Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle



Dans les blogs
le 01/05/2017

Les 50 ans du Renouveau charismatique catholique en 2017 : sa diffusion et sa présence au Canada et au Québec

Ce billet est le fruit de mon expérience de presque 20 ans avec les groupes du Renouveau charismatique de 1974 à 1992 au moment de leur apparition au Québec et...






Droits réservés
Carrefour Kairos
Hermann Giguère
Québec
















































DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

« Tu as les paroles de la vie éternelle » - Homélie pour l'anniversaire du décès de monsieur le chanoine Louis-Joseph Lépine

Homélie de Mgr Hermann Giguère, P.H., supérieur général du Séminaire de Québec, lors de la messe célébrée en l'anniversaire du décès de monsieur le chanoine Louis-Joseph Lépine, prêtre agrégé de la Communauté des prêtres du Séminaire de Québec, à la chapelle du Séminaire le 28 avril 2012. Textes des lectures: Actes 9, 31-42 et Jean 6, 60-69, samedi de la 3ème semaine du Temps pascal Année B. Guérisons d'Énéas et de Talitha.



Guérison de Talitha a Joppée par saint Pierre racontée dans Actes 9, 36 et ss.
Guérison de Talitha a Joppée par saint Pierre racontée dans Actes 9, 36 et ss.
C'est avec une certaine émotion que nous nous retrouvons ici ce matin. La Parole de Dieu est tirée des lectures du jour. Elles peuvent nous surprendre à première vue, surtout la première, mais elles nous laissent un message sans équivoque que les apôtres proclament à la fin de l'évangile qui a été lu : "Tu as les paroles de la vie éternelle". Un fil conducteur relie la première lecture et celle de l’évangile : saint Pierre qui proclame sa confiance en Jésus.

1- Un saint Pierre surprenant

On voit dans les souvenirs que le merveilleux livre des Actes des Apôtres relate ici dans la première lecture un saint Pierre transformé. Le Pierre peureux qui reniait Jésus est devenu le chef des apôtres qui parcourt la Palestine et qui ne peut pas s’empêcher, comme il l’a dit devant les autorités juives, de proclamer que le Jésus qu’ils ont crucifié est ressuscité, qu’il est vivant et agissant.

Les miracles comme ceux qui sont racontés dans cette page de saint Luc sont des signes qui invitent à porter le regard vers dont Pierre et les apôtres se disent disciples. Eux n’ont rien à prouver. Ils ne sont que les messagers.

On peut rester un peu mystifié par l’élan qui est présent dans les débuts de l’Église, mais c’est un fait. Les apôtres et les premiers chrétiens étaient remplis de l’Esprit Saint et laissaient toute la place à la puissance du Christ ressuscité. Pierre en est l’exemple le plus frappant. Démoli par la Passion de Jésus, qui le voit renier son Maître, il se relève par la grâce de l’Esprit Saint et désormais, il ne s’arrêtera plus.

Comment comprendre l’expansion si rapide du message de Jésus et des communautés chrétiennes après la Pentecôte?

2 – Une confiance fondée

Sur quoi est fondé cet élan? La réponse pourrait prendre plusieurs directions, mais elle tient en un mot la confiance. La confiance totale en une personne qu’ils ont connue, qu’ils ont touchée, mais surtout en qui ils ont cru de toutes leurs forces. Jésus pour eux n’est pas seulement un frère, un ami, un maître, il est la révélation de Dieu au monde. Il porte le message de Dieu au monde. Il incarne dans le monde l’amour de Dieu pour chacun et chacune.

C’est ce que vont proclamer les apôtres et les premiers chrétiens en appuyant cette proclamation de signes comme ces miracles rapportés dans la première lecture. Ces messagers ne se mettront pas en avant. Ils ne se présentent pas eux-mêmes comme les envoyés du Père, mais bien plutôt comme les serviteurs du véritable Envoyé, de l’Unique Sauveur que Dieu donne à ses enfants, du Saint, du Saint de Dieu comme le dit saint Pierre. « À qui irions-nous? Tu as les paroles de la vie éternelle? »..

Voilà! Qu’en est-il de notre confiance en la personne de Jésus? Comment le voyons-nous? Comme un sage? Comme un grand personnage? Comme un maître? Pourquoi pas? Jésus est tout cela, mais il est, à la base de tout cela, le Fils Bien-Aimé en qui le Père a mis ses complaisances et qui porte nos vies devant le Père en nous associant à lui et en faisant de nous des fils et des filles de Dieu.

Quelle beauté que notre vocation humaine et chrétienne : devenir de plus ce que Dieu a voulu pour nous de toute éternité dans son Amour de Père !

3 – Un chemin ouvert

Les paroles des lectures d’aujourd’hui mettent devant nos yeux la foi des apôtres, piliers de l’Église et premiers témoins du Christ ressuscité, comme vous le voyez Leur foi a été celle de monsieur Lépine et de nos devanciers qui reposent dans la paix de Dieu. Comment l’ont-ils vécu? C’est le mystère de leur cheminement. Chacun le fait à sa façon guidé par l’Esprit comme saint Pierre. Celle-ci se manifeste dans le quotidien bien simplement parfois, sans miracles éclatants, mais avec ces miracles d’amour, de don, de compassion.

Nous garderons de monsieur Lépine le souvenir d’un homme de foi qui l’a vécue simplement et qui s’est laissé remplir tout entier de la présence de Jésus qui faut celui qui a éclairé sa vie et l’a inspiré jusqu’à la fin.

Conclusion

Permettez-moi de terminer en priant avec vous l’Esprit Saint avec cette belle prière :

Saint-Esprit, montre-nous le chemin vers notre avenir.
Tu as porté le salut dans l'Église de Jésus-Christ.
Ouvre nos oreilles, que nous puissions entendre la Parole et comprendre tes conseils…
Ouvre nos yeux aux besoins de notre temps et aux besoins de l’Église, pour que nous puissions participer ensemble à la mission que nous avons reçue du Christ.
Libère-nous de tout ce qui nous empêche de suivre ce chemin.
Reste avec nous pour que nous puissions trouver notre unité en servant, ensemble, le Corps du Christ.
Viens, Esprit Saint, donne-nous la vie nouvelle. Amen.

La prière à l’Esprit Saint vient du Père Philippe Doumenge, prêtre à Sarlat

La prière à l’Esprit Saint vient du Père Philippe Doumenge, prêtre à Sarlat

Mgr Hermann Giguère, P.H.
Supérieur général du Séminaire de Québec
28 avril 2012

Samedi 28 Avril 2012
Lu 2548 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 7e dimanche de Pâques (Année A) « Père, glorifie-moi, je trouve ma... https://t.co/GcM2DG51U5 https://t.co/nv4F14an8S
Homélie pour l'Ascension du Seigneur (Année A) « Et moi, je suis avec vous tous les... https://t.co/PHQQIM2IPr https://t.co/6TN4zOSmNO
Homélie pour le 6e dimanche de Pâques (Année A) « Je ne vous laisserai pas orphelins »:... https://t.co/ItH3haHx94 https://t.co/wsm4ydqwx5
RT @pdesaintpierre: "Par l'autorité de Notre Seigneur Jésus Christ... nous déclarons saints Francisco et Jacintha Marto!" #Fatima100 en dir…
RT @eharris_it: It's official! Fatima visionaries Francisco & Jacinta Marto have become the first non-martyr children to ever be declared s…