Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Grande Pemière du spectacle multimédia « Monseigneur François » le 1 juillet 2008

Mot du Supérieur général du Séminaire de Québec, Monseigneur Hermann Giguère, dans les Voûtes du Vieux-Séminaire de Québec (Aile de la procure) à 20h30 le 1 juillet 2008 avant la présentation du spectacle multimédia « Monseigneur François » dans la Cour du Vieux-Séminaire, événement officiel du 400e de Québec en l'honneur de François de Laval, fondateur de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec et premier évêque de Québec.



Monsieur le cardinal,
Monsieur le directeur-général de la Société du 400e de Québec,
Chers invités,
Chers artisans du spectacle « Monseigneur François »

A titre de supérieur général du Séminaire de Québec et au nom des prêtres du Séminaire, il me fait plaisir de vous accueillir pour la première du spectacle multimédia « Monseigneur François ». Le Séminaire de Québec a tenu à offrir au public ce spectacle pour souligner l’apport important de son fondateur François de Laval, premier évêque en Nouvelle-France. Il fut un pionnier, un pasteur audacieux et un saint.

Le 400e de Québec qui coïncide avec le 300e anniversaire de la mort de François de Laval et avec le 350e de son ordination comme évêque à l’âge de 35 ans est une occasion unique de nous rappeler les figures de notre histoire qui ont bâti ce pays et qui nous ont légué un héritage de courage, de détermination, de compassion et de foi des plus riches.

Le texte de Monsieur Serge Bouchard que vous entendrez pendant le spectacle a su trouver des mots simples, évocateurs et poétiques par moments pour évoquer l’âme et le cœur de Mgr François. Les images qui l’accompagneront projetées sur le mur de l’Aile de la Procure du Vieux-Séminaire nous feront vivre une expérience des plus émouvantes je vous l’assure. Monsieur Roland Lepage est d’une justesse et d’une intensité remarquables dans son interprétation de François de Laval, vous le constaterez. La direction artistique du spectacle a été confiée à Olivier Dufour et la conception à Ghislain Turcotte. Je les remercie chaleureusement au nom du Séminaire de Québec pour leur participation enthousiaste à ce projet et du professionnalisme dont ils ont fait preuve.

Je ne saurais passer sous silence le travail du coordonnateur des Fêtes de l’Année jubilaire François de Laval 2008, monsieur l’abbé Jacques Gourde et de son assistante sœur Lucienne Boisvert sans qui ce projet n’aurait pas vu le jour. Un grand merci à vous aussi.

Bienvenue à vous qui vous êtes déplacés pour cette première en cette magnifique soirée, en particulier les membres des médias, les représentants et représantes de la Ville de Québec et de la Société du 400e. Le spectacle aura lieu jusqu’au 11 juillet tous les soirs à 21h30 sauf le 6 et le 7 juillet. Inviter vos amis à venir faire un tour. L’entrée est gratuite et ouverte au grand public. Il y aura environ 300 sièges de disponibles et un grand espace pour regarder le spectacle debout.

Je termine avec une note des plus intéressantes qui j’ai trouvée par hasard ce matin en lisant le journal Le Devoir d’hier. Elle m’a réjoui au plus haut point car elle me permet de croire que François de Laval, loin de se retourner dans sa tombe en voyant le spectacle de ce soir, se sentirait des plus à l’aise et des plus heureux. En effet, ai-je lu, quelques semaines après son arrivée à Québec en 1659, le 3 août plus précisément, les élèves du collège des jésuites montaient une pièce dramatique en l’honneur du nouvel évêque qu’ils jouèrent dans la chapelle du collège, peut-être parce que le mauvais temps ne permettait pas de la donner en plein air.

En effet, écrivent les jésuites dans leurs Relations : « Le 3 août (1659) fut représentée dans notre chapelle de Québec l’action en l’honneur de M. l’Évêque de Pétrée. Tout alla bien. » 1

Le spectacle de ce soir est un clin d’œil que nous faisons à François de Laval et nous le sentons près de nous et nous sommes sûrs que du haut du ciel il regarde avec attention comme il fit au collège de jésuites. Nous pourrons dire comme ceux-ci, j’en suis sûr, après le spectacle « Tout alla bien ».

Merci encore une fois d’être avec nous. Il y encore du mousseux et des pailles au fromage qui vous attendent d’ici le départ pour la Cour du Vieux-Séminaire qui se fera vers 21h.

Si vous avez des questions, je demeure à votre disposition ainsi que les artisans du spectacle qui sont ici.

Bonne soirée.

Mgr Hermann Giguère, P.H.
Supérieur général du Séminaire de Québec
Le 1 juillet 2008
_________________________________

1 Citation tiré de l’article du journal Le Devoir du 30 juin 2008 en page A7 intitulé « Le théâtre du berceau de la colonie » où on indique comme source de l’article l’abbé Auguste Gosselin, Un épisode de l’histoire du théâtre au Canada.

Mardi 1 Juillet 2008
Lu 4266 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 25e dimanche du temps ordinaire Année B « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Homélies dominicales… https://t.co/uU8USBf9Gk
Homélie pour le 24e dimanche du temps ordinaire Année B « Pour vous, qui suis-je ? » Homélies dominicales pour les… https://t.co/uRpz6ySCLY
Atmosphère électrisante au lancement de l’année pastorale du diocèse de Québec! Fraternité, élan et communion! https://t.co/1o4raHuv2C
Homélie pour le 23e dimanche du temps ordinaire Année B « Ouvre-toi! Effata! » Homélies dominicales pour les temps… https://t.co/1BqvIMSxkj
Homélie pour le 22e dimanche du temps ordinaire Année B « Au-delà des pratiques... » Homélies dominicales pour les… https://t.co/40iELYzYqj