Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle



Dans les blogs
le 01/05/2017

Les 50 ans du Renouveau charismatique catholique en 2017 : sa diffusion et sa présence au Canada et au Québec

Ce billet est le fruit de mon expérience de presque 20 ans avec les groupes du Renouveau charismatique de 1974 à 1992 au moment de leur apparition au Québec et...






Droits réservés
Carrefour Kairos
Hermann Giguère
Québec
















































DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Homélie pour les funérailles (Jean 14, 1-6) : "La place préparée par Jésus"

Homélie aux funérailles de Carole Bourret-Giroux Église St-Joseph-de-Beauce 9 août 2013. Textes de l'Écriture: I Jean 6, 3-4.8-11et Jean 14, 1-6 par Mgr Hermann Giguère P.H. du Séminaire de Québec



Homélie pour les funérailles (Jean 14, 1-6) : "La place préparée par Jésus"
Carole nous a donné le témoignage d’une fin de vie que nous admirons. Diminuée dans sa santé par une terrible maladie pendant presque un an et demi, grâce à Marc, Annie et Véronique et à ses amis, elle s’est ajustée à la situation avec un abandon remarquable et une sérénité constante même dans les moments plus difficiles. Jamais un mot de refus. Des moments d’émotion vécus lorsque les signes de la progression de la maladie l’empêchait de marcher, de tenir ses petits-enfants dans ses bras, mais toujours vécus dans la sérénité.

I- Un amour enraciné dans celui de Dieu le Père

Tout au cours de ce cheminement, il y a eu un fil conducteur. C’est celui de l’amour. Saint Paul dans un très beau texte de sa Lettre aux Corinthiens que l’abbé Denis Veilleux a mis en musique écrit: « L’amour prend patience…L’amour supporte tout, il fait confiance en tout, il espère tout, il endure tout. L’amour ne passera jamais. »

Carole a vécu l’amour jusqu’au bout. Elle y a trouvé la force de supporter sa terrible maladie. Son époux et ses filles lui ont déversé des tonnes d’amour eux aussi. Leur demeure a été pendant tous ces mois remplie d’amour.

Ce faisant, ils s’abreuvaient tous, sans le savoir peut-être ou sans le dire, à la fontaine d’un amour plus grand encore celui de Dieu pour chacun et chacune d’entre nous comme le rappelle la lecture de saint Jean qui vient d’être faite.

Cet amour de Dieu est un amour de Père qui se penche sur nous et qui nous fait ses enfants, un amour qui nous fait entrer dans la même famille, dans la demeure où il nous attend tous et toutes un jour.

Pour le chrétien, le mystère de la vie éternelle, c’est le mystère d’une relation vivante avec Celui qui nous a donné la vie et qui nous attend comme un père et une mère attendent leurs enfants. Dieu notre Père attend ses enfants auprès de Lui.

II- Une place pour chacun dans la demeure éternelle

Carole a vu Dieu notre Père venir à elle pour toujours. Il lui avait préparé une place. Sa place est une demeure éternelle qui fait partie d’une grande maison : « La maison de mon Père peut être la demeure de beaucoup de monde », nous dit Jésus dans le texte de l’évangile de saint Jean qui vient d’être proclamé.

En effet, le chrétien est entré par le baptême dans une famille dont il fait partie pour le temps et l’éternité.

Carole a été baptisée, elle est devenue enfant de Dieu et Dieu l’a reconnue et l’a reçue. Il lui a donné la place préparée par Jésus pour elle.

Cette place préparée par Jésus, elle s’est construite petit à petit dans un chemin de vie qui est différent pour chacun. Le chemin de Carole vous est connu. Elle a développé une gentillesse et une affabilité remarquables dans son travail, une application et une régularité appréciées autour d’elle, la constance, la générosité et l’amour pour sa famille. Et quand sa maladie s’est déclarée, elle a manifesté une patience remarquable.

Au terme de son chemin personnel de vie, Carole, nous renvoie à nous-mêmes : Quel est mon chemin de vie? Comment est-ce que je le vis? Où me conduit-il? Vers quelle place me dirige-t-il dans la demeure éternelle que Dieu m’offre et où il m’attend?

Ce sont des questions que je vous laisse méditer au cours de notre célébration en écoutant dans votre cœur cette parole extraordinaire de Jésus qui terminait la lecture de l’évangile : « Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie; personne ne va vers le Père sans passer par moi  ».

Conclusion


Frères et sœurs, la vie que nous attendons, la place qui nous est préparée sont déjà là. Dans l’Eucharistie nous avons déjà accès à la rencontre avec Jésus dans le partage du pain et du vin, signes du repas éternel où il nous attend pour l’éternité.
Que les âmes des fidèles défunts reposent en paix par la miséricorde de Dieu.

Amen!

Mgr Hermann Giguère, P.H.
Séminaire de Québec
9 août 2013



Jeudi 9 Avril 2015
Lu 13014 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 7e dimanche de Pâques (Année A) « Père, glorifie-moi, je trouve ma... https://t.co/GcM2DG51U5 https://t.co/nv4F14an8S
Homélie pour l'Ascension du Seigneur (Année A) « Et moi, je suis avec vous tous les... https://t.co/PHQQIM2IPr https://t.co/6TN4zOSmNO
Homélie pour le 6e dimanche de Pâques (Année A) « Je ne vous laisserai pas orphelins »:... https://t.co/ItH3haHx94 https://t.co/wsm4ydqwx5
RT @pdesaintpierre: "Par l'autorité de Notre Seigneur Jésus Christ... nous déclarons saints Francisco et Jacintha Marto!" #Fatima100 en dir…
RT @eharris_it: It's official! Fatima visionaries Francisco & Jacinta Marto have become the first non-martyr children to ever be declared s…