Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

L'actualité de la spiritualité du bienheureux François de Laval

Allocution du Supérieur général du Séminaire de Québec, Mgr Hermann Giguère, le 2 octobre 20007, au lancement du livre de Soeur Doris Lamontagne "Prier quinze jours avec François de Laval" et du CDRom des jeunes auteurs-compositeurs ainsi que du chant-thème de Robert Lebel.



Détail de l'icône de François de Laval
Détail de l'icône de François de Laval
- Monsieur le Cardinal,
- Mgr Maurice Couture, Mgr Blais, Mgr Fournier, Mgr Lemay
- Chers partenaires, chers amis/es, chers invités/es,

Lorsque en 2002 Mgr Couture m’a nommé Supérieur général du Séminaire de Québec, il m’a dit et il a écrit à la Communauté des prêtres du Séminaire : « Je compte sur [votre] intérêt pour la spiritualité, celle du Fondateur du Séminaire et du Diocèse de Québec en particulier, et [votre] sens de l’appartenance aux deux grandes œuvres de Mgr de Laval pour mener à bien la tâche que je [vous] confie ». (Lettre du 12 juin 2002 aux membres de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec).

Il pensait peut-être déjà aux fêtes de 2008 célébrant le 300e anniversaire de la mort de François de Laval et le 350e anniversaire de son ordination comme évêque, vicaire apostolique en Nouvelle-France. Je ne sais pas... Mais une chose est sûre. Depuis l’hiver 2004, j’ai trimé dur pour mettre en marche cette Année jubilaire François de Laval 2008 qui débutera officiellement le 8 décembre 2007 pour se terminer le 8 décembre 2008.

Je suis ému ce soir, vous le comprendrez, alors que déjà s’amorce la commémoration de cette figure remarquable qu’est François de Laval, pionnier, évêque et fondateur. Chez lui ce que nous retenons c’est la fougue et l’énergie du jeune évêque de 36 ans qui arrivait à Québec le 16 juin 1659. C’est aussi son audace, sa sagesse, sa ténacité, son attention aux personnes et sa sainteté. Il est de ces personnes qui sortent de l’ordinaire et qui suscitent autour d’elles des disciples qu’ils inspirent.

En 2007, nous sommes de ces disciples car nous avons un maître dont un des grands mérites est de nous inviter à la créativité et au dépassement. Le Séminaire de Québec qu’il a fondé en 1663 a gardé cet esprit vivant à travers une longue histoire. Aujourd’hui, nous sommes des plus heureux de voir le rayonnement spirituel de François de Laval s’étendre de plus en plus.

Le fondateur et l’évêque sont connus des historiens depuis longtemps, mais l’homme spirituel restait mystérieusement à l’écart. Les travaux des vingt dernières années ont comblés ce manque et le livre de Sœur Doris Lamontagne Prier 15 jours avec François de Laval qui est lancé aujourd’hui est la démonstration de la richesse de la spiritualité de celui que le pape Jean-Paul a proclamé Bienheureux en 1980, de celui dont l’intendant Jacques Raudot [1], en poste en Nouvelle-France en 1708 au moment où François de Laval s’éteignait, écrit: « Aussitôt après son décès les peuples l’ont pour ainsi dire canonisé, ayant eu la même vénération pour son corps qu’on a pour ceux des saints... »

Sœur Doris s’est imprégnée pendant près de 20 ans de cette spiritualité. Son livre sera, j’en suis sûr, un instrument privilégié pour s’en nourrir. Félicitations chaleureuses.

Les jeunes auteurs-compositeurs dont les chansons remplissent le CDRom qui sera lancé, lui aussi dans un instant, témoignent avec le magnifique chant-thème qu’on doit à Robert Lebel de la même richesse. Sous des rythmes que François de Laval n’aurait pas dédaigné - hé oui ! On le voit partager les chants et les mets amérindiens au cours d’un célèbre festin [2] à Tadoussac lors d’une visite pastorale au mois de juin 1668. Tapait-il des mains et entrait-il dans la ronde des danseurs ? La Relation des jésuites est muette à ce sujet. Sous des rythmes, donc, que François de Laval n’aurait pas dédaigné, peut-on penser, ces artistes en herbe et ce professionnel qu’est Robert Lebel nous donne un instrument des plus adaptés à notre monde d’aujourd’hui. Leurs productions illustrent l’actualité de François de Laval au-delà des siècles et son immense pouvoir de séduction pour ceux et celles qui s’approchent de lui avec simplicité et avec ouverture.

Chaleureuses félicitations aussi à ces artistes dont nous entendrons quelques compositions au cours de la soirée.

Je m’en voudrais de ne pas souligner, en terminant, la présence parmi nous du 23e successeur de Mgr de Laval, le cardinal Marc Ouellet. L’audace et l’élan apostolique de François de Laval continuent d’être à l’œuvre chez lui. Nous lui en sommes gré et avec lui nous retenons ce mot de François de Laval aux missionnaires : « La semence de la Parole de Dieu porte son fruit dans la patience ».

Bonne soirée à tous nos invités et félicitations à l’équipe de coordination sous la responsabilité de monsieur l’abbé Jacques Gourde et de Sœur Lucienne Boisvert.

Merci. Bonne ANNÉE JUBILAIRE FRANÇOIS DE LAVAL 2008

HERMANN GIGUÈRE, ptre, p.h. Supérieur général du Séminaire de Québec

Le 2 octobre 2007




--------------------------------------------------------------------------------

[1] Jacques Raudot (1638 - 1728) était un administrateur et un dirigeant colonial français. Il est surtout connu pour avoir été co-intendant de la Nouvelle-France, avec son frère Antoine-Denis Raudot, de 1705 à 1711. « Le neunvième mai 1708, a été inhumé devant le grand autel de cette église cathédrale et paroissiale Monseigneur François de Laval, premier évêque de Québec et de toute la Nouvelle-France, étant décédé le sixième de ce mois, agé de quatre-vingt-six ans, ayant reçu tous les sacrements de l'Église avec un plein jugement et une dévotion édifiante. Son corps a été porté processionnellement dans toutes les églises de la haute-ville pour satisfaire le désir des personnes de piété qui l'avaient ainsi demandé. Son convoi et son service a été accompagné d'une foule extraordinaire de peuple. Sa première oraison funèbre a été faite le même jour par M. Glandelet, vicaire général et doyen de la Bite cathédrale, qui a fait aussi son service et son enterrement en présence de M. Jacques Raudot, intendant de ce pays, du sieur François Hazeur,conseiller etc. Ce que je soussigné, curé de Québec, certifie véritable. Pocquet ». (Altera nova positio Document LVIII ACTUS SEPULTURAE SERVI DEI, 1708, 9 mail. Ex Registro sepulturarum Paroeciae Dominae Nostrae Quebecensis. p. 694)

[2] « Cela fait, la charité de ce digne évêque les ravit, lorsqu'au sortir de la chapelle ils le virent entrer dans leurs cabanes les unes après les autres, pour y visiter les malades et les capitaines, consolant ceux-là par sa présence, dont ils étaient confus et par ses charités qu'il étendait sur eux, sur leurs pauvres veuves et sur leurs orphelins et encourageant ceux-ci a appuyer la foi de leur autorité et se maintenir toujours dans les devoirs de véritables Chrétiens; ce qu'il renouvela en un célèbre festin... » (Altera nova positio Document XXII p. 67)




Mardi 2 Octobre 2007
Lu 4714 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
RT @FatherRosica: Late Pope Paul VI to be made saint this year, Pope Francis says https://t.co/iiMmzP4u0f
RT @LeDevoir: Cinquante ans à penser le Québec https://t.co/2r3rSmLGMt
Homélie pour le 1er dimanche du Carême Année B « Les temps sont accomplis » Homélies dominicales pour les temps lit… https://t.co/C2dI3vqfoE
Figure importante de l’histoire du Québec, Le 9 février 2018, François de Laval a été désigné comme personnage his… https://t.co/Knufg6Ya1g
RT @MDavienne: A VOIR : avec les 50 ans de @santegidionews, nouveau logo et nouveau site Internet ! Et surtout, la priere en direct de la b…