Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 11e dimanche du temps ordinaire Année A : « Envoyés en mission »

Homélies dominicales pour les temps liturgiques par Mgr Hermann Giguère P. H., Séminaire de Québec. Homélie pour le 11e dimanche du temps ordinaires Année A le 18 juin 2023 à la Chapelle du Lac Poulin. Textes: Exode 19, 2-6a, Romains 5, 6-11 et Mathieu 9, 36 – 10, 8



Ils parcouraient la Galilée (Crédits photo : Domaine public)
Ils parcouraient la Galilée (Crédits photo : Domaine public)
L’évangile d’aujourd’hui est assez facile à interpréter, à appliquer.

En effet, si on veut retenir un message général, il ressort clairement On pourrait intituler mon homélie : « Tous envoyés en mission ».

1- L’évangile

Relisons l’évangile. Qu’y a-t-il?

Trois choses qui me semblent éclairantes dans ce texte.

La première est une constatation : les brebis sont fatiguées, elles sont sans berger, et pourtant la moisson est abondante. Cela s’applique bien à nous.

La deuxième nous présente un appel et choix pour répondre à cette situation. Jésus appelle des ouvriers à sa vigne. Il choisit ici douze apôtres qui le seconderont et qui le prolongeront dans le temps. Ces Douze ont été des témoins extraordinaires. Aujourd’hui c’est nous qui prenons le relais de ces Douze. « Il les appela ». « Il nous appelle » nous aussi.

Troisième chose, un envoi et une mission. « N’allez pas vers les païens, alles vers les brebis perdues de la maison d’Israël. »

2- Application

Vous voyez bien que ces trois choses peuvent très bien s’appliquer à nous.

En effet, notre situation de chrétienté vieillissante au Québec ne cesse de nous poser de nouveaux défis. C’est une constatation que tout le monde fait. Les défis sont nombreux et si nous ajoutons à cela la question des abus sexuels qui engendre des tas de poursuites devant les tribunaux, les autorités de l’Église au Québec de même que nous ne savons plus où aller.

On se sent un peu mal à l’aise d’afficher nos croyances et plein de gens dans les médias tapent sur la tête de notre Église. Voilà une constatation actuelle et c’est notre situation.

Où est alors l’appel et le choix que nous devons faire? Comme je l’ai dit il y a un instant. Les personnes appelées ce sont nous. Il n’y a pas à regarder ailleurs, mais il faut se prendre en main. Malgré nos faibles moyens, comme les premiers apôtres, ne laissons pas la peur nous envahir. N’ayons pas peur comme le souhaitait saint Jean Paul II le jour de son élection en criant sur le balcon de la basilique saint Pierre de Rome « N’ayez pas peur ! Ouvrez, en effet, grandes les portes au Christ ! »

Notre envoi et notre mission rejoint celle des premiers apôtres « aller vers ceux et celles qui sont loin ou qui se sont éloignés ». Comment les réaliser? La réponse de Jésus tient en un mot : « Allez ».

On n’a pas à se morfondre de la situation de notre Église, mais nous sommes appelés à en vivre la beauté et la richesse évangélique. Elle est le signe de la présence du Christ dans le monde. Et nous pouvons le dire et le montrer par notre vie. Ce que nous sommes et ce que nous vivons interrogera nos concitoyens.

Il n’y aura pas de signes éclatants comme ceux que donne Jésus, mais l’action de Dieu fera son chemin à sa façon.

3 – Témoignage de vie

C’est ce que le saint Pape Paul VI souhaitait après le Concile Vatican II et ce que le pape François propose à toutes et à tous lorsqu’il écrit : « Nous sommes tous appelés à être des témoins, mais il y a de nombreuses formes existentielles de témoignage. » Et il commente ainsi « Ce qui importe, c’est que chaque croyant discerne son propre chemin et mette en lumière le meilleur de lui-même, ce que le Seigneur a déposé de vraiment personnel en lui (cf. 1 Co 12, 7) et qu’il ne s’épuise pas en cherchant à imiter quelque chose qui n’a pas été pensé pour lui. »

Prions le Seigneur qu’il nous aide à être nous-mêmes dans notre foi et qu’il nous fasse trouver des façons d’en témoigner autour de nous.

Conclusion

Que cette Eucharistie fasse de nous des disciples de Jésus qui rayonnent simplement leur foi, leur espérance et leur charité .
Ainsi le Royaume de Dieu sera proche pour nos frères et seours du XXIe siècle. Et nous prendrons le relais des apôtres des premiers temps, ce que je vous souhaite avec la grâce de Dieu.


Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l’Université Laval
Séminaire de Québec


13 juin 2023






LECTURES DE LA MESSE
PREMIÈRE LECTURE
« Vous serez pour moi un royaume de prêtres, une nation sainte » (Ex 19, 2-6a)
Lecture du livre de l’Exode

En ces jours-là,
les fils d’Israël arrivèrent dans le désert du Sinaï,
et ils y établirent leur camp
juste en face de la montagne.
Moïse monta vers Dieu.
Le Seigneur l’appela du haut de la montagne :
« Tu diras à la maison de Jacob,
et tu annonceras aux fils d’Israël :
Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Égypte,
comment je vous ai portés comme sur les ailes d’un aigle
et vous ai amenés jusqu’à moi.
Maintenant donc, si vous écoutez ma voix et gardez mon alliance,
vous serez mon domaine particulier parmi tous les peuples,
car toute la terre m’appartient ;
mais vous, vous serez pour moi un royaume de prêtres,
une nation sainte. »

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 99 (100), 1-2, 3, 5)
R/ Il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau. (Ps 99, 3bc)

Acclamez le Seigneur, terre entière,
servez le Seigneur dans l’allégresse,
venez à lui avec des chants de joie !

Reconnaissez que le Seigneur est Dieu :
il nous a faits, et nous sommes à lui,
nous, son peuple, son troupeau.

Oui, le Seigneur est bon,
éternel est son amour,
sa fidélité demeure d’âge en âge.

DEUXIÈME LECTURE
« Si nous avons été réconciliés par la mort du Fils, à plus forte raison serons-nous sauvés en recevant sa vie » (Rm 5, 6-11)
Lecture de la lettre de saint Paul Apôtre aux Romains

Frères,
alors que nous n’étions encore capables de rien,
le Christ, au temps fixé par Dieu,
est mort pour les impies que nous étions.
Accepter de mourir pour un homme juste,
c’est déjà difficile ;
peut-être quelqu’un s’exposerait-il à mourir pour un homme de bien.
Or, la preuve que Dieu nous aime,
c’est que le Christ est mort pour nous,
alors que nous étions encore pécheurs.
À plus forte raison, maintenant que le sang du Christ
nous a fait devenir des justes,
serons-nous sauvés par lui
de la colère de Dieu.
En effet, si nous avons été réconciliés avec Dieu
par la mort de son Fils
alors que nous étions ses ennemis,
à plus forte raison,
maintenant que nous sommes réconciliés,
serons-nous sauvés en ayant part à sa vie.
Bien plus, nous mettons notre fierté en Dieu,
par notre Seigneur Jésus Christ,
par qui, maintenant, nous avons reçu la réconciliation.

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE
« Jésus appela ses douze disciples et les envoya en mission » (Mt 9, 36 – 10, 8)
Alléluia. Alléluia.
Le règne de Dieu est tout proche.
Convertissez-vous et croyez à l’Évangile.
Alléluia. (Mc 1, 15)

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
voyant les foules, Jésus fut saisi de compassion envers elles
parce qu’elles étaient désemparées et abattues
comme des brebis sans berger.
Il dit alors à ses disciples :
« La moisson est abondante,
mais les ouvriers sont peu nombreux.
Priez donc le maître de la moisson
d’envoyer des ouvriers pour sa moisson. »
Alors Jésus appela ses douze disciples
et leur donna le pouvoir d’expulser les esprits impurs
et de guérir toute maladie et toute infirmité.

Voici les noms des douze Apôtres :
le premier, Simon, nommé Pierre ;
André son frère ;
Jacques, fils de Zébédée, et Jean son frère ;
Philippe et Barthélemy ;
Thomas et Matthieu le publicain ;
Jacques, fils d’Alphée, et Thaddée ;
Simon le Zélote
et Judas l’Iscariote, celui-là même qui le livra.
Ces douze, Jésus les envoya en mission
avec les instructions suivantes :
« Ne prenez pas le chemin qui mène vers les nations païennes
et n’entrez dans aucune ville des Samaritains.
Allez plutôt vers les brebis perdues de la maison d’Israël.
Sur votre route,
proclamez que le royaume des Cieux est tout proche.
Guérissez les malades, ressuscitez les morts,
purifiez les lépreux, expulsez les démons.
Vous avez reçu gratuitement :
donnez gratuitement. »

– Acclamons la Parole de Dieu.


Mardi 13 Juin 2023
Lu 1093 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.





Cliquez pour des explications sur le sigle SME qui identifie le Séminaire de Québec depuis ses origines
Porte cochère du Vieux Séminaire

Séminaire de Québec
1, rue des Remparts
Québec,QC
Canada
G1R 5L7
tél.:418-692-3981
téléc.:418-692-4345


Pour nous rejoindre veuillez envoyer vos messages en cliquant ici.