Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Le Bulletin d'information SME-Info vol. 33, numéro 43, décembre 2006 est en ligne

Trois nouveaux membres agrégés, la communauté des prêtres du Séminaire, le centre de vocations: Maison François de Laval, dates à retenir etc.



Sigle du Séminaire sur la porte cochère du Vieux-Séminaire
Sigle du Séminaire sur la porte cochère du Vieux-Séminaire
Version PDF disponible
Mot du Supérieur général

La communauté des prêtres du Séminaire malgré sa décroissance désire maintenir son dynamisme pour poursuivre sa mission historique toujours actuelle au service de l’Église diocésaine. De 80 membres en 1982, elle est passée à 42 actuellement. Malgré cette diminution en nombre, elle s’est enrichie continuellement de nouveaux membres en particulier dans l’équipe d’animation du Grand Séminaire. Certains membres auxiliaires de la communauté, déjà au service du Séminaire et du Diocèse depuis de nombreuses années ont décidé de demander à devenir membres agrégés c’est-à-dire permanents au service de l’œuvre du Séminaire pour continuer à transmettre un héritage et poursuivre, dans des voies nouvelles, la mission que notre fondateur le Bienheureux François de Laval a voulu à savoir la formation des futurs prêtres, l’évangélisation, l’éducation et le service du Diocèse sous toutes ses formes.

L’Acte de fondation du Séminaire de Québec en date du 26 mars 1663 le décrit comme « une continuelle École de vertu et un lieu de réserve d'où nous puissions tirer des sujets pieux et capables pour les envoyer à toutes rencontres…»

C’est dans cet esprit de service que nos confrères, messieurs les abbés Claude Jobin, Louis-André Naud et André Gagné ont demandé d’être agrégés à la communauté des prêtres du Séminaire. Le Conseil du Séminaire, ainsi que l’Assemblée des agrégés et Mgr l’Archevêque ayant donné une réponse favorable, leur agrégation à la communauté des prêtres du Séminaire a été acceptée et le 8 décembre 2006, à l’occasion du Vœu de l’Immaculée, ils signeront en présence de la communauté leur contrat d’agrégation.

Ce numéro du SME-Info vous permettra de mieux connaître la communauté des prêtres du Séminaire à travers les réflexions d’un groupe de travail mis sur pied pour étudier l’avenir de la communauté et à travers l’œuvre de la Maison François-de-Laval consacré à la pastorale des vocations presbytérales.

Bonne lecture.

Joyeux Noël et Bonne Année.

Hermann Giguère, ptre, p.h,



NOMINATION

Monsieur l’abbé Michel Stein a été nommé membre coopté du Conseil du Séminaire pour un second mandat de deux ans. Nos félicitations.




DATES À RETENIR

- 8 DÉCEMBRE 2006 : renouvellement du Vœu de l’Immaculée fait depuis 1665 et agrégation de trois nouveaux membres à la communauté des prêtres du Séminaire (voir autre article) ;
- 22 DÉCEMBRE 2006 : échange de vœux avec les employées et employés du Séminaire ;
- 31 DÉCEMBRE 2006 : fête de la Sainte Famille, patronne principale du Séminaire ;
- 4 AU 7 JANVIER  2007: session de formation pour les séminaristes ;
- 8 JANVIER 2007: début des cours à l’Université Laval ;
- 24 JANVIER 2007 : célébration de la saint François de Sales avec les prêtres de la Région pastorale de la Chaudière et de Charlevoix présidée par Monseigneur Pierre-André Fournier, évêque auxiliaire à Québec ;
- 12 FÉVRIER 2007 : célébration communautaire de l’Onction des malades ;
- 5 AU 10 MARS 2007: semaine de lecture à l’Université Laval ;
- 21 MARS 2007 : célébration par anticipation de l’anniversaire de fondation du Séminaire de Québec (26  mars 1663).




LA MAISON FRANÇOIS-DE-LAVAL : UN CENTRE DE VOCATION QUI RÉPOND AUX BESOINS

Au printemps dernier, il me faisait plaisir, en tant que responsable actuel de la Maison François-de-Laval, centre de vocation, de remettre aux membres du Conseil du Séminaire de Québec le rapport des activités de cette œuvre pour la dernière année pastorale. Comme vous le savez, la Maison François-de-Laval a son pied-à-terre depuis deux ans dans la section réservée au Centre Québec IXThUS du Pavillon Camille-Roy. Elle se propose toujours principalement d'aider qui a besoin de discerner la volonté du Seigneur dans sa vie face à la possibilité d'un appel à la prêtrise, par l'information, l'accompagnement, la formation, et des activités pertinentes favorisant le rassemblement (à l'occasion et selon les besoins ).

L'année dernière, 28 candidats différents ont eu recours aux services de la Maison François-de-Laval. Certains ont entrepris un accompagnement régulier, d'autres sont venus à quelques rencon-tres, plusieurs centaines ont fréquenté le site internet, cinq ont choisi d'entreprendre une formation en vue du sacerdoce.

La Maison François-de-Laval, centre de vocation, a aussi cherché à développer certaines activités nouvelles de nature à favoriser la promotion et la valorisation du ministère et de la vie des prêtres. Une émission de radio hebdomadaire, sur les ondes de Radio-Galilée, a permis à 37 prêtres, au fil des émissions et des semaines, de donner leur témoignage personnel en rapport avec leur ministère, et de partager ce qui les fait vivre encore aujourd'hui dans la vocation qui est la leur. Cette émission se poursuit depuis septembre : tous les vendredis soirs de 20 h à 21 h, en reprise tous les dimanches, de 19 h à 20 h. Le témoignage personnel de l'animateur paraîtra aux éditions Anne Sigier sous le ti-tre Aujourd'hui, ma joie d'être prêtre dans un livre écrit sous la forme d'une lettre ouverte. J'espère que la lecture de ce livre pourra favoriser une réflexion et un dialogue soutenu en rapport avec le ministère et la vie des prêtres, et une spiritualité sacerdotale qui reste à approfondir et que bon nombre de jeunes recherchent intensément.

Ma conviction est qu'une œuvre comme celle de la Maison François-de-Laval, centre de vocation, garde toute sa pertinence, et qu'elle répond à des besoins en rapport avec la relève des prêtres. Merci au Séminaire de Québec de demeurer fidèle à cette mission. Bien sûr, il convient de nous en remettre à notre bienheureux et bien-aimé fondateur, François de Laval, afin que nos efforts portent tous les fruits que le Seigneur en attend, sous le souffle de l'Esprit « des commencements et des recommencements » !

André Gagné, ptre





LA COMMUNAUTÉ DES PRÊTRES DU SÉMINAIRE DE QUÉBEC

Voici des extraits d’un document de travail produit au cours de l’année 2005 et 2006 par un comité de confrères nommés par le Conseil du Séminaire. Ce document est le fruit de recherches et de consultations notamment une consultation de tous les prêtres par le Supérieur général à l’automne 2005.

L'histoire de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec révèle un certain nombre de constantes :
* cette communauté de prêtres diocésains s'est toujours maintenue parce qu'il existait des besoins auxquels seule une communauté pouvait répondre adéquatement ;
* cette communauté de prêtres diocésains a toujours travaillé au recrutement et à la formation du clergé ;
* cette communauté de prêtres diocésains a sans cesse, pour répondre à des besoins nouveaux, assumé la responsabilité d’œuvres nouvelles ;
* cette communauté de prêtres diocésains a toujours été au service de l'Église diocésaine en assumant sans cesse des responsabilités confiées par l'évêque diocésain.

La communauté des prêtres du Séminaire de Québec doit se considérer comme l'héritière non seulement des biens dont son fondateur, le Bienheureux François  de Laval, l’a dotée, mais surtout de son esprit et de sa sollicitude envers les prêtres. En réunissant les prêtres de son diocèse en communauté, celui-ci était persuadé que la mise en commun de leurs qualités, de leur zèle, de leur prière et de leur travail les aideraient grandement à développer leur vie spirituelle et intellectuelle, à améliorer et à soutenir leur travail pastoral, à éviter les dangers que peut entraîner l'isolement.

La communauté des prêtres du Séminaire de Québec est donc un groupe de prêtres unis ensemble par une œuvre commune au service de l’Église diocésaine et affectés à celle-ci par l’évêque du diocèse.

La vitalité et le développement de la communauté reposent sur une révision constante des motifs qui l'incitent à maintenir et modifier ses œuvres ou à établir de nouvelles œuvres en vue de répondre adéquatement à des besoins urgents ou permanents de l'Église. Étant donné la situation nouvelle que connaît l'Église, la vie communautaire, avec ses dimensions spirituelle, sociale, affective, professionnelle, est non seulement chose possible et désirable, mais est un moyen privilégié pour servir ensemble le même Seigneur dans la même Église.

On peut penser à bon droit que si le Bienheureux François de Laval a voulu que ses prêtres forment une communauté, c'était dans la pensée que les prêtres qui en feraient partie, même s'ils étaient engagés dans des œuvres différentes, en retireraient un grand enrichissement, un avantage incontestable, et pour eux-mêmes et pour leurs tâches pastorales. Les prêtres du Séminaire de Québec se sentent interpellés par les défis que rencontre l'annonce de la Bonne Nouvelle dans le contexte d’une société toujours en évolution.

Marchant dans les traces de leurs devanciers, ils partagent et mettent en commun leurs attentes et leurs projets, ils développent le soutien fraternel et l'audace apostolique, ils regardent en avant remplis d'espérance et de confiance.

Mgr Hermann Giguère, MM. les abbés Michel Stein, Louis-André Naud et Denis Bélanger
Comité sur l’avenir de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec




ACTIVITÉS PASTORALES

Maison François de Laval au Petit Cap

- du 8 au 11 février 2007 : Rencontre des membres des équipes Notre-Dame.

Au Centre Québec IXThUS

- 30 décembre2006 : Activité familiale pour la fête de la Sainte Famille avec bénédiction des enfants par le Cardinal Ouellet à la Basilique-Cathédrale.

Voir le calendrier complet des activités sur le site internet
www.quebecixthus.com dans la section Agenda.




TROIS NOUVEAUX MEMBRES PERMANENTS DE LA COMMUNAUTÉ DES PRÊTRES DU SÉMINAIRE

À la suite de trois demandes d’agrégation à la communauté des prêtres du Séminaire de la part de membres auxiliaires, le processus d’agrégation s’est déroulé selon les règlements. Le Conseil du Séminaire ainsi que l’Assemblée des agrégés et Mgr l’Archevêque ayant donné une réponse favorable, messieurs les abbés Claude Jobin, Louis-André Naud et André Gagné, deviendront membres agrégés (membres perpétuels) de la communauté le 8 décembre 2006. Félicitations et assurance de notre accueil le plus fraternel. Que votre présence soit pour la communauté une source de renouveau et d’élan.

Hermann Giguère, ptre, p.h.
Supérieur général

L'abbé Claude Jobin
Monsieur l’abbé Claude Jobin a œuvré au Petit Séminaire dans l’enseignement et la pastorale avant d’être curé à Ste-Monique-des-Saules et vicaire à Notre-Dame-de-Foy. En 2004, il a accepté de devenir le directeur fondateur du Centre d’évangélisation Québec IXThUS consacré aux jeunes adultes.

L'abbé Louis-André Naud
Monsieur l’abbé Louis-André Naud, après un doctorat en liturgie à Lyon, a été nommé dans l’équipe d’animation du Grand Séminaire en 1981 dont il fut directeur spirituel de 1993 à 2000. Tout en continuant son travail au Séminaire, l’abbé Naud assume aux Services diocésains la responsabilité du secteur de la liturgie. Il a été choisi comme responsable de la liturgie au 40e Congrès eucharistique international de 2008.

L'abbé André Gagné
Avant d’être curé à Baie-Saint-Paul et à St-Augustin, monsieur l’abbé André Gagné avait été animateur et pro-fesseur au Petit Séminaire et direc-teur de la Maison François-de-Laval, centre de vocation. Après une année sabbatique, en 2002-2003, il est revenu au Séminaire comme prêtre auxiliaire. Il a repris la direction de la Maison François-de-Laval et en 2004, il est entré dans l’équipe d’animation du Grand Séminaire.




SAVIEZ-VOUS...

- … comment sont arrivés au Séminaire les reliques de François de Sales, patron secondaire du Séminaire de Québec et où elles se trouvent ?

Réponse 1 à la fin du Bulletin.

- …  d’où vient l’expression « habillé comme la chienne à Jacques » ?

Réponse 2 à la fin du Bulletin.




RÉPONSES AU SAVIEZ-VOUS… ?

Réponse 1
- « L'existence de ces reliques au Séminaire de Québec, écrit l’abbé Auguste Gosselin, remonte à l'année 1696. Elles furent envoyées à M. Glandelet, pour la chapelle, par M. Tremblay. 'Je vous envoie, lui écrivait-il, des reliques de saint François de Sales, dont un de nos messieurs, qui est près d'Annecy, m'a fait présent. Il les a obtenues des religieuses de la Visitation d'Annecy, et les a demandées pour le Séminaire de Québec. Elles sont authentiques.'» (Vie de Mgr de Laval, premier évêque de Québec et apôtre du Canada, Imprimerie L.-J. Demers, Québec 1890, t. 2, pp. 477-479). Le 22 janvier 1699, Monseigneur de Saint-Vallier, deuxième évêque de Québec, signe l’authentique de ces reliques de saint François de Sales dont fait état l'abbé Gosselin plus haut. Elles sont conservées dans la chapelle de Mgr Briand.


Réponse 2

- Jacques Aubert, début du 19e siècle, célibataire endurci du Bas du Fleuve, avait une chienne sans poil malade. L’hiver, dit-on, il lui mettait de vieux vêtements pour la protéger. Dans le village, est née l’expression « habillé comme la chienne à Jacques.. » et elle s’est répandue un peu partout par la suite.




Visitez le site internet du Séminaire www.seminairedequebec.org
et notre webzine SME-Infonet

Responsabilité : Hermann Giguère, supérieur général
Mise en page, présentation et diffusion : Martine Duplain, secrétaire de direction




Tous droits réservés 2006


Dernière mise à jour 2 décembre 2006


Samedi 2 Décembre 2006
Lu 2246 fois


Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.