Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle



Dans les blogs
le 01/12/2020

« Fratelli tutti » du pape François résumé par Mgr Pierre Gaudette

Mon confrère, Mgr Pierre Gaudette, ancien doyen de la Faculté de théologie et de sciences religieuses de l'Université Laval à Québec s'est mis à la lecture de...






Droits réservés
Carrefour Kairos
Hermann Giguère
Québec















































DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Radio Galilée : Interview du Supérieur général du Séminaire, Mgr Hermann Giguère P.H., par Dany Benz à son émission "Curriculum vitae"

Le 1 mai 2012, Mgr Hermann Giguère P.H., supérieur général du Séminaire de Québec depuis 10 ans, a rencontré madame Dany Bentz de Radio Galilée à Québec pour une entrevue sur son histoire de vie dans le cadre de l'émission "Curriculum vitae". Celle-ci sera diffusée les 2, 3 et 4 mai 2012. Voir plus bas. Bonne écoute!



Les émisisons de Radio Galilée sont accessibles sur internet de partout dans le monde en tenant compte des décalages horaires lorsqu'il y a lieu.

Radio Galilée diffuse à Québec sur 90,9 FM, à St-Georges de Beauce sur 102,5 FM et au Lac St-Jean sur 106,7 FM

Voici les heures où l'entrevue de Mgr Giguère sera diffusée.

- Première partie d'une demi-heure : Mercredi 2 mai 2012 à 7h30 14h 19h 0h

- Deuxième partie d'une demi-heure : Jeudi 3 mai 2012 à 7h30 14h 19h 0h

- Reprise des deux parties ensemble pour une heure d'émission : Vendredi 4 mai 2012 à 20h


Aperçu de l'entrevue

SIX ÉVÈNEMENTS MARQUANTS ET SIGNIFICATIFS POUR MOI DANS MA VIE DE PRÊTRE

- Jouer l’orgue au Grand Séminaire sous la conduite de Mgr Elzéar Fortier, compositeur et professeur à l’École de Musique de l’Université Laval. J’avais joué l’orgue pendant mon cours classique à Lévis, mais au Grand Séminaire je l’ai fait avec un maître exceptionnel qui m’a toujours encouragé et soutenu.

- Vivre la fin du Concile à Rome. Étant étudiant à Rome à cette époque, j’ai eu la chance d’être présent à la clôture du Concile Vatican II le 8 décembre 1965 à Saint-Pierre de Rome. J’étais sur la place Saint-Pierre, plus précisément sur la colonnade du Bernin, par une belle journée ensoleillée d’automne. J’ai vu le pape Paul VI remettre à des personnalités les messages du Concile aux hommes de sciences, aux philosophes, aux gouvernants, aux jeunes, aux pauvres, aux malades, aux travailleurs etc. Ce fut une expérience enivrante et stimulante qui a inspiré tout mon ministère de prêtre dans les années qui ont suivi. Je me considère encore chanceux d’avoir pu vivre ce moment historique.

- Autre moment historique que j’ai vécu : la tentative d’assassinat du pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome lors de l’audience du 13 mai 1981 où j’étais présent avec le peintre Antoine Dumas et son épouse et quelque amis.

- En 1981, visite des sœurs de Mère Teresa à Manille aux Philippines et des Petites Sœurs des pauvres de Charles de Foucauld dans le bidonville de Tondo où j’ai connu Mgr Gaudenzio Rosales, alors évêque auxiliaire, qui deviendra archevêque de Manille et cardinal. Le contact avec la misère de ce pays ainsi que celle des Indes où je suis allé par après m’a profondément touché.

- En 1990, l’organisation comme coordonnateur du IVe Congrès national du Renouveau Charismatique qui a réuni 7, 000 personnes au PEPS de l’Université Laval à Québec. L’atmosphère, l’enthousiasme des personnes présentes ont laissé des traces marquées. Ce furent aussi les deux années de préparation avec des gens de toutes les régions du Québec, de l’Ontario et des Maritimes qui me donnèrent l’occasion de rencontrer beaucoup de monde et qui me permirent de créer des liens qui durent encore aujourd’hui.

- Enfin, le sommet, peut-être : la demande du cardinal Marc Ouellet, alors archevêque de Québec, de l’accompagner lors de la remise de la barrette de cardinal à Rome, le 21 octobre 2003. J’étais son accompagnateur lorsqu’il a reçu la barrette, je l’ai suivi partout et j’ai pu vivre ces moments de l’intérieur. Je retrouvais Rome que j’aime beaucoup et aussi la beauté des grandes célébrations au Vatican. Et j’accompagnais un confrère que j’avais connu à Rome en 1981 lors d’une année d’études que j’y avais passée. Je résidais au Collège Pontifical Canadien alors et Marc Ouellet était mon voisin de chambre.

Pour plus de détails écouter l'émission les 2 ou 3 ou 4 mai 2012 en écoutant Radio Galilée en direct à une des heures indiquées plus haut.

Copie de mes notes de préparation

Entrevue Radio-Galilée sur mon parcours de vie pour l’émission «Curriculum vitae » animée par madame Dany Benz
Le 2 mai 2012

_________________________

Tel qu’entendu, voici les éléments qu’il me faudrait pour préparer l’entrevue qui sera enregistrée le mardi 1er mai à 10 h.
Un curriculum vitae à jour;
Quelques mots sur les 4 ou 5 personnes les plus signifiantes pour vous et pourquoi (que vous les ayez connues personnellement ou qu’elles soient pour vous un modèle de vie);
Les 4 ou 5 événements les plus marquants pour vous, d’éducation, d’engagement, de dépassement, de défis, d’apprentissage ou de découvertes
Les valeurs fondamentales qui vous mobilisent
Les 4 choix musicaux (instrumentaux ou chantés) qui représentent des parts de vous-mêmes et si vous les aurez avec vous ou si nous devons en faire les recherches ici.
En vous remerciant encore d’avoir accepté cette invitation, je vous souhaite une belle fin de semaine.

Dany Benz
______________________________________________________
CURRICULUM VITAE
Document remis (le curriculum vitae avec la mention Radio Galilée)
MUSIQUE
Pour le choix musical, voici les pièces retenues.

1) Le choral « Jésus, que ma joie demeure » extrait de la cantate 147 (Jesu, Joy of Man's Desiring, En allemand : Jesu bleibet meine freude)
O Jésus, O tendre Maître!
Nous voici, tous devant Toi!
T'implorant de tout notre être
Viens nous enseigner ta loi!
En ce monde où tout nous lasse,
Mais du ciel, Tu es venu!
Et nous savons que ta grâce
Nous apporte le salut!

Musique à l'adresse suivante :

Cette musique me rappelle les fois où je la jouais à l'orgue pendant mon cours classique et elle a accompagné plusieurs moments de ma vie comme le départ de ma mère pour la maison du Père.

2) Le Haec dies du jour de Pâques (Ce jour que fit le Seigneur) en grégorien. J'ai étudié le grégorien, j'ai accompagné la chorale du Grand Séminaire pendant plusieurs années et je continue d'apprécier cette musique. Cette est interprétée par la Schola du Grand Séminaire dont je faisais partie et qui a enregistré un disque à ce moment. Ce disque a été mis sur CD par la Faculté de théologie en 2002. Il s'intitule SCHOLA DU GRAND SÉMINAIRE DE QUÉBEC (1959). Je vous ai mis le chant du Haec dies (Ce jour que fit le Seigneur) sur le site internet du Séminaire à l'adresse suivante

3) La chanson Frédéric de Claude Léveillé qui me rappelle tous les beaux dimanches en famille avec mes parents, mes frères et soeur, les enfants...et le chien. Je l'ai interprétée au piano souvent pour mon bénéfice personnel.

4) Le chant sur François de Laval par Robert Lebel intitulé Hariaouagui. C'est moi qui lui ai commandé ce chant pour l'Année jubilaire de François de Laval en 2008. Ce chant d'une densité spirituelle remarquable vient me chercher à toutes les fois que je l’entends.

Il se trouve sur le dernier CD de Robert Une voix pour les sans voix.

Voilà pour mon choix musical.


LES NOMS DE 4 ou 5 PERSONNES SIGNIFIANTES POUR MOI

- Le cardinal Maurice Roy, archevêque de Québec qui m’a ordonné prêtre le 1 juillet 1962. J’ai bien connu et fréquenté le cardinal Roy par la suite lors de mes études à Rome de 1965 à 1968. J’ai voyagé avec lui. J’ai apprécié sa sagesse. Étant tout jeune prêtre encore, je l’observais. Par la suite, j’ai été son délégué pour les groupes du Renouveau charismatique et à ce moment-là, j’ai encore eu la chance de le voir discuter, peser ses décisions. Je constate qu’aujourd’hui, ses comportements m’ont beaucoup influencé dans ma façon d’exercer l’autorité et dans ma vision de l’Église.

- Ma mère : Alexina disparue récemment (en octobre 2011) à l’âge de 95 ans. Je l’ai beaucoup fréquentée dans sa vieillesse et ses partages du dimanche avec moi ont été des sources de profondes prises de conscience parfois. Mais c’est surtout, sa personnalité combattive, elle était une « battante », qui m’a inspiré comme d’ailleurs toute la famille. Je retiens d’elle plusieurs paroles de sagesse qui me conduisent et me guident. Ma mère n’avait pas fait de longues études. Elle a voulu avec mon père que tous leurs enfants en fassent. Elle était toujours en éveil. Elle lisait beaucoup. Elle m’a appris à savoir reconnaître l’intelligence et le savoir comme des biens précieux.

- Sainte Claire d’Assise. Je l’ai connue par saint François. Je suis allé à Assise 14 fois pour des visites et des retraites parfois d’une semaine. À ce moment, je passais mon temps au monastère de Saint Damien dans un petit oratoire où Claire avait l’habitude de prier. Pour moi Claire, c’est le don sans retour et la transparence qui révèle Dieu présent en chacun de nous. C’est le « privilège de la pauvreté », de se savoir tout entière entre les mains de Dieu. Elle m’inspire et me fascine toujours.

- Bienheureux Charles de Foucaud. Cet explorateur et ermite au Sahara m’a suivi depuis mon entrée au Grand Séminaire. Je l’ai connu par son disciple, le père René Voillaume, qui était venu faire une conférence au Séminaire lorsque j’étais en première année. Ce fut le coup de foudre pour la spiritualité de Charles de Foucauld présentée par le Père Voillaume dans son livre Au cœur des masses. Le Père Voillaume est le fondateur des Petits Frères et des Petites Sœurs de Jésus que j’ai retrouvé à Rome plus tard et à Manille. Se faire proche des gens, vivre avec chacun une proximité sur le registre de l’amitié, tel était l’enseignement de Charles de Foucauld qui me rejoignait.





LES 4 ou 5 ÉVÈNEMENTS LES PLUS MARQUANTS POUR MOI

- Jouer l’orgue au Grand Séminaire sous la conduite de Mgr Elzéar Fortier, compositeur et professeur à l’École de Musique de l’Université Laval. J’avais joué l’orgue pendant mon cours classique à Lévis, mais au Grand Séminaire je l’ai fait avec un maître exceptionnel qui m’a toujours encouragé et soutenu.

- Vivre la fin du Concile à Rome. J’ai eu la chance d’être présent à la clôture du Concile Vatican II le 8 décembre 1965 à Saint-Pierre de Rome. J’étais sur la place Saint-Pierre, plus précisément sur la colonnade du Bernin, par une belle journée ensoleillée d’automne. J’ai vu le pape Paul VI remettre à des personnalités les messages du Concile aux hommes de sciences, aux philosophes, aux gouvernants, aux jeunes, aux pauvres, aux malades, aux travailleurs etc. Ce fut une expérience enlevante et stimulante qui a inspiré tout mon ministère de prêtre dans les années qui ont suivi. Je me considère encore chanceux d’avoir pu vivre ce moment historique.

- Autre moment historique que j’ai vécu sur place : la tentative d’assassinat du pape Jean-Paul II sur la place Saint-Pierre à Rome lors de l’audience du 13 mai 1981 où j’étais présent avec le peintre Antoine Dumas et son épouse et quelque amis.

- En 1981, visite des sœurs de Mère Teresa à Manille aux Philippines et des Petites Sœurs des pauvres de Charles de Foucauld dans le bidonville de Tondo où j’ai connu Mgr Gaudenzio Rosales, alors évêque auxiliaire, qui est maintenant archevêque de Manille et cardinal. Le contact avec la misère de ce pays ainsi que celle des Indes où je suis allé par après m’a profondément touché.

- En 1990, l’organisation comme coordonnateur du IVe Congrès national du Renouveau Charismatique qui a réuni 7, 000 personnes au PEPS de l’Université Laval à Québec. L’atmosphère, l’enthousiasme des personnes présentes ont laissé des traces marquées. Ce furent aussi les deux années de préparation avec des gens de toues les régions du Québec, de l’Ontario et des Maritimes qui me donnèrent l’occasion de rencontrer beaucoup de monde et qui me permirent de créer des liens qui durent encore aujourd’hui.

- Enfin, le sommet, peut-être : la demande du cardinal Ouellet de l’accompagner lors de la remise de la barrette de cardinal à Rome, le 21 octobre 2003. J’étais son accompagnateur lorsqu’il a reçu la barrette, je l’ai suivi partout et j’ai pu vivre ces moments de l’intérieur. Je retrouvais Rome que j’aime beaucoup et aussi la beauté des grandes célébrations au Vatican. Et j’accompagnais un confrère que j’avais connu à Rome en 1981 lors d’une année d’études que j’y avait passée. Je résidais au Collège Canadien et Marc Ouellet était mon voisin de chambre.


LES VALEURS QUI ME MOBILISENT

- L’innovation et la créativité

- La fidélité à ses racines, à ses amitiés, à sa région dans la continuité

- La préoccupation des autres : aide et soutien dans le respect de ce qu’ils sont avec une préférence pour les gens simples, de milieu populaire

- L’écoute des personnes qui me rencontrent et autour de moi

- L’efficacité et le pragmatisme : toujours rester près de la réalité et éviter de me perdre dans les idées

- La curiosité intellectuelle sous diverses formes

- L’intérêt pour les questions sociales, religieuses et politiques : j’ai un côté « Journaliste » toujours à l’affut et critique

Notes sur mon histoire de vie

J’ai d’abord refusé de venir en parler lorsque madame Bentz me l’a demandé il y a quelques semaines, puis à la réflexion, je suis dit pourquoi. Ce sera une belle occasion de faire le point et cela arrive très bien dans ma vie actuellement, car je termine une période de dix ans comme Supérieur général du Séminaire de Québec où j’ai oeuvré auprès des prêtres et des séminaristes. Je me prépare à prendre une pause sabbatique pour refaire mes forces et me relancer. Cet exercice de retour sur mon itinéraire de vie ne sera pas vain, au contraire, tout en servant à l’émission de madame Bentz, il me sera utile j’en suis sûr.


Je suis né en Beauce à St-Joseph plus précisément, dixième génération depuis mes ancêtres Robert Giguère et Etienne De Lessart qui s’établirent à Ste-Anne de Beaupré vers 1650.

Mardi 1 Mai 2012
Webmestre
Lu 1948 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.