Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 23e dimanche du temps ordinaire Année B : « Ouvre toi... Effata!...»

Homélie pour le 23e dimanche du temps ordinaire Année B à la Chapelle du Lac Poulin le 5 septembre 2021. Homélies dominicales pour les temps liturgiques par Mgr Hermann Giguère P. H. du Séminaire de Québec. Textes : Isaïe 35, 4-7a, Jacques 2, 1-5 et Marc 7, 31-37.



Peinture médiévale serbe : Dečani. Les maîtres de Dečani, recourant à un réalisme modéré qui depuis longtemps était pénétré de formules fixées d’avance, ont créé aux environs de 1340 l’un des plus grands cycles des miracles du Christ connus dans l’art byzantin et serbe. (Domaine public)
Peinture médiévale serbe : Dečani. Les maîtres de Dečani, recourant à un réalisme modéré qui depuis longtemps était pénétré de formules fixées d’avance, ont créé aux environs de 1340 l’un des plus grands cycles des miracles du Christ connus dans l’art byzantin et serbe. (Domaine public)
L’évangile d’aujourd’hui nous raconte un autre miracle de Jésus. On s’imagine bien la scène. Et on voit Jésus qui fait comme une mise en scène en se prêtant à des gestes symboliques. Il amène le sourd et muet à l’écart, il lui met les doigts dans les oreilles, puis avec de la salive, il lui touche la langue et il le guérit. C’est l’allégresse et la joie autour. C’est admirable. Un autre miracle parmi les nombreux miracles qu'a fait Jésus. Mais, cette mise en scène a un but. Jésus ne fait pas des miracles pour la galerie, il y a toujours un but derrière tel ou tel miracle, un message.

I- Les mots de l’évangile

Avec ce miracle aujourd'hui le message tient dans un mot très important dans l’Évangile d’aujourd’hui. C’est « Effata », un mot en araméen, la langue que parlait Jésus, et qui se traduit par « Ouvre-toi ».

Jésus ne dit pas aux oreilles « Ouvrez-vous », à la bouche « Ouvre-toi », c’est à l’handicapé, au sourd et muet lui-même qu’il dit « Ouvre-toi ». C’est un peu comme s’il lui disait : « Écoute, il ne suffit pas d’entendre des mots, il faut aussi écouter, accueillir avec son cœur. Il ne suffit pas de dire des mots, de parler, il faut aussi communiquer.

Écouter avec son cœur, communiquer c’est tellement nécessaire. Avec les enfants, combien de parents se sont faits dire tu ne m’as pas écouté. Je pense ici a une chanson assez populaire de Pauline Julien dans le temps écrite par Michel Tremblay intitulée  « As-tu 2 minutes? » où elle chante « J’ai que’que chose d’important à t’dire j’m’attends pas à c’que tu m’répondes j’voudrais juste que tu m’écoutes ». Écouter avec son coeur...

II- Message

Jésus nous enseigne ici que l’important dans les relations, c’est la personne. « Tu parles plus par ce que tu es que par ce que par ce que tu dis ». Jésus veut que notre cœur et toute notre personne se mettent à l’écoute de ses paroles. Ses paroles, il nous les dit à l’écart, dans l’intime de notre cœur. Il vient guérir et sauver toute la personne, donner un sens à notre vie. Entendre et parler sont des images pour nous faire comprendre comment ouvrir nos coeurs aux paroles de Jésus et les dire autour de nous lorsque l'occasion se présente et devenir à notre façon des témoins de l'Évangile de Jésus.

Si nous accueillons le salut de Dieu avec Jésus, tous les miracles sont possibles. Voilà le message de l’Évangile d’aujourd’hui : Ouvrez vos cœurs à Jésus et avec lui vous verrez, dans vos vies, des changements, de belles choses.

En deux mots, Jésus veut montrer qu’il n’est pas venu guérir seulement les oreilles ou la bouche, mais qu’’il vient guérir toute la personne. Il vient guérir la personne tout entière. Il n’apporte pas seulement des recettes de vie, des soulagements passagers à nos maux, mais il donne un sens à toute notre vie. C’est cela le salut qu’il nous apporte.

III- Application

Cette leçon, ce message, tombe bien en ce début de septembre. Nous retournons à nos occupations. Les enfants retournent en classe. Diverses activités se préparent, sociales ou pastorales, pour l’automne. C’est une période nouvelle qui commence avec la reprise de nos activités habituelles durement touchées par la Covid depuis un an et demi, même si une 4e vague se pointe à l'horizon.

Au lieu de voir ce temps comme un fardeau après l’été, pourquoi ne pas s’ouvrir à de nouvelles activités, à un nouveau rythme de vie avec confiance et en profiter pour nous renouveler nous-même. Si nous accueillons la Parole de Dieu, nous découvrirons du nouveau demain et après-demain.

Pourquoi durant la semaine, ne pas nous arrêter un petit moment « à l’écart » pour faire à Jésus une prière où nous lui dirons notre ouverture vis-à-vis ce qui nous attend dans les prochains mois ? Nous pourrions aussi dans cette prière en silence écouter ce qu’il nous inspirera comme priorité.

Conclusion

C’est ainsi, mes frères et sœurs, que le salut de Jésus continuera d’être créateur dans nos vies concrètes, comme il l’a été pour le sourd et muet qu’il a changé totalement. Jésus nous changera pour le mieux nous aussi. C’est ce que je vous souhaite de tout cœur à toutes et à tous.

Les miracles sont toujours possibles.


Amen!

Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l’Université Laval
Séminaire de Québec

5 septembre 2021




















LECTURES DE LA MESSE our le 23e dimanche du temps ordinaire Année B : « Ouvre toi... Effata!...»


PREMIÈRE LECTURE
« Alors s’ouvriront les oreilles des sourds et la bouche du muet criera de joie » (Is 35, 4-7a)
Lecture du livre du prophète Isaïe

Dites aux gens qui s’affolent :
« Soyez forts, ne craignez pas.
Voici votre Dieu :
c’est la vengeance qui vient, la revanche de Dieu.
Il vient lui-même et va vous sauver. »
Alors se dessilleront les yeux des aveugles,
et s’ouvriront les oreilles des sourds.
Alors le boiteux bondira comme un cerf,
et la bouche du muet criera de joie ;
car l’eau jaillira dans le désert,
des torrents dans le pays aride.
La terre brûlante se changera en lac,
la région de la soif, en eaux jaillissantes.

– Parole du Seigneur.

PSAUME
(Ps 145 (146), 6c-7, 8-9a, 9bc-10)
R/ Je veux louer le Seigneur,
tant que je vis.
ou : Alléluia. (Ps 145, 2)

Le Seigneur garde à jamais sa fidélité,
il fait justice aux opprimés ;
aux affamés, il donne le pain ;
le Seigneur délie les enchaînés.

Le Seigneur ouvre les yeux des aveugles,
le Seigneur redresse les accablés,
le Seigneur aime les justes,
le Seigneur protège l’étranger.

Il soutient la veuve et l’orphelin,
il égare les pas du méchant.
D’âge en âge, le Seigneur régnera :
ton Dieu, ô Sion, pour toujours !

DEUXIÈME LECTURE
« Dieu n’a-t-il pas choisi ceux qui sont pauvres pour en faire des héritiers du Royaume ? » (Jc 2, 1-5)
Lecture de la lettre de saint Jacques

Mes frères,
dans votre foi en Jésus Christ, notre Seigneur de gloire,
n’ayez aucune partialité envers les personnes.
Imaginons que, dans votre assemblée, arrivent en même temps
un homme au vêtement rutilant, portant une bague en or,
et un pauvre au vêtement sale.
Vous tournez vos regards vers celui qui porte le vêtement rutilant
et vous lui dites :
« Assieds-toi ici, en bonne place » ;
et vous dites au pauvre :
« Toi, reste là debout »,
ou bien :
« Assieds-toi au bas de mon marchepied. »
Cela, n’est-ce pas faire des différences entre vous,
et juger selon de faux critères ?
Écoutez donc, mes frères bien-aimés !
Dieu, lui, n’a-t-il pas choisi
ceux qui sont pauvres aux yeux du monde
pour en faire des riches dans la foi,
et des héritiers du Royaume
promis par lui à ceux qui l’auront aimé ?

– Parole du Seigneur.

ÉVANGILE
« Il fait entendre les sourds et parler les muets » (Mc 7, 31-37)
Alléluia. Alléluia.
Jésus proclamait l’Évangile du Royaume
et guérissait toute maladie dans le peuple.
Alléluia. (cf. Mt 4, 23)

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc

En ce temps-là,
Jésus quitta le territoire de Tyr ;
passant par Sidon, il prit la direction de la mer de Galilée
et alla en plein territoire de la Décapole.
Des gens lui amènent un sourd qui avait aussi de la difficulté à parler,
et supplient Jésus de poser la main sur lui.
Jésus l’emmena à l’écart, loin de la foule,
lui mit les doigts dans les oreilles,
et, avec sa salive, lui toucha la langue.
Puis, les yeux levés au ciel,
il soupira et lui dit :
« Effata ! », c’est-à-dire : « Ouvre-toi ! »
Ses oreilles s’ouvrirent ;
sa langue se délia,
et il parlait correctement.
Alors Jésus leur ordonna
de n’en rien dire à personne ;
mais plus il leur donnait cet ordre,
plus ceux-ci le proclamaient.
Extrêmement frappés, ils disaient :
« Il a bien fait toutes choses :
il fait entendre les sourds et parler les muets. »

– Acclamons la Parole de Dieu.

Mardi 31 Août 2021
Lu 1224 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.