Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

4e Colloque international en narratologie biblique: signature du Livre d'Or du Séminaire

Le 31 mai 2008, le Supérieur général du Séminaire de Québec a reçu les participants et participantes à la Salle des prêtres du Pavillon Jean-Olivier Briand du Séminaire de Québec pour la signature du Livre d'Or du Séminaire. Les organisateurs du colloque ont souhaité cette cérémonie pour souligner le 400e de Québec et le 300e anniversaire du décès de Mgr de Laval. Voici l'allocution de Mgr Hermann Giguère, supérieur général du Séminaire.



4e Colloque international en narratologie biblique: signature du Livre d'Or du Séminaire
Monsieur le président,
Mesdames et Messieurs,

Je suis heureux en tant que Supérieur général de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec (de son nom ancien Séminaire des Missions-Étrangères de Québec uni à celui de Paris jusqu’à la conquête anglaise – de là le sigle SME qui orne la porte cochère à l’entrée du Séminaire), je suis heureux dis-je, de vous recevoir sous l’œil des recteurs de l’Université Laval qui était jusqu’en 1970 une extension du Séminaire de Québec grâce à une Charte royale obtenue de la reine Victoria en 1852 qui octroyait au Séminaire de Québec le privilège de décerner les degrés académiques et qui reconnaissait son Supérieur et ses directeurs comme Université.

Nous aimons bien la Reine Victoria au Séminaire, vous le comprendrez, puisqu’en 1852, qu’un souverain anglais donne à des catholiques romains, prêtres en plus, une Charte royale relève de ce pragmatisme anglo-saxon dont nous avons hérité au Québec et dont nous sommes fiers.

Nos relations avec l'Université Laval, notre « fille », demeurent très bonnes et la mission héritée de François de Laval se continue directement à travers la Faculté de théologie et de sciences religieuses qui est une des quatre facultés fondatrices de l’Université Laval.

Tout en manifestant une reconnaissance sincère à la reine Victoria pour son geste, le Séminaire de Québec n’oublia jamais ses racines françaises et sa mission d’éducation au service du peuple des rives du Saint-Laurent. Les collections du Séminaire ont donné naissance au Musée de l’Amérique française et, en cette année du 400e anniversaire de la fondation de Québec, c’est dans un édifice du Séminaire que le cadeau de la France offert à cette occasion, le Centre de la francophonie des Amériques, s’installera.

Permettez-moi de réitérer dans ce forum international que vous formez, notre attachement à l’héritage français et la culture française qui continuent de nous stimuler et de nous inspirer dans un Québec qui, avec modestie, mais avec assurance, désire apporter son originalité et sa contribution particulière sur la scène internationale dans tous les domaines.

Comme ancien professeur de la Faculté, je salue votre généreuse contribution à la recherche en Écriture Sainte, en particulier sur le plan de la narratologie biblique, discipline nouvelle et combien stimulante. Vos travaux ont permis de renouveler à bien des égards nos lectures de l’Écriture. Soyez-en remerciés.

Je vous souhaite une agréable sortie sur le fleuve ce soir, malgré la température et un séjour inoubliable à Québec.

Bienvenue au Séminaire de Québec et merci de votre attention.

J’inviterais maintenant votre président et les membres du conseil d’administration à venir signer notre Livre d’Or.



Mgr Hermann Giguère, P.H..
Supérieur général du Séminaire de Québec
Le 31 mai 2008




______________________________________________________________

La Bible en récits IV: La mise en intrigue

Colloque international du Réseau de recherche en narratologie biblique
Université Laval, Québec
29 mai – 1er juin 2008

C’est un plaisir et un honneur d’accueillir à Québec, pour le 400e anniversaire de la ville, le quatrième Colloque d’analyse narrative de la Bible. Nos remerciements chaleureux vont à ceux qui ont décidé de préparer une contribution à cet évènement et nous souhaitons aussi la bienvenue à tous les auditeurs qui y assisteront, spécialistes ou non. Le thème retenu, l’intrigue dans les récits bibliques ou inspirés par la Bible, est prometteur. Il suscitera, nous en sommes certains, des discussions et échanges nombreux.

Dans le cadre du 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec, l’Université Laval a accepté officiellement d’être l’hôte du « Colloque international du RRENAB qui aura lieu du 29 mai au 1er juin 2008 ». Le Séminaire de Québec, fondateur de l'Université Laval, recevra les participants et les participantes pour la signature du Livre d'Or du Séminaire. La présidence du comité scientifique est assurée par Anne Pasquier, assistée de Guy Bonneau et Alain Faucher pour l’Université Laval, ainsi que d’Alain Gignac (Université de Montréal) et Yvan Mathieu (Université St-Paul). Deux membres non québécois du RRENAB en font également partie : André Wénin (Université de Louvain-la-Neuve), qui assure actuellement la présidence du RRENAB, et Daniel Marguerat (Université de Lausanne).

Alain Faucher et Anne Pasquier

Samedi 31 Mai 2008
Lu 3715 fois


Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Galerie
Derniers tweets
RT @FatherRosica: Late Pope Paul VI to be made saint this year, Pope Francis says https://t.co/iiMmzP4u0f
RT @LeDevoir: Cinquante ans à penser le Québec https://t.co/2r3rSmLGMt
Homélie pour le 1er dimanche du Carême Année B « Les temps sont accomplis » Homélies dominicales pour les temps lit… https://t.co/C2dI3vqfoE
Figure importante de l’histoire du Québec, Le 9 février 2018, François de Laval a été désigné comme personnage his… https://t.co/Knufg6Ya1g
RT @MDavienne: A VOIR : avec les 50 ans de @santegidionews, nouveau logo et nouveau site Internet ! Et surtout, la priere en direct de la b…