Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Trois fruits de la venue de Notre-Seigneur par Saint Bernard de Clairvaux

Voici le septième sermon sur l'Avent de Saint Bernard de Clairvaux, abbé de Clairvaux de 1115 à 1153 qu'a présenté par le portail jeune de l'Église de France, InXL6 le 23 décembre 2007. Très intéressant pour votre méditation et votre préparation à Noël. Bonne lecture.



Icône de Saint Bernard de Clairvaux
Icône de Saint Bernard de Clairvaux
1. Si nous célébrons dévotement la venue du Seigneur nous ne faisons que ce que nous devons, car non-seulement il est venu vers nous, mais il est venu pour nous, lui qui n'a pas besoin de nos biens. La grandeur de la grâce qu'il nous fait montre assez quelle était notre indigence. Car, si on juge de la gravité d'une maladie par ce qu'il en coûte pour la guérir, on reconnaît le nombre des maladies à guérir par le nombre même des remèdes auxquels il a fallu recourir.

Pourquoi y aurait-il diversité de grâces s'il n'y avait pas diversité de besoins? Il est difficile de passer en revue dans un seul discours toutes les misères dont nous sommes atteints, mais il s'en présente trois à mon esprit qui nous sont communes à tous et qu'on peut en quelque sorte regarder comme nos principales misères. Il n'y a personne parmi nous qui ne semble quelquefois avoir besoin de conseil, d'aide et d'assistance, car ce triple besoin est général au genre humain tout entier, et tous tant que nous sommes, qui vivons à l'ombre de la mort, dans un corps faible et dans le séjour de la tentation, si nous voulons y réfléchir sérieusement, nous verrons que nous sommes misérablement atteints de ce triple mal.

En effet nous sommes faibles à la séduction, mous dans l'action, et sans force pour la résistance. Si nous voulons discerner entre le bien et le mal, nous nous trompons; si nous tentons de faire le bien, nous défaillons; et si nous entreprenons de résister au mal nous sommes renversés et vaincus.


2. Voilà ce qui rendait la venue du Seigneur nécessaire, et ce qui faisait de sa présence un besoin pour les hommes, dans l'état où ils se trouvaient.

Dieu veuille que, par l'abondance de sa grâce, non seulement qu'il vienne, mais qu'il habite en nous par la foi, pour dissiper nos ténèbres par l'éclat de sa lumière; qu'il demeure en nous pour aider notre faiblesse et qu'il résiste pour nous afin de couvrir et de protéger notre fragilité. En effet, s'il est en nous, qui est-ce qui pourra nous induire en erreur? S'il est avec nous, de quoi ne serons-nous point capables en celui qui nous fortifie? Enfin s'il est pour nous, qui sera contre nous ?

C'est un conseiller fidèle qui ne peut ni nous tromper ni se tromper, c'est un aide puissant qui ne tonnait point la fatigue, un protecteur efficace qui peut mettre Satan lui-même sous nos pieds et briser sa puissance, car il n'est rien moins que la sagesse même de Dieu qui peut. quand elle veut, instruire les ignorants: Il est la vertu de Dieu, qui soutient sans peine ceux qui faiblissent et les tire du danger.

Aussi, mes frères, toutes les fois que nous avons besoin d'un conseil, recourrons à ce maître; dans toutes nos actions invoquons ce puissant auxiliaire; et dans tous les assauts que nous avons à soutenir, remettons le salut de nos âmes entre les mains de ce sûr défenseur. Il n'est venu dans le monde que pour s'y trouver dans les hommes, avec les hommes et pour les hommes, afin de dissiper nos ténèbres, alléger nos fatigues et écarter les dangers qui nous menacent.


Dimanche 23 Décembre 2007
saint Bernard de Clairvaux
Lu 6550 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.




Derniers tweets
Homélie pour le 25e dimanche du temps ordinaire Année B « De quoi discutiez-vous en chemin ? » Homélies dominicales… https://t.co/uU8USBf9Gk
Homélie pour le 24e dimanche du temps ordinaire Année B « Pour vous, qui suis-je ? » Homélies dominicales pour les… https://t.co/uRpz6ySCLY
Atmosphère électrisante au lancement de l’année pastorale du diocèse de Québec! Fraternité, élan et communion! https://t.co/1o4raHuv2C
Homélie pour le 23e dimanche du temps ordinaire Année B « Ouvre-toi! Effata! » Homélies dominicales pour les temps… https://t.co/1BqvIMSxkj
Homélie pour le 22e dimanche du temps ordinaire Année B « Au-delà des pratiques... » Homélies dominicales pour les… https://t.co/40iELYzYqj