Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

« L'esprit de douceur, de charité et de zèle apostolique » de saint François de Sales - Homélie pour sa fête en 2010

Homélie pour la fête de saint François de Sales, patron secondaire du Séminaire de Québec (24 janvier), par Mgr Paul Lortie, évêque auxiliaire à Québec, célérée de façon différée en la chapelle du Séminaire le 27 janvier 2010. Textes de l'Écriture :Deutoronome 6, 3-9 et Mathieu 11, 25-30.



Photo de Mgr Paul Lortie
Photo de Mgr Paul Lortie
Dans l’évangile, Jésus dit : « Père, je proclame ta louange : ce que tu as caché aux sages et aux savants, tu l’as révélé aux tout-petits. Oui, Père, tu l’as voulu ainsi dans ta bonté » (Mt 11, 25-26). En cette fête de saint François de Sales, ayons un cœur d’enfant pour découvrir le grand amour de Dieu dans notre vie personnelle. Laissons-nous toucher par la vie exemplaire de François de Sales.

Né en 1567 en Savoie, près d’Annecy, ses parents lui offrent de poursuivre de solides études de philosophie, de théologie et de droit. A 26 ans, il est ordonné prêtre. Face à Calvin qui, depuis 28 ans, s’imposait avec tant de puissance, François devient un témoin et un défenseur de la foi de l’Église. Son intelligence, son équilibre, sa bonté, son humilité et sa douceur ont permis le retour à la foi catholique de beaucoup de fidèles.

Sa douceur a été l’un des traits dominants de sa riche personnalité. La liturgie du jour le souligne avec à-propos : à la prière d’ouverture, nous avons prié : « Fais que soutenus par l’exemple de François, nous donnions une preuve de ta douce charité en nous dévouant pour nos sœurs et nos frères » et à la prière après la communion, je prierai en votre nom : « Dieu tout-puissant, accorde-nous d’imiter la douceur et la charité de saint François ». En s’appuyant sur la grâce de Dieu, François a réussi à obtenir une meilleure maîtrise de son tempérament. Il écrit : « j’ai fait un traité avec moi-même de ne jamais parler quand je me sens touché de colère ». Il n’est pas surprenant que toutes ses relations humaines ont été imprégnées de cordialité, de bonté, de tendresse et de douceur. Ses propos inspirants mettent en lumière que le fondement de la religion est basé sur l’amour de Dieu et l’amour du prochain. Un feu d’amour brûlait le cœur de ce grand apôtre. Que les paroles de ce pasteur rempli de mansuétude touchent notre cœur : « il n’est rien d’impossible à l’amour »; « Donnez-vous à Jésus sans partage et il se donnera à vous sans mesure »; « Le monde est né de l’amour, il est soutenu par l’amour, il va vers l’amour et il entre dans l’amour ». Ces pensées profondes s’inspirent d’un cœur imprégné par la Parole de Dieu. François s’inscrit dans la dynamique du livre du Deutéronome, où le peuple de Dieu, sous le gouvernement de Moïse, prend conscience que son histoire est une histoire sainte, une histoire sacrée, une histoire d’amour : Dieu fait alliance avec son peuple : « Écoute Israël, [écoute Église du Christ à Québec], le Seigneur notre Dieu est l’Unique. Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute âme et de toute ta force » (Dt 6, 4-5).

Un deuxième trait de son ministère pastoral a été de travailler à la formation des laïcs et de leur proposer une spiritualité adaptée à leur condition de vie. Il écrit dans son introduction à la vie dévote : « La dévotion doit être différemment exercée par le gentilhomme, par l’artisan, par le valet, par le prince, par la veuve, par la fille, par la mariée; et non seulement cela, mais il faut accommoder la dévotion aux forces, aux affaires et aux devoirs de chaque particulier » et il ajoute : « Où que nous soyons nous pouvons et devons aspirer à la vie parfaite » Liturgie des Heures, I, p. 1363. Cet ardent témoin de la foi a été un messager zélé et constant pour mettre à la portée des laïcs la richesse de la Parole de Dieu et de celle du magistère de l’Église. Sa largeur de vue, son souci du concret et son amour contagieux ont permis à bien des fidèles de vivre une relation amoureuse avec le Seigneur et de développer un grand amour du prochain. Il a proposé aux chrétiens une voie de sainteté sûre, facile et douce, tout imprégnée de son expérience spirituelle avec Jésus doux et humble de cœur (Mt 11, 30).

En cette année sacerdotale où l’Église universelle propose un renouveau spirituel des prêtres et des évêques et une promotion dynamique, fidèle et audacieuse des vocations consacrées et sacerdotales par tous les baptisés, il me semble que la grande figure de saint François de Sales demeure une source d’inspiration et d’engagement. Ne serait-ce que toutes nos relations humaines soient imprégnées de douceur et de bonté à l’exemple de Jésus qui est doux et humble de cœur. Pouvons-nous suivre l’exemple de François de Sales qui a laissé de nombreux écrits. Osons écrire notre récit de vocation de baptisé, de prêtre ou de consacré. Faites-vous ce cadeau pour rendre grâce au Seigneur qui vous a aimés personnellement et vous a choisis pour une mission particulière. Découvrez par votre histoire sacrée comment la Parole de Dieu a séduit votre cœur, et comment de fidèles témoins de la foi ont influencé votre cheminement spirituel et vocationnel. Partagez vos récits entre vous et surtout faites cette confidence à des jeunes adultes pour les aider à discerner plus facilement des signes de la présence de Dieu dans leur vie. Moi-même, j’ai vécu cette expérience et j’ai vécu une belle expérience spirituelle. Irons-nous jusqu’à publier un livre? L’avenir nous le dira!


En poursuivant notre Eucharistie, prenons conscience du précieux héritage spirituel accordé au Séminaire de Québec d’avoir comme second patron François de Sales grâce à l’heureuse initiative de Mgr de St-Vallier en 1698, année de l’établissement des missions du Séminaire de Québec au Mississipi. Aujourd’hui, non seulement nous écrivons une autre page de cette histoire sainte, mais nous affirmons publiquement que le Christ est toujours vivant et qu’il prend soin de nous. Nous nous unissions à la foi de nos ancêtres pour prier humblement François de Sales de nous accorder l’esprit de douceur, de charité et de zèle apostolique dont son âme était remplie et sollicitons sa bénédiction sur notre ministère sacré. Amen!


Mgr Paul Lortie
Évêque auxiliaire à Québec

le 27 janvier 2010


Vendredi 29 Janvier 2010
Mgr Paul Lortie
Lu 5649 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.