Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Vidéo d'archives: Le Séminaire de Québec, monument historique

Émission "Second Regard" de la Société Radio-Canada le 8 janvier 1989. Cliquez ici pour voir la vidéo



Aile de la procure du Vieux Séminaire
Aile de la procure du Vieux Séminaire
Le 17 janvier 1969, le gouvernement québécois classe le séminaire de Québec monument historique. Le plus ancien de ses bâtiments est érigé au 17e siècle, sur le point culminant du cap Diamant.

Fondé en 1663 par Mgr François de Laval, le séminaire de Québec est devenu, au fil des siècles, un lieu important de diffusion de culture et de connaissances. Ce reportage de Second Regard nous invite à découvrir la richesse architecturale du séminaire et ses collections d’œuvres d’art et d’antiquités.

Émission : Second Regard du 8 janvier 1989. Invités l'abbé Jean-Marie Thivierge et l'abbé Lucien Godbout. Durée : 18 min 11 s

Ce document se trouve sur le site des archives de l'émission "Second regard" de Radio-Canada
Cliquez ici pour voir la vidéo


Le saviez-vous?

Le Séminaire de Québec fonde l’Université Laval en 1852 et abrite dans ses murs pendant près d’un siècle les salles de cours de l’université. Au début des années 1960, toutes les facultés s’installent dans la cité universitaire de Sainte-Foy. Les prêtres du séminaire gèrent toutefois l’Université Laval jusqu’en 1970

Classé monument historique, le 17 janvier 1969, le séminaire de Québec profite alors de subventions du gouvernement québécois pour réaliser des travaux de restauration.

Au cours des années 1980, l’Université Laval participe financièrement au réaménagement de son école d’architecture, installée dans les murs du Vieux Séminaire. L’opération permet de compléter les travaux de restauration du séminaire, entrepris dans les années 1970.

En 1987, l’enseignement secondaire et collégial dispensé au petit séminaire est confié à une corporation privée : le Collège François-de-Laval. La diminution du nombre de prêtres et le manque de ressources financières expliquent cette décision.

En 1997, le Grand Séminaire de Québec revient dans le Vieux-Québec et s'installe dans le Pavillon Jean-Olivier-Briand, bâti à l'origine en 1880 pour héberger les futurs prêtres. Il continue de servir de résidence pour les prêtres de la communauté.

En 2004, le Séminaire fonde le Centre Québec Ixthus pour l'évangélisation des jeunes adultes et en 2008 il met sur pied, à la demande de l'archevêque de Québec, un Petit Séminaire diocésain.

Le 18 octobre 2008 a lieu l'ouverture officielle du Centre de la francophonie des Amériques dans les locaux du Pavillon Guillaume-Couillard du Séminaire de Québec au 2, Côte de la Fabrique, un défice patrimonial qui remonte à 1760 et que François Baillargé a reconstruit en 1838.

Dimanche 30 Septembre 2007
Lu 7220 fois



Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.