Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Bulletin d'information SME-Info Vol. 35 n. 2 avril 2008: ' Nous regardant tous comme frères...'

Le numéro d'avril 2008 du Bulletin d'information du Séminaire de Québec, SME-Infonet, est en ligne. Témoignage de l'abbé Alain Faucher, article sur l'intuition avant-gardiste de François de Laval, calendrier des activités, dates à retenir, mot du supérieur général, saviez-vous? etc.



Confrères prêtres au repas festif du 26 mars 2008
Confrères prêtres au repas festif du 26 mars 2008
Version PDF

MOT DU SUPÉRIEUR GÉNÉRAL

Hé oui ! nous y sommes. Les fêtes du 400e de Québec, du 300e du décès de François de Laval, du 350e de son ordination épiscopale et du 49e Congrès eucharistique international nous rejoignent. Combien d’événements verrons-nous ? Quels moments d’intensité nous rejoindront ? Quelles belles promenades nous attendent ? Célébrer, tel est l’invitation des organisateurs du Congrès eucharistique international. Célébrer notre foi, célébrer Jésus-Christ, célébrer l’Eucharistie, célébrer la vie aujourd’hui.

Pour ce numéro du SME-Info, j’ai puisé, chez un prédécesseur comme Supérieur général, un portrait du Séminaire dans les vues du Bienheureux François de Laval. Je remercie monsieur le chanoine Louis-Joseph Lépine de m’avoir permis de reproduire un extrait de la merveilleuse allocution qu’il donnait en 1988 lors du 325e anniversaire de la fondation du Séminaire.

Pour mieux entrer dans l’esprit du Bienheureux François de Laval, notre fondateur, quoi de mieux que de lire le témoignage d’espérance de l’abbé Alain Faucher, adjoint au Vice-recteur aux études et aux activités internationales de l'Université Laval, et de nous préparer dans la joie à l’ordination de douze nouveaux prêtres le 20 juin 2008 dans le cadre du 49e Congrès eucharistique international.

Ces quelques lignes pourront alimenter heureusement nos moments de célébration tout au cours de l'été.

Bonne lecture.

Hermann Giguère, ptre, p.h.

NOMINATIONS

- Mgr l'Archevêque a nommé monsieur l'abbé Denis BÉLANGER, membre agrégé de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec, vicaire épiscopal de la Rive-Nord. Monsieur l'abbé Bélanger quittera donc les paroisses de Saint-Yves et Saint-Louis-de-France où il œuvrait depuis dix ans .

- Sur présentation du Conseil du Séminaire, Mgr l'Archevêque a renommé monsieur le chanoine Jacques ROBERGE procureur du Séminaire de Québec jusqu’au 30 juin 2009.
Mgr l'Archevêque a nommé monsieur l'abbé Jimmy RODRIGUE membre auxiliaire de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec, à temps plein, jusqu'au 31 juillet 2011 il l'a affecté à l’Équipe d’animation du Petit Séminaire diocésain.

- Mgr l'Archevêque a nommé monsieur l'abbé André GAGNÉ, membre agrégé de la communauté des prêtres du Séminaire, recteur du Petit Séminaire diocésain, à temps plein, jusqu’au 31 juillet 2011.


ACTIVITÉS PASTORALES

CENTRE D’ÉVANGÉLISATION
QUÉBEC IXTHUS

- 23 avril 2008 : Témoignages et retrouvailles « Les pèlerins de Compostelle » ;
- 4 mai 2008 : Messe pour le 4e anniversaire de Québec IXThUS ;
- 17 mai 2008 : Création musicale chrétienne ;
- 31 mai 2008 : Auditions pour le CD Émergences 4.

La liste complète des activités se trouvent sur le site internet www.quebecixthus.com


MAISON
FRANÇOIS-DE-LAVAL À PETIT CAP
À PETIT CAP

- 19 avril 2008 : Pastorale universitaire ;
- 25 avril 2008 : Journée de ressourcement - stagiaires 2e année ;
- 2 au 4 mai 2008 : Ressourcement et évangélisation des jeunes - Famille Marie-Jeunesse ;
- 9 au 11 mai 2008 : Pastorale universitaire ;
- 23 au 25 mai 2008 : Pastorale universitaire ;
- 17 juin au 18 août 2008 : Camps d’été - Pastorale jeunesse ;
- 20 au 24 août 2008 : Camp d’été - Petit Séminaire diocésain.


LES VUES DU BIENHEUREUX FRANÇOIS DE LAVAL ÉTAIENT PROVIDENTIELLES ET AVANT-GARDISTES

Lors de son premier voyage au Canada, en 1659, Mgr de Laval avait sûrement constaté personnellement comment la vie en ce pays de mission était difficile et soumise aux rigueurs d'un climat très accablant pour des Européens. Déjà les deux prêtres français qui l'accompagnaient durent retourner en France dès l'année suivante, seul le jeune ecclésiastique Henri de Bernières réussit à surmonter ces difficultés. Et comme Mgr de Laval ne pouvait compter pratiquement dans ces débuts difficiles que sur des prêtres venus de France, il a voulu leur assurer une organisation locale qui puisse leur venir en aide, qui leur soit un support dans leur travail apostolique et qui devienne leur nouvelle famille à laquelle ils seront rattachés jusqu'à leur mort. […]

Dans les vues de Mgr de Laval, le Séminaire qu'il établit en 1663 doit être une communauté de prêtres diocésains qui réunit tout son clergé en une famille sacerdotale. M. de La Tour, dans ses Mémoires sur la vie de M. de Laval le dit expressément: « Il voulut que tout le clergé ne fit qu'une famille, que la maison de l'Évêque fût la maison commune de tous les ecclésiastiques, et le centre de tout le temporel comme du spirituel. Il exécuta ce pieux dessein jusqu'à l'établissement de son séminaire. Dès qu'il l'eut bâti, il lui donna tous ses biens, s'y consacra, s'y renferma lui-même, et le chargea de maintenir cette union et de remplir et perpétuer ses vues ; ce qui subsista jusqu'à ce qu'un nouveau gouvernement (il s'agit ici de la réforme de Mgr de Saint-Vallier) change la face des choses. Après ces explications, on peut revenir au texte même du mandement d'érection du Séminaire signé par Mgr de Laval à Paris, le 26 mars 1665 pour en goûter toute la saveur :

« ...Nous avons érigé et érigeons dès à présent et à perpétuité un Séminaire pour servir de clergé à cette nouvelle Église... d'ou nous puissions tirer des sujets pieux et capables pour les envoyer, à toutes rencontres et au besoin, dans les paroisses et tous autres lieux, afin d'y faire les fonctions curiales et autres auxquelles ils auront été destinés.»

Qu'est-ce qui avait poussé Mgr de Laval à fonder en Nouvelle-France un Séminaire que l'on pourrait qualifier d'avant-gardiste ? J'emprunte la réponse à M. l'abbé Hononus Provost et je cite :« Ce que nous croyons plus probable, c'est qu'il a voulu reconstituer ici l'atmosphère ainsi que la vie spirituelle et apostolique de la Société des Bons Amis et de l'Ermitage de Caen, avec des prêtres qui, d'ailleurs, s'y étaient initiés pour la plupart. De plus, Mgr de Laval voulait une organisation religieuse à la mesure de l'Église qu'on lui avait confiée. Ce n'était pas un diocèse adulte, mais un diocèse à fonder. Ce qui nous paraîtrait aujourd'hui un cadre étouffant, une centralisation inconcevable, paraissait nécessaire dans un pays neuf et pauvre. Mgr de Laval n'avait-il pas voulu un apostolat missionnaire ? N'appelait-il pas ses embryons de paroisses des missions et ses curés des missionnaires? Or, dans quel territoire de mission, encore de nos jours, voit-on des prêtres séculiers isolés, abandonnés à leurs propres ressources ? »

<I>Chanoine Louis-Joseph Lépine, ancien Supérieur général
Extrait de son allocution lors du 325e anniversaire
de fondation du Séminaire
</I>

SAVIEZ-VOUS … ?
-… le Château Bellevue à Petit Cap a été construit en 1779, mais en quelle année a-t-il été agrandi ?
Réponse 1 à la fin du Bulletin.
- … que le Séminaire a déjà eu un « band » ?
Réponse 2 à la fin du Bulletin.

UNE RENCONTRE INOUVLIABLE POUR LES PRÊTRES DE QUÉBEC EN HOMMAGE À FRANÇOIS DE LAVAL

Le 26 mars 2008, en ce jour du 345e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec, 220 prêtres diocésains de Québec se sont retrouvés ensemble pour fraterniser dans l'esprit du Bienheureux François de Laval. La concélébration eucharistique présidée par le Cardinal Ouellet accompagné des évêques auxiliaires, Mgr Blais, Mgr Fournier, Mgr Lemay, et des évêques émérites Mgr Noël et Mgr Couture, se termina par un hommage au tombeau du Bienheureux François de Laval.

Au terme de cette concélébration, les invités des prêtres du Séminaire se retrouvèrent dans l'ancienne Chapelle extérieure maintenant désacralisée où le Supérieur général du Séminaire, Mgr Hermann Giguère, les accueillit en rappelant dans son allocution l'héritage de fraternité sacerdotale héritée de François de Laval et où un repas fraternel les attendait.

On y souligna les jubilés des confrères qui fêtent cette année 25, 50, 60 et 65 ans de prêtrise. Le clou de la journée fut le jeu scénique de Cyril-Gauvin Francoeur, présenté avec l'autorisation de la Commission de la capitale nationale, intitulé « Comme des fleuves à la mer » où la vie de François de Laval nous est racontée par un dialogue des plus réussis entre François mourant et François dans la trentaine. Un café termina cette journée dont on se rappellera longtemps.


TÉMOIGNAGE sur la journée du 26 mars 2008 : un visage concret à l’espérance

<I>Nous avons reçu plusieurs témoignages de satisfaction et d’appréciation pour la rencontre des prêtres du 26 mars dernier. Voici celui de notre confrère, l’abbé Alain Faucher de l’Université Laval.
</I>
La très généreuse invitation reçue de votre institution à célébrer avec vous l'anniversaire de la fondation me semble mériter des remerciements qui aillent au-delà de la seule politesse. En effet, en convoquant l'ensemble des prêtres du diocèse, votre Conseil nous a inclus dans un élan historique qui traverse les siècles. Je suis sûr que plusieurs confrères garderont longtemps un excellent souvenir de ce grand moment partagé avec vous.

Vous nous avez permis de renouer avec le souffle initial de la naissance du diocèse. Vous nous avez branchés sur une décision fondatrice du premier évêque en la décapant des sédiments et des scories accumulés qui ternissaient son éclat. Nous avons pu voir en action la portée bien concrète de nos commencements pour notre présent et notre avenir collectifs.
Ainsi, par votre geste, vous avez donné visage à l'espérance qui animait le premier évêque de Québec. Vous avez peut-être aussi creusé le désir d'une fraternité sacerdotale qui aille au-delà du vocabulaire habituellement réservé aux utopies un peu brumeuses.

Pour ma part, j'ose affirmer que votre geste d'hospitalité pourrait avoir une portée prophétique. En donnant à penser aux confrères, en donnant aussi à espérer, vous avez ouvert une brèche sur l'expression des besoins grandissants d'appartenance et de solidarité de plusieurs prêtres.

Que surgira-t-il de cette « trouée lumineuse »? Bien malin qui pourrait le dire avec certitude. Ou plutôt : bien heureux ceux qui sauront inventer des gestes qui prolongeront cette expérience festive, fort bienvenue dans ces temps un peu moroses...

Pour toutes ces raisons, je prends la liberté de transmettre ma reconnaissance à votre Conseil, à votre communauté et aux organisateurs de l'événement. À la manière de l'apôtre Pierre dans la première lecture de la messe de ce jour de fête, vous nous avez dit: «Je n'ai pas d'or ni d'argent; mais ce que j'ai, je te le donne...» Comment vous rendre le bien que vous avez fait ?

Alain Faucher, prêtre


DATES À RETENIR

- 5 mai 2008 : Inauguration de l’exposition « francois de laval, evesque de québec » au Musée de l’Amérique française ;
- 6 mai 2008 : Fête du fondateur du Séminaire de Québec, le Bienheureux François de Laval, et célébration du 60e anniversaire d’ordination sacerdotale de monsieur l’abbé Anicet Greco et du 50e des abbés Michel Tardif et René Bégin, tous prêtres agrégés de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec ;
- 21 mai 2008 : Fête du Supérieur général ;
- 11 juin 2008 : Assemblée générale de la corporation « Le Séminaire de Québec » au Pavillon Jean-Olivier-Briand à 19 h ;
- 12 juin 2008 : Ouverture officielle du Petit Cap ;
- 11 au 13 juin 2008 : Symposium international de théologie sur l’Eucharistie à l’Université Laval ;
- 15 au 22 juin 2008 : 49e Congrès eucharistique international à Québec ;
- 20 juin 2008 : Au Colisée de Québec, le cardinal légat du pape, le cardinal Jozef Tomko, président émérite du Comité pontifical pour les Congrès eucharistiques internationaux, cardinal-prêtre de Ste-Sabine, ordonnera au presbytérat deux diacres du diocèse de Québec ainsi que huit diacres de la famille Marie-Jeunesse, un diacre domini-cain et un autre à venir. Les diacres de Québec qui seront ordonnés prêtres le 20 juin sont Gilles Fortin et Michel Labbé. De la famille Marie-Jeunesse, ce sont Alain Bouchard, Michel Guimont, Donald Cloutier, Louis Riverin, Nicolas Favart, Dominic Perron, Francis Gadoury, Karl Perron. De l'Ordre des dominicains, Michel Grenier. Le douzième diacre à être ordonné sera connu d'ici peu.

RÉPONSES AU SAVIEZ-VOUS...?

(1) Le 13 septembre 1869, le Conseil du Séminaire décide "d'allonger de 55 pieds le Château Bellevue" au Petit Cap. À cette époque, l’espace devient insuffisant vu le nombre d’élèves et d’ecclésiastiques qui y passent l’été .

(2) Au Conseil du Séminaire du 5 novembre 1888 on a résolu d'acheter des instruments de musique pour la "bande" du Séminaire (de l'anglais "band"). Ce n'est qu'en 1896 qu'on voit apparaître le mot "fanfare".


Visitez le site internet du Séminaire www.seminairedequebec.org


Responsabilité : Hermann Giguère, supérieur général
Mise en page, présentation et diffusion : Martine Duplain, secrétaire de direction


SME-Info BULLETIN D'INFORMATION du Séminaire de Québec Vol. XXXV– No 2 avril 2008



Mardi 22 Avril 2008
Lu 4627 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.