Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 15e dimanche du temps ordinaire Année B (Marc 6, 7-13) : « En mission... »

Homélie à la Chapelle du Lac Poulin et à la Chapelle du Lac Raquette par Mgr Hermann Giguère P.H., recteur de ces dessertes le 12 juin 2015 pour le 15e dimanche du temps ordinaire Année B. Textes: Amos 7, 12-15, Éphésiens 1, 3-14 et Marc 6, 7-13.



Le Lac de Galilée où advint la vocation des Douze (Crédits photo H. Giguère)
Le Lac de Galilée où advint la vocation des Douze (Crédits photo H. Giguère)
Cet évangile est bien connu. Un de mes amis l’appelle l’évangile du tandem, vous savez ce vélo où deux personnes pédalent, mais où une seule dirige. C’est l’image des apôtres qui sont envoyés deux par deux à la suite de Jésus pour aller évangéliser à leur tour.

I – L’envoi en mission

Il est question aujourd’hui d’aller en mission, d’aller évangéliser. « Aller en mission » : en disant cette phrase, je ne peux m’empêcher de penser à ces nombreux missionnaires qui sont partis de chez nous pour aller évangéliser en Afrique, en Chine, en Amérique du Sud etc. tel le père Gaétan Poulin de Beauceville décédé il y quelques années (que plusieurs connaissaient bien) et qui a passé sa vie en Afrique. Vous avez peut-être un oncle, une tante ou une connaissance qui est parti ainsi pour aller en mission.

Ils allaient en mission à l’extérieur. Aujourd’hui ce sont des africains, des sud-américains et d’autres qui viennent en mission chez nous. Aller en mission pour nous ce n’est plus aller à l’extérieur, c’est le faire chez nous.

Comment? Voilà la grande question.

II –La mission aujourd’hui

Je me permettrai, si vous le voulez, de répondre à cette question avec les mots d’un grand missionnaire d’aujourd’hui. J’ai nommé notre pape François. Je vous lirai quelques extraits choisis dans son homélie à la messe qu’il a célébrée le 7 juillet 2015 devant plus d’un million de personnes à Quito en Équateur où il est en visite pastorale. Ces quelques phrases me paraissent bien adaptées pour comprendre le message de Jésus dans cet évangile de l’envoi en mission des apôtres.

Évangéliser, c’est attirer par notre témoignage

« L’évangélisation ne consiste pas à se livrer au prosélytisme, mais à attirer à travers notre témoignage ceux qui sont éloignés, à s’approcher humblement de ceux qui se sentent loin de Dieu et de l’Église, de ceux qui sont craintifs ou de ceux qui sont indifférents pour leur dire : « Le Seigneur t’appelle toi aussi à faire partie de son peuple et il le fait avec grand respect et amour » (Evangelii gaudium, n.113). » […]

Évangéliser, c’est travailler à créer la communion, aller à la rencontre


« Mettre l’Église en état de mission nous demande de recréer la communion, car il ne s’agit pas d’une action uniquement vers l’extérieur … nous réalisons la mission à l’intérieur et nous sommes en mission vers l’extérieur ‘comme une mère qui va à la rencontre, une maison accueillante, une école permanente de communion missionnaire’ » (Document d’Aparecida, n. 370). » […]

« Jésus, dit le pape François, nous consacre pour susciter une rencontre personnelle avec lui, qui alimente la rencontre avec les autres, l’engagement dans le monde, la passion évangélisatrice (cf. Evangelii Gaudium, n. 78). » […]

Évangéliser c’est respecter la diversité d’une grande famille où tous et toutes on leur place

« L’intimité de Dieu, incompréhensible pour nous, se révèle à nous à travers des images qui nous parlent de communion, de communication, de don, d’amour. Voilà pourquoi l’union que Jésus demande n’est pas une uniformité mais l’« harmonie multiforme qui attire » (Evangelii gaudium, n. 117)… [Ce n’est pas] un arrangement fait à notre mesure, dans lequel nous posons les conditions, choisissons les composantes et excluons les autres. Jésus prie pour que nous fassions partie d’une grande famille, dans laquelle Dieu est notre Père et tous nous sommes frères. Cela ne se fonde pas sur le fait d’avoir les mêmes goûts, les mêmes inquiétudes, les mêmes talents. Nous sommes frères parce que, par amour, Dieu nous a créés et nous a destinés, de sa propre initiative, à être ses enfants (cf. Éphésiens 1, 5). » […]

Évangéliser c’est finalement rendre témoignage de notre belle identité d’enfants de Dieu

C'est ce que nous rappelle avec force le très beau texte de saint Paul dans la deuxième lecture où saint Paul écrit : « Béni soit Dieu le Père de notre Seigneur Jésus Christ… [qui] nous a d’avance destinés à devenir pour lui des fils par Jésus Christ : voilà ce qu’il a voulu dans sa bienveillance, à la louange de sa gloire » (Éphésiens 1, 5-6).

C’est la même idée que reprend le pape François lorsqu’il dit en conclusion de son homélie:

« En se donnant, l’homme se retrouve lui-même avec sa véritable identité de fils de Dieu, semblable au Père et, comme lui, donneur de vie, frère de Jésus, auquel il rend témoignage. C’est cela évangéliser, c’est cela notre révolution – parce que notre foi est toujours révolutionnaire -, c’est cela notre cri le plus profond et le plus constant. »

Conclusion

Voilà :
- Évangéliser, c’est attirer par notre témoignage
- Évangéliser, c’est travailler à créer la communion, aller à la rencontre
- Évangéliser c’est respecter la diversité d’une grande famille où tous et toutes on leur place
- Évangéliser c’est rendre témoignage de notre belle identité d’enfants de Dieu.


En terminant, faisons une prière:

« Nous te louons et nous te bénissons Seigneur de nous avoir aimés de toute éternité comme tes enfants chéris. Cette Bonne Nouvelle, nous voulons la partager avec nos frères et sœurs dans le monde où nous vivons, car ton amour ne rejette personne. Rends-nous attentifs et attentives aux inspirations que tu mets dans nos cœurs pour devenir de plus en plus des 'donneurs' et des 'donneuses' de vie comme notre frère Jésus. Amen! »

Mgr Hermann Giguère P.H.
Séminaire de Québec
8 juillet 2015



"Je vous envoie..." (Crédits photo H. Giguère)
"Je vous envoie..." (Crédits photo H. Giguère)

Messe présidée par le pape François au parc du Bicentenaire à  Quito, Équateur, le 7 juillet 2015 (Photo Sel + Lumière)
Messe présidée par le pape François au parc du Bicentenaire à Quito, Équateur, le 7 juillet 2015 (Photo Sel + Lumière)

Mercredi 8 Juillet 2015
Lu 415 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Galerie
Derniers tweets
Homélie pour le 29e dimanche du temps ordinaire Année A « Un piège déjoué »: Homélie pour le 29e dimanche du...… https://t.co/d2Diyn6VOx
RT @CatholicHerald: 100 years since the Miracle of the Sun, Fr Andrew Pinsent on why a scientist can believe it really happened https://t.c…
RT @AlanHoldren: #PopeFrancis canonized 25 saints today! Incl. 30 martyrs from Natal, #Brazil ; 3 kids #Mexico, priests from #Italy & #Spa…
RT @AnikGiguere: Our NEW paper - Rules to Identify Persons with Frailty in Administrative Health Databases - https://t.co/Joi0rDZuw0 @CFN_N…
RT @CECC_CCCB: La Formation des candidats au ministère presbytéral pour le Canada français https://t.co/Fju0xCAtM9