Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Année sacerdotale : Le cardinal Ouellet s'adressera aux prêtres à Ste-Marie-Majeure lors des célébrations de clôture

Le thème de son intervention sera « Cénacle : invocation de l'Esprit saint avec Marie, en communion fraternelle ». On attend à Rome des milliers de prêtres du monde entier qui, à l'invitation du pape Benoît XVI, s'y rendront pour le célébrations de clôture de l'Année sacerdotale qui auront lieu du 9 au 11 juin.



La basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome
La basilique Sainte-Marie-Majeure à Rome
Le programme officiel conduira les prêtres en la Basilique Saint-Paul-Hors-les-Murs le 9, sur le thème « Conversion et mission ».

Après avoir invoqué l'Esprit Saint, l'archevêque de Cologne, le cardinal Joachim Meisner, prononcera une allocution qui sera suivi d'une adoration eucharistique avec la possibilité de se confesser et d'une messe présidée par le cardinal Hummes.

Le lendemain, les prêtres se retrouveront en la Basilique Sainte-Marie-Majeure pour un programme similaire à celui du jour précédent, se concentrant cette fois-ci sur le thème : « Cénacle : invocation de l'Esprit saint avec Marie, en communion fraternelle ».


Le cardinal Ouellet et le pape Benoît XVI
Le cardinal Ouellet et le pape Benoît XVI
Ce jour-là interviendra l'archevêque de Québec, le cardinal Marc Ouellet, et la messe sera présidée par le cardinal Tarcisio Bertone, secrétaire d'Etat.

A la tombée de la nuit, les prêtres se retrouveront sur la place Saint-Pierre pour une veillée entrecoupée de témoignages et de musique, un temps d'échange avec Benoît XVI, une adoration et une bénédiction eucharistiques.

Pour voir le programme complet de la rencontre internationale de clôture de l'Année sacerdotale, cliquez ici.


________________________________________

Voici des extraits de la la lettre adressée aux prêtres le 12 avril 2010 par le Cardinal Cláudio Cardinal Hummes, OFM, Préfet de la Congrégation pour le clergé pour la clôture de l'Année sacerdotale, le 11 juin, solennité du Sacré Coeur.

"Très heureuse de cette Année sacerdotale l'Eglise rend grâce au Seigneur d’avoir inspiré au Saint-Père sa promulgation... Il est vrai que des prêtres, cependant proportionnellement très peu, ont commis de très graves délits, d’horribles abus sexuels sur des mineurs, des faits que nous devons rejeter et condamner de manière absolue et intransigeante. Ces prêtres doivent en répondre devant Dieu et devant les tribunaux, civils compris. Nous prions aussi pour qu’ils parviennent à la conversion spirituelle et au pardon de Dieu. Pour sa part, l’Eglise est décidée à ne pas cacher ni minimiser de tels crimes. Mais surtout nous sommes du côté des victimes et nous voulons les soutenir dans leur reconstruction et la défense de leurs droits bafoués. Cependant, les délits de certains ne peuvent être utilisés pour salir tout le corps sacerdotal. Qui s’y emploie commet une injustice criante. En cette Année sacerdotale, l'Eglise veut dire cela à la société humaine. N’importe quelle personne de bon sens et de bonne volonté le comprend".

"Chers prêtres...l’Eglise vous aime, vous admire et vous respecte. Vous êtes même une joie pour le peuple catholique, à travers le monde, qui vous accueille et vous soutient, surtout en ces temps de souffrance... Le Pape vous invite de tout cœur à venir à Rome pour la clôture de cette année particulière, les 9, 10 et 11 juin. De tous les pays du monde!". Il désire "confirmer les prêtres de l’Eglise. Leur présence nombreuse Place St.Pierre constituera une manifestation de la volonté responsable des prêtres, à se montrer disponibles et non timorés, dans le service de l’humanité qui leur est confiée par Jésus Christ... Il s’agit d’offrir à notre bien-aimé Pape notre solidarité, notre soutien, notre confiance et notre communion inconditionnelle, face aux attaques fréquentes qui lui sont faites à propos de décisions concernant les clercs ayant commis des abus sexuels sur mineurs. Les accusations portées à son encontre sont évidemment injustes et il a été démontré que personne n’a fait autant que Benoît XVI pour condamner et combattre de tels crimes de façon appropriée. La présence massive des prêtres sur la place autour de lui sera donc un signe fort de notre claire désapprobation des attaques injustes dont il est victime. Alors venez également pour soutenir publiquement le Saint Père".

Année sacerdotale : Le cardinal Ouellet s'adressera aux prêtres  à Ste-Marie-Majeure lors des célébrations de clôture
"La clôture de l’Année sacerdotale ne sera pas une véritable conclusion mais un nouveau départ. Nous, le peuple de Dieu et les pasteurs, désirons rendre grâce au Seigneur pour ce temps privilégié de prière et de réflexion sur le sacerdoce. Nous nous proposons aussi d’être toujours attentifs à ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Ainsi nous retournerons à l’exercice de notre mission dans l’Eglise et dans le monde avec une joie renouvelée et avec la conviction que Dieu, Seigneur de l’histoire, reste avec nous, tant dans les crises que dans les temps nouveaux".CITE DU VATICAN, 19 AVR 2010 (VIS). Le Cardinal Cláudio Cardinal Hummes, OFM, Préfet de la Congrégation pour le clergé, adresse une lettre (12 avril) à tous les prêtres pour la clôture de l'Année sacerdotale, le 11 juin, solennité du Sacré Coeur. En voici des extraits:

"Très heureuse de cette Année sacerdotale l'Eglise rend grâce au Seigneur d’avoir inspiré au Saint-Père sa promulgation... Il est vrai que des prêtres, cependant proportionnellement très peu, ont commis de très graves délits, d’horribles abus sexuels sur des mineurs, des faits que nous devons rejeter et condamner de manière absolue et intransigeante. Ces prêtres doivent en répondre devant Dieu et devant les tribunaux, civils compris. Nous prions aussi pour qu’ils parviennent à la conversion spirituelle et au pardon de Dieu. Pour sa part, l’Eglise est décidée à ne pas cacher ni minimiser de tels crimes. Mais surtout nous sommes du côté des victimes et nous voulons les soutenir dans leur reconstruction et la défense de leurs droits bafoués. Cependant, les délits de certains ne peuvent être utilisés pour salir tout le corps sacerdotal. Qui s’y emploie commet une injustice criante. En cette Année sacerdotale, l'Eglise veut dire cela à la société humaine. N’importe quelle personne de bon sens et de bonne volonté le comprend".

"Chers prêtres...l’Eglise vous aime, vous admire et vous respecte. Vous êtes même une joie pour le peuple catholique, à travers le monde, qui vous accueille et vous soutient, surtout en ces temps de souffrance... Le Pape vous invite de tout cœur à venir à Rome pour la clôture de cette année particulière, les 9, 10 et 11 juin. De tous les pays du monde!". Il désire "confirmer les prêtres de l’Eglise. Leur présence nombreuse Place St.Pierre constituera une manifestation de la volonté responsable des prêtres, à se montrer disponibles et non timorés, dans le service de l’humanité qui leur est confiée par Jésus Christ... Il s’agit d’offrir à notre bien-aimé Pape notre solidarité, notre soutien, notre confiance et notre communion inconditionnelle, face aux attaques fréquentes qui lui sont faites à propos de décisions concernant les clercs ayant commis des abus sexuels sur mineurs. Les accusations portées à son encontre sont évidemment injustes et il a été démontré que personne n’a fait autant que Benoît XVI pour condamner et combattre de tels crimes de façon appropriée. La présence massive des prêtres sur la place autour de lui sera donc un signe fort de notre claire désapprobation des attaques injustes dont il est victime. Alors venez également pour soutenir publiquement le Saint Père".

"La clôture de l’Année sacerdotale ne sera pas une véritable conclusion mais un nouveau départ. Nous, le peuple de Dieu et les pasteurs, désirons rendre grâce au Seigneur pour ce temps privilégié de prière et de réflexion sur le sacerdoce. Nous nous proposons aussi d’être toujours attentifs à ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Ainsi nous retournerons à l’exercice de notre mission dans l’Eglise et dans le monde avec une joie renouvelée et avec la conviction que Dieu, Seigneur de l’histoire, reste avec nous, tant dans les crises que dans les temps nouveaux".CITE DU VATICAN, 19 AVR 2010 (VIS). Le Cardinal Cláudio Cardinal Hummes, OFM, Préfet de la Congrégation pour le clergé, adresse une lettre (12 avril) à tous les prêtres pour la clôture de l'Année sacerdotale, le 11 juin, solennité du Sacré Coeur. En voici des extraits:

"Très heureuse de cette Année sacerdotale l'Eglise rend grâce au Seigneur d’avoir inspiré au Saint-Père sa promulgation... Il est vrai que des prêtres, cependant proportionnellement très peu, ont commis de très graves délits, d’horribles abus sexuels sur des mineurs, des faits que nous devons rejeter et condamner de manière absolue et intransigeante. Ces prêtres doivent en répondre devant Dieu et devant les tribunaux, civils compris. Nous prions aussi pour qu’ils parviennent à la conversion spirituelle et au pardon de Dieu. Pour sa part, l’Eglise est décidée à ne pas cacher ni minimiser de tels crimes. Mais surtout nous sommes du côté des victimes et nous voulons les soutenir dans leur reconstruction et la défense de leurs droits bafoués. Cependant, les délits de certains ne peuvent être utilisés pour salir tout le corps sacerdotal. Qui s’y emploie commet une injustice criante. En cette Année sacerdotale, l'Eglise veut dire cela à la société humaine. N’importe quelle personne de bon sens et de bonne volonté le comprend".

"Chers prêtres...l’Eglise vous aime, vous admire et vous respecte. Vous êtes même une joie pour le peuple catholique, à travers le monde, qui vous accueille et vous soutient, surtout en ces temps de souffrance... Le Pape vous invite de tout cœur à venir à Rome pour la clôture de cette année particulière, les 9, 10 et 11 juin. De tous les pays du monde!". Il désire "confirmer les prêtres de l’Eglise. Leur présence nombreuse Place St.Pierre constituera une manifestation de la volonté responsable des prêtres, à se montrer disponibles et non timorés, dans le service de l’humanité qui leur est confiée par Jésus Christ... Il s’agit d’offrir à notre bien-aimé Pape notre solidarité, notre soutien, notre confiance et notre communion inconditionnelle, face aux attaques fréquentes qui lui sont faites à propos de décisions concernant les clercs ayant commis des abus sexuels sur mineurs. Les accusations portées à son encontre sont évidemment injustes et il a été démontré que personne n’a fait autant que Benoît XVI pour condamner et combattre de tels crimes de façon appropriée. La présence massive des prêtres sur la place autour de lui sera donc un signe fort de notre claire désapprobation des attaques injustes dont il est victime. Alors venez également pour soutenir publiquement le Saint Père".

"La clôture de l’Année sacerdotale ne sera pas une véritable conclusion mais un nouveau départ. Nous, le peuple de Dieu et les pasteurs, désirons rendre grâce au Seigneur pour ce temps privilégié de prière et de réflexion sur le sacerdoce. Nous nous proposons aussi d’être toujours attentifs à ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Ainsi nous retournerons à l’exercice de notre mission dans l’Eglise et dans le monde avec une joie renouvelée et avec la conviction que Dieu, Seigneur de l’histoire, reste avec nous, tant dans les crises que dans les temps nouveaux".CITE DU VATICAN, 19 AVR 2010 (VIS). Le Cardinal Cláudio Cardinal Hummes, OFM, Préfet de la Congrégation pour le clergé, adresse une lettre (12 avril) à tous les prêtres pour la clôture de l'Année sacerdotale, le 11 juin, solennité du Sacré Coeur. En voici des extraits:

"Très heureuse de cette Année sacerdotale l'Eglise rend grâce au Seigneur d’avoir inspiré au Saint-Père sa promulgation... Il est vrai que des prêtres, cependant proportionnellement très peu, ont commis de très graves délits, d’horribles abus sexuels sur des mineurs, des faits que nous devons rejeter et condamner de manière absolue et intransigeante. Ces prêtres doivent en répondre devant Dieu et devant les tribunaux, civils compris. Nous prions aussi pour qu’ils parviennent à la conversion spirituelle et au pardon de Dieu. Pour sa part, l’Eglise est décidée à ne pas cacher ni minimiser de tels crimes. Mais surtout nous sommes du côté des victimes et nous voulons les soutenir dans leur reconstruction et la défense de leurs droits bafoués. Cependant, les délits de certains ne peuvent être utilisés pour salir tout le corps sacerdotal. Qui s’y emploie commet une injustice criante. En cette Année sacerdotale, l'Eglise veut dire cela à la société humaine. N’importe quelle personne de bon sens et de bonne volonté le comprend".

"Chers prêtres...l’Eglise vous aime, vous admire et vous respecte. Vous êtes même une joie pour le peuple catholique, à travers le monde, qui vous accueille et vous soutient, surtout en ces temps de souffrance... Le Pape vous invite de tout cœur à venir à Rome pour la clôture de cette année particulière, les 9, 10 et 11 juin. De tous les pays du monde!". Il désire "confirmer les prêtres de l’Eglise. Leur présence nombreuse Place St.Pierre constituera une manifestation de la volonté responsable des prêtres, à se montrer disponibles et non timorés, dans le service de l’humanité qui leur est confiée par Jésus Christ... Il s’agit d’offrir à notre bien-aimé Pape notre solidarité, notre soutien, notre confiance et notre communion inconditionnelle, face aux attaques fréquentes qui lui sont faites à propos de décisions concernant les clercs ayant commis des abus sexuels sur mineurs. Les accusations portées à son encontre sont évidemment injustes et il a été démontré que personne n’a fait autant que Benoît XVI pour condamner et combattre de tels crimes de façon appropriée. La présence massive des prêtres sur la place autour de lui sera donc un signe fort de notre claire désapprobation des attaques injustes dont il est victime. Alors venez également pour soutenir publiquement le Saint Père".

"La clôture de l’Année sacerdotale ne sera pas une véritable conclusion mais un nouveau départ. Nous, le peuple de Dieu et les pasteurs, désirons rendre grâce au Seigneur pour ce temps privilégié de prière et de réflexion sur le sacerdoce. Nous nous proposons aussi d’être toujours attentifs à ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Ainsi nous retournerons à l’exercice de notre mission dans l’Eglise et dans le monde avec une joie renouvelée et avec la conviction que Dieu, Seigneur de l’histoire, reste avec nous, tant dans les crises que dans les temps nouveaux".ITE DU VATICAN, 19 AVR 2010 (VIS). Le Cardinal Cláudio Cardinal Hummes, OFM, Préfet de la Congrégation pour le clergé, adresse une lettre (12 avril) à tous les prêtres pour la clôture de l'Année sacerdotale, le 11 juin, solennité du Sacré Coeur. En voici des extraits:

"Très heureuse de cette Année sacerdotale l'Eglise rend grâce au Seigneur d’avoir inspiré au Saint-Père sa promulgation... Il est vrai que des prêtres, cependant proportionnellement très peu, ont commis de très graves délits, d’horribles abus sexuels sur des mineurs, des faits que nous devons rejeter et condamner de manière absolue et intransigeante. Ces prêtres doivent en répondre devant Dieu et devant les tribunaux, civils compris. Nous prions aussi pour qu’ils parviennent à la conversion spirituelle et au pardon de Dieu. Pour sa part, l’Eglise est décidée à ne pas cacher ni minimiser de tels crimes. Mais surtout nous sommes du côté des victimes et nous voulons les soutenir dans leur reconstruction et la défense de leurs droits bafoués. Cependant, les délits de certains ne peuvent être utilisés pour salir tout le corps sacerdotal. Qui s’y emploie commet une injustice criante. En cette Année sacerdotale, l'Eglise veut dire cela à la société humaine. N’importe quelle personne de bon sens et de bonne volonté le comprend".

"Chers prêtres...l’Eglise vous aime, vous admire et vous respecte. Vous êtes même une joie pour le peuple catholique, à travers le monde, qui vous accueille et vous soutient, surtout en ces temps de souffrance... Le Pape vous invite de tout cœur à venir à Rome pour la clôture de cette année particulière, les 9, 10 et 11 juin. De tous les pays du monde!". Il désire "confirmer les prêtres de l’Eglise. Leur présence nombreuse Place St.Pierre constituera une manifestation de la volonté responsable des prêtres, à se montrer disponibles et non timorés, dans le service de l’humanité qui leur est confiée par Jésus Christ... Il s’agit d’offrir à notre bien-aimé Pape notre solidarité, notre soutien, notre confiance et notre communion inconditionnelle, face aux attaques fréquentes qui lui sont faites à propos de décisions concernant les clercs ayant commis des abus sexuels sur mineurs. Les accusations portées à son encontre sont évidemment injustes et il a été démontré que personne n’a fait autant que Benoît XVI pour condamner et combattre de tels crimes de façon appropriée. La présence massive des prêtres sur la place autour de lui sera donc un signe fort de notre claire désapprobation des attaques injustes dont il est victime. Alors venez également pour soutenir publiquement le Saint Père".

"La clôture de l’Année sacerdotale ne sera pas une véritable conclusion mais un nouveau départ. Nous, le peuple de Dieu et les pasteurs, désirons rendre grâce au Seigneur pour ce temps privilégié de prière et de réflexion sur le sacerdoce. Nous nous proposons aussi d’être toujours attentifs à ce que l’Esprit Saint veut nous dire. Ainsi nous retournerons à l’exercice de notre mission dans l’Eglise et dans le monde avec une joie renouvelée et avec la conviction que Dieu, Seigneur de l’histoire, reste avec nous, tant dans les crises que dans les temps nouveaux".

Informations du Bureau de presse du du Vatican, le "Vatican Information Service (VIS)"


Vendredi 30 Avril 2010
Lu 3040 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.