Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Le soutien mutuel au coeur de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec - Intronisation des prêtres associés

Lors d'une cérémonie brève et intense, le Supérieur général de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec a intronisé treize nouveaux membres associés au cours de la célébration de l'Office du Milieu du jour le 1 novembre 2011.



Salle des prêtres du Séminaire de Québec
Salle des prêtres du Séminaire de Québec
Les nouveaux membres associés intronisés sont :

Mgr Pierre Gaudette P.H., professeur retraité de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval

Messieurs les abbés

Louis Corriveau, curé de St-Raymond de Portneuf;
Alain Faucher, professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval;
Michel Fournier, curé de la paroisse Bienheureux François de Laval;
Daniel Gauvreau, curé de la parosse St-Charles-Borromée à Charlesbourg;
Onil Godbout, curé de St-Calixte de Plessisville;
Jacques Gourde, animateur du Centre la Paix-Dieu sur la colline parlementaire;
Réal Grenier, curé de St-Ignace à Beauport, ex-recteur du Grand Séminaire;
Roger Labbé, vicaire à St-Charles-Borromée à Charlesbourg;
Martin Laflamme, psycholoque clinicien au Diocèse de Québec et au Grand Séminaire de Québec;
Marc Pelchat, Doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval;
Paul-Hubert Poirier, professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval;
Gilles Routhier, professeur à la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval.

Voici l'homélie prononcée par le Supérieur général, Mgr Hermann Giguère P.H., à cette occasion. inspirée par le texte de l'Écriture d' Actes 2, 42-47.
Chers confrères,

Le choix de ce texte m’a été inspiré par l’attachement de François de Laval, notre fondateur, au groupe de Monsieur de Bernières à Caen pour se préparer à son départ pour la Nouvelle-France. La première communauté décrite dans le passage des Actes des Apôtres qui vient d’être lu était le modèle de ce groupe. François de Laval s’en est inspiré dans la fondation du Séminaire de Québec qu’il a voulu sur le même modèle..

Son premier biographe Bertrand de La Tour rapporte ces propos de M. des Maizerets, second supérieur du Séminaire, qui disait que: "le prélat ne faisait rien de considérable que de concert avec nous tous. Nos biens étaient communs avec les siens. Je n'ai jamais vu faire parmi nous aucune distinction du pauvre et du riche, ni examiner la naissance et la condition de personne, nous regardant tous comme frères". L'essentiel de la vie du prêtre François de Laval réside dans le partage et la mise en commun. Dans les conditions rudes de la vie des pionniers, il arrive souvent qu'on ne jouisse même pas du nécessaire. C'est pour cette raison que François de Laval va insister sur la mise en commun des ressources et des biens pour les prêtres de son Séminaire. Cette mise en commun, François de Laval l’appelait dans le langage du XVIIe siècle la « désappropriation » qui est un partage matériel auquel se joint le partage fraternel. C'est le sens profond de la donation de ses biens au Séminaire en 1680. François de Laval, notre fondateur, voulait "que tout le clergé ne fit qu'une famille".

La "communauté de charité" de Jérusalem que nous décrivent les Actes des Apôtres écrit Louis-Marie Chauvet, "ne désigne pas un transfert juridique de propriété, chacun reste propriétaire de ce qu'il a, mais l'affection qu'il porte à ses frères le lui fait mettre à leur disposition. L'idéal poursuivi n'est pas celui de la pauvreté volontaire, mais celui de la charité fraternelle: on abandonne ses biens non par désir d'être pauvre, mais pour qu'il n'y ait pas de pauvre parmi les frères" (CHAUVET, Louis-Marie, Symbole et Sacrement, Paris, Cerf, 1987, p.171). Ce texte de Chauvet à propos de la "communauté de charité" de Jérusalem décrit merveilleusement cet idéal de partage et de soutien mutuel qu'est la "désappropriation" pour le bienheureux François de Laval.

On voit au terme de ce rapide parcours qu'il se cache ici une attitude très riche, très évangélique et très actuelle dans un vocabulaire qui ne nous est pas familier. On découvre ainsi au-delà des mots, une proximité, une parenté, une actualité dans les préoccupations et les enseignements du bienheureux François de Laval.

Chers membres associés que nous recevons aujourd’hui dans la comunauté des prêtres du Séminaire vous êtes invités, comme nous le sommes nous aussi, à vous nourrir de cet idéal évangélique si chéri par notre fondateur.

Concrètement, votre association avec la communauté ne change pas votre ministère actuel, mais elle peut servir de soutien, de stimulant et de ressourcement. Comme je vous l’écrivais lors de la proposition que le Conseil du Séminaire vous faisait de devenir « membres associés » vous entretenez par votre ministère actuel ou par vos liens des affinités avec la mission du Séminaire.

Le membre associé participe normalement à la rencontre de ressourcement communautaire le vendredi qui précède la semaine de lecture du premier trimestre à l’Université Laval (le 26 octobre en 2012). Il participe prioritairement à la rencontre de la communauté lors de la fête de l’Immaculée pour le renouvellement du Vœu de l’Immaculée, à celle de l’anniversaire de la fondation du Séminaire le 26 mars, à celle de la fête du fondateur le bienheureux François de Laval le 6 mai, à celle de la fête de saint François de Sales, patron secondaire du SME, à celle de l’ouverture officielle du Petit Cap et aux rencontres et repas communautaires mensuels et aux autres activités communautaires lorsqu’il le peut. Le calendrier de toutes les rencontres et activités communautaires de l’année lui est communiqué et il est toujours invité au même titre que les membres agrégés et auxiliaires.

Ces membres associés, nous le souhaitons sauront, unis à la communauté, continuer à garder vivant l’esprit de François de Laval, notre fondateur et à nous stimuler à aller sans cesse de l’avant dans les circonstances actuelles où l’élan, la confiance, l’espérance et l’ardeur sont les clés de toute action missionnaire et évangélisatrice.

Amen!


Mgr Hermann Giguère P.H.
Supérieur général du Séminaire de Québec
le 1 novembre 2011

Mardi 1 Novembre 2011
Lu 2095 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Galerie
Derniers tweets
RT @ecdq: Bravo à la troupe des Joyeux fracturés pour intense "Job ou la torture par les amis" de Fabrice Hadjadj, en présence @gclacroix #…
Dévoilement du banc public et de la légende de St-Joseph-des-Érables | https://t.co/zmb94topED https://t.co/sGD2l9H4Ac
RT @ecdq: Grand succès samedi, ne manquez pas à 19h Job ou la torture par les amis, de Fabrice Hadjadj https://t.co/8HSo7QhQdS #théâtre #vi…
RT @ecdq: Centenaire du pont de Québec ajd: messe 19h église St-Louis-de-France, mémoire des ouvriers https://t.co/5R309I67dZ #villeQuébec…
RT @cathobel: Un nouvel institut de recherche sur le mariage et la famille. https://t.co/C7oq3mS761