris de constater que leur conclusion se situait en droite ligne dans l'esprit du Code Québec et en retenait même les principaux traits identitaires.

Simple coïncidence ou non, ce texte est révélateur du "nous ne sommes plus comme nous étions"

"Le Québec d'aujourd'hui n'a plus rien à voir avec celui de l'époque de Jean Lesage... Ce nouveau Québec change les valeurs, les attentes et les besoins de la population, ici comme ailleurs" constatent Léger, Nantel et Duhamel à la page 22 de leur livre.

Voici cette conclusion :

"Avec ses valeurs profondément enracinées d’entraide, de compassion, de solidarité et de générosité, notre peuple est un peuple d’accueil et de convivialité, qui préfère la conciliation à la confrontation, qui veut toujours être du côté de la liberté, de la justice et de la tolérance. Sachons préserver et protéger cette dimension si précieuse de notre identité collective."



Nouveau commentaire :
Twitter


QUI SUIS-JE?
le 9 janvier 2017 : il y a eu 112 874 visites depuis le 2 mars 2011. Merci!
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!




Galerie
grille_entree_fabriqe.jpg
guillaume_couillard_2fabrique_vue_aerienne.jpg
petit_cap_Chateau_Belllevue_007.jpg
PêcheMiraculeuseEntier.JPG
pavillon_jean_olivier_briand_galeries.jpg
sme_gravure_entree.jpg

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


@ecdq bravo martin et compagnie https://t.co/iuqn5ziz6A nouveaux locaux splendides continuez https://t.co/cwKJ17IsY1
Jeudi 23 Mars - 23:12
RT @zenitfrancais: #Fatima: un nouveau miracle obtenu par la prière de Francisco et Jacinta, ouvrant la voie à leur canonisation https://t.…
Jeudi 23 Mars - 18:04
RT @YvesCasgrain: Lancement montréalais du cd Agnus Dei de Mario Pelchat. @PresenceInfo est sur place. https://t.co/fQiia6zszr
Jeudi 23 Mars - 17:56
RT @CatholicRegistr: Reopening of Jesus’ tomb after months of restoration signals new cooperation, say church leaders. https://t.co/7IeyqSk…
Jeudi 23 Mars - 17:56