Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

'Unis et associés pour le temps et l'éternité': signature du Livre d’Or du Séminaire par les membres de la 64e Assemblée générale de la congrégation de Jésus et de Marie, dite les eudistes



Le groupe des eudistes au pied du Grand Escalier
Le groupe des eudistes au pied du Grand Escalier
Mot du Supérieur général du Séminaire de Québec, Monseigneur Hermann Giguère,à l’occasion de la visite du Séminaire et de la signature du Livre d’Or par les membres de la 64e Assemblée générale de la congrégation de Jésus et de Marie, dite les eudistes à la Salle des prêtres du pavillon Jean-Olivier Briand du Séminaire de Québec, 12 août 2007

Monsieur le Supérieur général, Père Michel Gérard, Chers confrères eudistes, Chers associés des eudistes,

Vous avez tenu comme membres de la 64ième Assemblée générale des eudistes à visiter le Vieux Québec et en particulier le site du Séminaire de Québec. Cette visite a commencé comme il se doit par un moment de prière au tombeau de François de Laval. Saint Jean Eudes fut un grand ami de François de Laval. Les deux communautés de prêtres qu'ils ont fondées, celle de la Congrégation de Jésus et Marie, dite des Eudistes, le 25 mars 1643 et celle des prêtres du Séminaire des Missions Étrangères de Québec le 26 mars 1663 (maintenant connue sous le nom de Séminaire de Québec), ont toujours entretenu des liens d'amitié fraternelle au cours des siècles jusqu'à aujourd'hui.

Cette union spirituelle a été officiellement signée par le Père Le Doré, supérieur général des eudistes le 19 avril 1895 et acceptée par le Supérieur et les Directeurs du Séminaire de Québec le 28 mai suivant. Le texte du Père Le Doré reprend la formulation de saint Jean Eudes et dit "la connaissance que nous avons de la sincère et cordiale charité que vous avez pour notre Congrégation, nous obligeant de vous donner des marques de notre reconnaissance, Nous déclarons par ces présentes, qu'au Nom et de la part de Jésus, Fils unique de Marie, et de MARIE, très digne Méré de Jésus, le Père et la Méré de cette Congrégation... nous vous unissons et associons pour le temps et l'éternité, en la manière la plus parfaite et la plus agréable à leurs divines Majestés qu'il se peut selon leur très-saint volonté, à cette même Congrégation ; et nous vous recevons et admettons en société communication et participation " avec la dite Congrégation.

Vous comprenez ainsi notre joie et notre bonheur de recevoir nos frères eudistes auxquels nous sommes unis par une fraternité réelle depuis longtemps.

Les histoires de nos communautés sont bien différentes cependant. Le Séminaire de Québec est associé de façon particulière au développement eu rayonnement de la culture française en Amérique, par la fondation de l’Université Laval en 1853, première université de langue française en Amérique.,

Celle des eudistes voit leur implantation au Canada se concentrer au point de départ dans les provinces de l’Atlantique à partir de 1890 et sur la Côte Nord, puis fleurir dans de nombreuses autres fondations.

Deux histoires qui sont inspirés par une même vision: être prêtre au service des populations dans les diocèses et au service de l’Église. Voilà la base de cette fraternité qui nous unit depuis si longtemps et que nous cultivons encore aujourd’hui avec cœur.

Permettez-moi maintenant d’exprimer ma gratitude personnelle aux eudistes en particulier au Père Michel Gérard et au Père Bernard Cantin qui m’on accueilli plusieurs fois à leur maison généralice à Rome. Je salue aussi de façon spéciale le Père Diego Jaramillo avec qui j’ai eu l’occasion de collaborer plusieurs fois dans mes fonctions au sein du Renouveau charismatique national et international.

En tant que Supérieur général et au nom des prêtres du Séminaire de Québec, il me fait plaisir de vous accueillir ici dans ces lieux chargés d’histoire sous le regard de mes prédécesseurs, supérieurs du Séminaire et recteurs de l’Université Laval, pour la signature de notre livre d’Or et pour cette visite du site du Séminaire de Québec reconnue comme un joyau du patrimoine mondial.


Merci !


HERMANN GIGUÈRE, ptre, p.h.
Supérieur général du Séminaire de Québec

Le 12 août 2007



Mardi 14 Août 2007
Lu 2160 fois


Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 25e dimanche du temps ordinaire Année B « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Homélies dominicales… https://t.co/uU8USBf9Gk
Homélie pour le 24e dimanche du temps ordinaire Année B « Pour vous, qui suis-je ? » Homélies dominicales pour les… https://t.co/uRpz6ySCLY
Atmosphère électrisante au lancement de l’année pastorale du diocèse de Québec! Fraternité, élan et communion! https://t.co/1o4raHuv2C
Homélie pour le 23e dimanche du temps ordinaire Année B « Ouvre-toi! Effata! » Homélies dominicales pour les temps… https://t.co/1BqvIMSxkj
Homélie pour le 22e dimanche du temps ordinaire Année B « Au-delà des pratiques... » Homélies dominicales pour les… https://t.co/40iELYzYqj