Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour le 60e anniversaire d'ordination presbytérale de Mgr Hermann Giguère : « Pour que les brebis aient la vie » (Jean 10, 10)

Homélie donnée par le jubilaire à la messe d'action de grâces familiale en la chapelle de la Congrégation du Séminaire de Québec le 3 décembre 2022. Textes : 2 Timothée 1, 6-12, Jean 10, 6-15.



L'imposition des mains par le cardinal Maurice Roy lors de l'ordination presbytérale de Mgr Hermann Giguère le 1 juillet 1962 (Crédits photo : Roland Vachon, photographe)
L'imposition des mains par le cardinal Maurice Roy lors de l'ordination presbytérale de Mgr Hermann Giguère le 1 juillet 1962 (Crédits photo : Roland Vachon, photographe)
Nous sommes en réunion familiale dans cette chapelle renommée du Séminaire de Québec qu’on appelle la chapelle de la Congrégation et qui est due à Thomas Bailargé qui a même sculpté lui-même la merveilleuse statue dorée de l’autel,

Je vais (sans m’étendre trop longuement) faire de cette homélie une revue de ma vie de prêtre en commentant trois phrases que j’ai mises dans le livret de la messe que vous avez en main.

Je commence par celle de la dernière page : ma devise « Ut vitam habeant » (pourqu’ils/elles aient la vie). C’est un choix bien pensé que j’ai fait en 1958 à la fin de mon cours classique lors de la cérémonie de la prise de ruban où on annonçait à nos amis et à notre famille où nous irions faire notre université. J’avais choisi d’entrer au Grand Séminaire et à la Faculté de théologie pour devenir prêtre. Ce n’était pas une grande surprise puisque déjà je cheminais dans ce sens-là à l’École apostolique de Lévis, mais c’était un choix bien pensé. C’est ce veut dire ma devise « pour qu’ils aient la vie ». Je choisissais de me consacrer au service des autres et au service de l’Église.

En l’inscrivant sur notre livret c’est pour moi le même choix que je fais aujourd’hui alors que je suis entré dans la dernière étape de ma vie. Je suis heureux de pouvoir le faire et d’avoir les moyens de le faire : santé, soutien d’une communauté et de ma famille ainsi que de nombreuses personnes amies. C’est vous que je retrouve ici et c’est vous qui me permettez d’être encore en service

Pour poursuivre ce retour sur ma vocation, permettez-moi de vous commenter deux passages de l’Écriture Sainte qui me sont très chers et qui explique le choix de la lecture que Jean-Bernard Rousseau vient de faire ainsi que celle de l’évangile faite par Mgr Laval Bolduc. Dans le livret de la célébration ils ont été mis en caractères gras.

Le premier passage est à la page 4 : c’est « je sais en qui j’ai cru », tiré de la lettre de saint Paul à son disciple Timothée. La traduction antérieure disait : « je sais en qui j’ai mis ma confiance ». Cette phrase est pour moi une assurance qui ne m’a jamais quitté et qui se continue dans mes années de retraite.

Au fil des ans et à travers les hauts et les bas de la vie, mon choix de croyant pour la vocation de prêtre n’a jamais été remis en question. Il y a eu, bien sûr des questionnements et des recherches, mais comme le souhaite Paul pour Timothée je me suis rappelé à chaque jour le « don gratuit de Dieu qui est en moi ». C’est ce don que nous fêtons. Je l’ai reçu par les mains de l’évêque, le cardinal Maurice Roy, alors archevêque de Québec lors de mon ordination sacerdotale à Beauceville le 1 juillet 1962.

Je ne peux qu’être dans l’action de grâces pour ces 60 années passées depuis lors. Comme vous le savez, elles ont été consacrées principalement à l’enseignement de la théologie et à la formation des futurs prêtres et comme délégué de l’évêque pour les groupes du Renouveau charismatique et comme « curé du Lac Poulin » depuis 30 ans. J’ai été très heureux dans ces services que l’évêque m’a demandés et comme on dit « si c’était à refaire, je referais la même chose ».

Le deuxième passage de l’Écriture retenu est à page 6 : « pour que les brebis aient la vie ». Vous avez reconnu ma devise dont je vous ai parlée il y a un instant. En situant ce passage dans le contexte d’où il est tiré, celui de l’Évangile de saint Jean, on en découvre toute la richesse. Il ne s’agit pas seulement d’une invitation à l’action comme dans les sports lorsqu’on crie « allez-y », c’est beaucoup plus que cela. Dans le langage de la Bible c’est une mission reçue.

La phrase dans le texte de l’évangile s’applique à Jésus qui se présente comme le bon pasteur, le vrai berger qui donne sa vie pour ses brebis. En faisant du « pour que les brebis aient la vie » ma devise, je constate que je choisissais en même temps de fixer mon regard sur Celui qui l’a fait en la donnant totalement sur la croix où il est mort pour le salut de toute l'humanité.

Avec un tel Maître à suivre j’ai cheminé et j’ai avancé pas à pas à la suite du pas que j’avais fait en 1961 lors du sous-diaconat pour signifier que je consacrais ma vie au Christ et à l’Église pour le service de mes frères et soeurs.

Voilà quelques pensées qui m’habitent en cette fête que je suis très heureux de vivre avec vous en commençant de le faire tout d’abord en célébrant l’Eucharistie, sacrement de l’unité et de la présence du Christ parmi nous, puis, ensuite, en la continuant dans le repas que nous partagerons ensemble ce midi.

J’invite chacun et chacune à s’unir à moi avec ce qu’il a dans le cœur et d’aller en ce jour au-delà des barrières de toutes sortes dans une véritable unité et un amour les uns les autres car comme le dit saint Paul dans sa lettre aux Galates « Il n'y a plus ni Juif ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme; car tous vous êtes un en Jésus-Christ. »

Amen!




Mgr Hermann Giguère
3 décembre 2022




Mardi 6 Décembre 2022
Lu 154 fois



Nouveau commentaire :

Vos commentaires sont les bienvenus. Nous nous efforcerons d'y donner suite dans la mesure du possible. Merci de votre intérêt pour notre site et nos activités.

Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.