Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Clôture des fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec : inspiration et avenir

C'est remplie d'allégresse que la communauté des prêtres du Séminaire de Québec fondée le 26 mars 1663 s'est rencontrée pour célébrer la clôture des fêtes de son 350e anniversaire. Les prêtres agrégés, auxiliaires et associés étaient au rendez-vous à la Salle des prêtres d'abord, puis à la concélébration eucharistique suivie du banquet traditionnel de la fête de l'Immaculée Conception qu'ils avaient anticipé cette année au 6 décembre 2013.



Prêtres et séminaristes du Grand Séminaire de Québec
Prêtres et séminaristes du Grand Séminaire de Québec
Au cours de cette concélébration, ils ont renouvelé, selon une tradition qui remonte à 1665, le Voeu de l'Immaculée fait à chaque année depuis lors pour la conversion et l'évangélisation des gens de ce pays.

Au cours de l'après-midi, les prêtres ont fait, dans un premier temps, une évaluation des fêtes et, dans un deuxième temps, une prospective rapide sur l'avenir. Puis monsieur le chanoine Jacques Roberge, supérieur général, a procédé à la clôture officielle des fêtes. Vous trouverez le texte de son allocution plus bas.

Au cours de la concélébration que Mgr Gérald C. Lacroix, notre archevêque et premier supérieur de la communauté des prêtres du Séminaire, a donné une homélie qu'il avait préparée avec soin et qui dégage les lignes de forces de la communauté et de son action dans le diocèse. Ce texte très inspirant nous a été transmis par Mgr Lacroix et nous vous le partageons volontiers. Vous trouverez plus bas le lien à la version PDF de ce texte qui a été mis sur le site internet du Diocèse de Québec.

Le supérieur général s'adressant aux prêtres
Le supérieur général s'adressant aux prêtres
Allocution du Supérieur général du Séminaire de Québec pour la clôture des fêtes du 350e anniversaire de sa fondation.


Nous vivons aujourd’hui un autre moment historique, soit la clôture des Fêtes du 350e anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec.

Nous venons de partager ensemble nos réflexions sur cette année jubilaire. Nous gardons des souvenirs indélébiles des différents événements auxquels nous avons participé et des rencontres enrichissantes qu’il nous a été donné de vivre. À travers tout cela, nous avons repris conscience de l’œuvre incroyable du Séminaire de Québec au service de notre Église diocésaine et de la société québécoise. Nous nous sommes rappelé également l’audace et la vision de François de Laval qui a osé fonder son séminaire comme son instrument privilégié d’évangélisation.

Nous arrivons au terme de ces fêtes, et il nous faut maintenant rêver d’avenir. « Comme fils héritiers de François de Laval, nous avons à retrouver aujourd’hui cet état d’invention qui lui donna le génie d’inventer un séminaire au service de son Église naissante et en état de mission», disait notre confrère Gilles Routhier en terminant sa conférence à la Cathédrale Notre-Dame le 17 février dernier.

Dans le texte de fondation du Séminaire de Québec, il est clair que cette institution est un instrument d’évangélisation au service de l’Église de Québec. Le Séminaire en lui-même n’a pas de raison d’être. Sa raison d’être, c’est le service de l’Église. Comme le soulignait si bien Gilles Routhier lors de la même conférence, « le Séminaire de Québec trouve son sens, sa vie et son souffle dans le service de l’Église de Québec ».

Je pense que c’est cela qu’il faut retenir au terme de ces Fêtes. « Le Séminaire de Québec trouve son sens, sa vie et son souffle dans le service de l’Église de Québec ».

Vous me direz peut-être que nous sommes un peu vieux pour répondre à un nouvel appel… Je pense que nous avons tous intérêt à nous laisser accompagner dans notre réflexion par le Bienheureux François de Laval, lui qui a démissionné assez jeune de ses fonctions épiscopales mais qui n’a jamais lâché prise. Souvenons-nous qu’il a remplacé Mgr de St-Vallier, lequel a passé plus de temps en Europe qu’à Québec durant son mandat épiscopal. À toute fin pratique, François de Laval n’a pas pris de retraite. Il a tout donné pour l’Église de Québec, il a aimé jusqu’au bout, à l’exemple du Seigneur. Et c’est encore, je crois, ce que le Seigneur attend de chacun de nous.

REMERCIEMENTS 

Nous sommes unanimes pour affirmer que nous avons eu de belles fêtes du 350e, que nous avions un programme d’activités exceptionnel. Je crois qu’il faut rendre un hommage tout à fait spécial au Comité organisateur de ces fêtes présidé par Louis Bouchard, et accompagné d’Hermann Giguère et de Michel Stein. Ils ont mis beaucoup de temps et tout leur savoir-faire pour que chacun des événements de ces fêtes soient une réussite.

Aussi, pour leur exprimer notre reconnaissance, j’aimerais leur remettre à chacun une sérigraphie des Fêtes du 350e, une œuvre de Roger Chabot.

Enfin, je ne voudrais pas passer sous silence le travail exceptionnel du secrétaire exécutif des Fêtes, Francis Jacques. Il était toujours présent pour exécuter les décisions des membres du Comité, pour coordonner, faire les contacts, etc. Nous avions un Comité des Fêtes très dynamique, mais il aurait été sans aucun doute paralysé sans les compétences de Francis.

Aussi, j’aimerais lui offrir également un signe tangible de reconnaissance au nom du Comité des fêtes et au nom de la communauté du Séminaire.

Chanoine Jacques Roberge, ptre
Supérieur général

Homélie de Mgr Gérald C. Lacroix à la concélébration de clôture des fêtes du 350e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec le 6 décembre 2014

Ce texte se trouve à l'adresse suivante. Cliquez ici.
Mgr Lacroix, le chanoine Roberge et l'abbé Michel Poitras
Mgr Lacroix, le chanoine Roberge et l'abbé Michel Poitras

Lundi 9 Décembre 2013
Jacques Roberge
Lu 619 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.