Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Connaissez-vous les liens de la chanteuse Madonna et du Séminaire de Québec? Bulletin d'information SME-Info Vol. 39 n. 2, avril 2012

Voyez la réponse à la question¨sur Madonna à la fin de l'article. Contenu du bulletin : Nouveaux prêtres agrégés, deux séminaristes colombiens, la chanteuse Madonna et le Séminaire de Québec, dates à retenir, mot du supérieur général, etc. Version PDF



Madonna et le Château Bellevue à Petit Cap (Cap Tourmente)
Madonna et le Château Bellevue à Petit Cap (Cap Tourmente)
MOT DU SUPÉRIEUR GÉNÉRAL

Il arrive souvent que lors de rencontres sociales ou pastorales, mes interlocuteurs me présentent comme le supérieur du Grand Séminaire ou du Petit Séminaire au lieu de s’adresser à moi comme Supérieur général du Séminaire. Même le maire, Régis Labeaume que je rencontrais récemment me disait qu’il ne comprend pas bien toutes nos subtilités organisationnelles. Pour lui le Séminaire ce sont avant tout les édifices qu’il a en face de lui à l’Hôtel de Ville. Et pourtant, sans la communauté des prêtres qui en est la base, le Séminaire de Québec n’aurait jamais eu le rayonnement qu’il a eu et qu’il a encore.

Et le titre de « Supérieur général » instauré par Mgr Camille Roy en 1938, après la décision de ne plus appeler « directeurs », mais « supérieurs » les responsables du Petit et du Grand Séminaire, nous renvoie à cette communauté de prêtres diocésains que nous sommes depuis la fondation en 1663 et par l’approbation des évêques qui ont suivi notre fondateur, le bienheureux François de Laval, premier évêque de Québec. Une place spéciale revient à Mgr Jean-Olivier Briand (1715-1794) qui, après la Conquête anglaise, au moment de la séparation d’avec le Séminaire des Missions-Étrangères de Paris, a reconnu les prêtres du Séminaire de Québec comme société apostolique diocésaine dans un règlement qui a, par la suite, servi de constitutions à ce groupe.

Ce numéro présente trois nouveaux membres agrégés de la Société de prêtres que nous sommes. Ils s’ajoutent aux trois autres agrégés en 2006. L’avenir du Séminaire à moyen terme semble bien assuré. Le nombre des membres continuera de diminuer, certes, mais les six nouveaux agrégés dont l’âge moyen est de 57,8 ans sont un signe du rajeunissement et de la créativité qui seront au rendez-vous des défis à venir. Les ressources financières alimentées par le projet des éoliennes de la Seigneurie de Beaupré permettront au Séminaire de continuer à œuvrer efficacement au service de l’Église diocésaine en fidélité à sa mission de société de prêtres au service de l’évêque et de l’évangélisation.

Bon été et à septembre prochain !

Mgr Hermann Giguère, P.H.


ACTIVITÉS PASTORALES

MAISON FRANÇOIS-DE-LAVAL À PETIT CAP
- 25 au 27 mai 2012 : Rencontre du groupe « Vivre et Aimer»;
- 14 juin 2012 : Ouverture officielle de Petit Cap;
- 27 juin au 14 août 2012 : Camps diocésains;
- 14 au 18 août 2012: Camp Petit Séminaire diocésain;
- 27 août au 2 septembre 2012: Session début d’année des séminaristes de 1re étape.

CHÂTEAU BELLEVUE À PETIT CAP ;

--6 au 11 août 2012 : Retraite pour les prêtres prêchée par Mgr Yvon Joseph Moreau, évêque de La Pocatière
II teologia Seminario Nacional Cristo Sacerdote : Jose est le troisième en partant de la gauche sur la dernière rangée et Fernando se trouve sur la même rangée le troisième à partir de la droite.


SAVIEZ-VOUS? 

- … quel est le nom de l’œuvre qui orne la crypte des prêtres du Séminaire à la Basilique-cathédrale de Québec et quel est le nom de l’artiste qui l’a réalisée ?
Réponse 1 à la fin du Bulletin.
-… qu’il y a des liens entre la chanteuse Madonna et le Séminaire de Québec ?
Réponse 2à la fin du Bulletin.


NOMINATIONS

- Monsieur le chanoine Jacques Roberge a été renommé procureur du Séminaire de Québec jusqu’au 30 juin 2013.

- Monsieur l’abbé René Bégin a été nommé directeur du Petit Cap pour la saison estivale 2012.

DATES À RETENIR

- 3 mai 2012 : Fête anticipée du fondateur du Séminaire, le bienheureux François de Laval et hommages aux jubilaires qui fêtent 50 ans de prêtrise : Mgr Eugène Tremblay, Mgr Hermann Giguère et l’abbé Jean-Guy Sauvageau et 25 ans de prêtrise : l’abbé Serge Lavoie.

- 16 mai 2012 : Fête du Supérieur général.

1- 4 juin 2012 : Ouverture officielle du Petit Cap.


TROIS NOUVEAUX MEMBRES AGRÉGÉS DE LA COMMUNAUTÉ DES PRÊTRES DU SÉMINAIRE DE QUÉBEC:
LES ABBÉS SERGE LAVOIE, JEAN ABUD ET MARIO CÔTÉ


Le 21 mars 2012, en la célébration de l'Anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec (26 mars 1663) trois nouveaux membres agrégés à la Société des prêtres du Séminaire de Québec ont été intronisés et ont signé leur contrat d'agrégation en présence des prêtres, des séminaristes et de plusieurs invités à la Chapelle du Séminaire au Pavillon Jean Olivier Briand (1 rue des Remparts).

Cette célébration de l'Anniversaire de la fondation du Séminaire cette année revêtait un éclat tout particulier en raison de cet apport de sang neuf à la communauté, mais aussi en raison de la visite officielle que faisait au Séminaire le nouvel évêque auxiliaire à Québec, Mgr Gaétan Proulx, O.S.M., qui a accepté de présider la célébration et qui a partagé avec nous le repas festif en son honneur et en l’honneur des trois nouveaux agrégés.

La célébration a commencé par une eucharistie à 16 h. Au cours de celle-ci, le Supérieur général du Séminaire de Québec, Mgr Hermann Giguère, P.H., a procédé après l'homélie de Mgr Proulx à l'intronisation des nouveaux agrégés et il leur a fait signer le registre du Séminaire et le contrat d'agrégation

Voici quelques notes biographiques sur chacun des nouveaux membres agrégés de la Société des prêtres du Séminaire de Québec

L'abbé Serge Lavoie a été ordonné prêtre en 1987. Vicaire à St-Ambroise-de-la-Jeune-Lorette à Québec d'abord, il fut ensuite missionnaire au Paraguay dans la mission du Diocèse de Québec à Asunción, puis à son retour, il devint directeur de la Maison François de Laval, centre de vocation de 1998 à 2001, puis membre de l'Équipe de formation du Grand Séminaire de Québec à partir de 1998.

Monsieur l'abbé Jean Abud a été ordonné prêtre en 1996. Il a été vicaire à la paroisse de L'Ancienne-Lorette. En 2006, il est devenu responsable de la pastorale catholique à l'Université Laval. Il est président du Conseil d'administration de l'organisme d'évangélisation Mission Urbaine.

Monsieur l'abbé Mario Côté a été ordonné prêtre en 1991. Après un service pastoral comme vicaire à la paroisse de L'Ancienne Lorette, il a été nommé curé de Saint-Urbain et de Petite-Rivière-Saint-François dans la région de Charlevoix, tout en étant vicaire à Baie-Saint-Paul et animateur de pastorale au Centre éducatif Saint-Urbain. ll est devenu membre de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec pour faire partie de l'équipe de formation des futurs prêtres du Grand Séminaire en l'an 2000. Après un séjour d'un an en France à l'IFEC (Institut des formateurs du Clergé) à Paris, il a pris la responsabilité des stages avant de devenir recteur du Grand Séminaire de Québec en 2004. L'abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec, nous annonçait le 7 février 2012 qu'arrivaient parmi nous deux nouveaux séminaristes :

BIENVENIDOS : DEUX NOUVEAUX SÉMINARISTES COLOMBIENS AU GRAND SÉMINAIRE DE QUÉBEC:

Fernando Moreno Bustamante et Jose Libardo Toca en deuxième année de théologie. Ceux-ci ont déjà commencé leur cheminement de futurs prêtres au Seminario nacional Cristo Sacerdote érigé le 8 février 1959. Monseñor Alfonso Uribe Jaramillo, le fondateur et premier recteur, avait étudié la théologie au Québec et il avait vu des séminaires de vocations tardives qui l'ont inspiré. Le "Seminario nacional Cristo Sacerdote" s'est ouvert depuis sur toutes les catégories d'âge. Il compte en philosophie et en théologie 12 prêtres animateurs, plusieurs professeurs et 148 étudiants (23 en propédeutique, 34 en philosophie, 91 en théologie).

Au Grand Séminaire de Québec, Fernando et Jose seront intégrés au groupe de deuxième étape et, d'ici la fin de l'année, leur temps d’études sera consacré essentiellement à l’apprentissage du français avec des ateliers de langues au Collège Garnier.

Fernando et Jose sont accueillis comme séminaristes par Mgr Yvon-Joseph Moreau, évêque du Diocèse de Ste-Anne-de-la-Pocatière au Québec. Le Grand Séminaire de Québec est des plus heureux de collaborer avec lui dans le cadre de cette initiative qui consiste à explorer des chemins nouveaux pour assurer une relève presbytérale à l’Église d’ici.

« Nous nous réjouissons donc, écrit l'abbé Mario Côté, recteur du Grand Séminaire de Québec, aux séminaristes et aux prêtres du Séminaire, de voir notre communauté de formation s’enrichir de deux nouveaux membres. »

« ...Fernando et Jose seront intégrés au groupe de deuxième étape et, d'ici la fin de l'année, leur temps d’études sera consacré essentiellement à l’apprentissage du français avec des ateliers de langues au Collège Garnier. »


Réponses à SAVIEZ-VOUS?

Réponse 1 La porte de la crypte des prêtres du Séminaire à la Basilique-cathédrale fait partie d’un ensemble que l’artiste, madame Lucienne Payan-Cornet, a intitulé « Passage ». Cet ensemble comprend une porte en bronze et six fresques. Le bronze pour Madame Cornet évoque le poids de la matérialité et la peinture des fresques traduit le départ vers la légèreté, l’harmonie et l’éternité.

Madame Lucienne Payan-Cornet est une artiste qui a reçu plusieurs distinctions dont le prix « Reconnaissance », attribué par La Manif d’art contemporain, Prix d’Excellence des arts et de la culture de Québec en 2011 et le Prix Télé-Québec, 7e édition de la Biennale du dessin de l’estampe et du papier matière, Alma (Québec) en 2011. Elle a été honorée par le Conseil du statut de la femme et YWCA Québec en 2008. Elle a été nommée en 2001 Chevalier des arts et lettres, par la ministre française de la Culture.

La bénédiction de la crypte par le Cardinal Ouellet a eu lieu le 4 novembre 2003. De chaque côté de la porte on a inscrit ce verset tiré du psaume 31, verset 6 : In manus tuas, Domine, commendo spiritum meum. Redemisti nos, Domine Deus veritatis qui rappelle une des dernières paroles du Christ. C’est ce verset que, chaque soir à « Complies », nous redisons ou chantons comme répons.






RÉPONSE À LA QUESTION : Connaissez-vous les liens de la chanteuse Madonna et du Séminaire de Québec?

Réponse 2 Ces liens sont réels. Ils passent par Julien Fortin, dit Bellefontaine, l’ancêtre des Fortin originaire du Perche en France, de qui Mgr de Laval. le fondateur du Séminaire de Québec, a acheté une partie de la Seigneurie de Beaupré en 1662 et qui a donné son nom au Coteau Fortin où a été bâti le Château Bellevue en 1779. Or, Madonna, de son vrai nom Madonna Louise Veronica Ciccone, est née en à Bay City au Michigan. Sa mère était Madonna Louise Fortin (1933-1963).

Elsie Fortin, la grand-mère maternelle de Madonna, est morte en 2011. Elle devait fêter ses 100 ans trois mois après. Elle s'était mariée à Willard Fortin, un autre descendant de Julien Fortin.

C'est à Montréal en juillet 1987, lors de sa tournée Who's That Girl, que Madonna avait révélé que sa mère, alors décédée, était d'origine franco-canadienne.

Le Petit Cap est un lieu patrimonial et un lieu de mémoire.

Vovici comment l'historien du Séminaire de Québec présente l'achat de la part de Julien Fortin pour reconstituer la Seigneurie de Beaupré:

La compagnie [de la Nouvelle France] connue par la suite sous le nom de Beaupré, réussit à se maintenir pendant un quart de siècle. C'est donc avec ses actionnaires que Mgr de Laval eut à transiger lorsqu'il décida, en 1662, d'acquérir les deux seigneuries dans la vue de doter son séminaire. Les associés étaient alors Antoine Cheffault et Jacques Duhamel, seuls survivants de la première heure, Jean Rozée fils, sieur de Saint-Martin, qui détenait deux parts, la veuve de Georges Berruyer, le marchand québécois Charles Aubert de la Chesnaye, détenteur aussi d'un quart, et Julien Fortin dit Bellefontaine, établi au cap Tourmente depuis 1659. Julien Fortin fut le premier à vendre son huitième, le 11 février 1662 ( c'est nous qui soulignons ), et les autres firent de même au cours des années suivantes : Jean Rozée, Charles Aubert et Jacques Duhamel en 1664, Antoine Cheffault et la dame Berruyer en 1668. Le fondateur du Séminaire paya les huit parts neuf mille sept cent quatre-vingts livres.

BAILLARGEON, Noël, Le Séminaire de Québec sous l'épiscopat de Mgr de Laval, (Les Cahiers de l'Institut d'histoire, 18), Les Presses de l'Université Laval, Québec, 1972, p. 195..


Le Séminaire y a construit, au Petit Cap qu'on appelait le Coteau Fortin après la Conquête anglaise, en 1779 un manoir pour que les prêtres et les élèves puissent aller à la campagne. L'année suivante, Mgr Briand, évêque de Québec, y fit édifier une chapelle, la chapelle St-Louis de Gonzague. Ces bâtiments existent encore. En 1967. le président Charles de Gaulle a visité le Petit Cap et il y a pris le repas du midi avant de monter à Montréal par le Chemin du Roi. Et c'est le soir même qu'il a lancé son fameux "Vive le Québec libre".








Visitez le site internet du Séminaire
www.seminairedequebec.org
et notre blog SME-Infonet

Séminaire de Québec sur Twitter

Séminaire de Québec sur Facebook

François de Laval sur Facebook


Responsabilité : Hermann Giguère, supérieur général
Mise en page, présentation et diffusion : Martine Duplain, secrétaire de direction


SME-Info BULLETIN D'INFORMATION du Séminaire de Québec Vol. XXXIX – No 2, avril 2011


Jeudi 3 Mai 2012
Webmestre
Lu 1781 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.