Carrefour Kairos Hermann Giguère Page personnelle

DERNIÈRES HOMÉLIES
Cliquez sur DERNIÈRES HOMÉLIES pour lire l'homélie du dimanche. Bienvenue!

           

Bulletin d'information SME-Info Vol. 36 n. 2, avril 2009: "Dans le sillage de François de Laval..."

Pensées spirituelles de François de Laval, témoignage de l'abbé Denis Bélanger sur le Congo, un record de longévité, deux nouveaux évêques auxiliaires, décès de l'abbé Gaston Savard, calendrier des activités, dates à retenir, mot du supérieur général, saviez-vous? etc.



Tombeau du bienheureux François de Laval à la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec
Tombeau du bienheureux François de Laval à la Basilique-cathédrale Notre-Dame de Québec
Version PDF

MOT DU SUPÉRIEUR GÉNÉRAL

Une nouvelle nous a remplis de joie le 7 avril dernier, la nomination de deux évêques auxiliaires : monsieur l'abbé Paul Lortie, né en 1944 à Beauport, ordonné prêtre en 1970, jusqu'ici Vicaire épiscopal pour la Rive-Sud et monsieur l'abbé Gérald C. Lacroix, né en 1957, entré en 1975 à l'Institut Séculier Pie X, ordonné prêtre en 1988, jusqu'ici Directeur général de cet Institut.
Sincères félicitations et merci d’avoir accepté ce ministère pour notre Église diocésaine.
Le cardinal Ouellet a déclaré à cette occasion : « Leur arrivée me remplit d’espoir. Leur formation respective, la variété de leurs engagements en Église et l’ardeur de leur foi en font des atouts majeurs pour le Diocèse de Québec. Je suis très heureux d’avoir été exaucé de cette manière par le Seigneur. »

La communauté des prêtres du Séminaire recevra officiellement les deux nouveaux évêques lors de l’ouverture officielle du Petit Cap le 18 juin 2009.

Bon été et à septembre prochain !

Mgr Hermann Giguère, P.H.





QUELQUES PENSÉES DE FRANÇOIS DE LAVAL

À méditer à l'occasion de sa fête liturgique le 6 mai. « Est-il possible qu’il soit mort, cet homme qu’on avait tant de plaisir à voir vivre » (De la Colombière)

« C’est le royaume de Dieu qui est au-dedans de l’âme qui fait notre centre et notre tout. »
« Tout ce que la main de Dieu fait nous sert admirablement bien, quoique nous n'en voyions pas si tôt les effets. »
« Il faut mettre toute notre confiance et notre force en notre Seigneur, en sa sainte Mère et toute sa Sainte Famille. »
« N'avoir rien dans nos vies et dans nos mœurs qui paraisse démentir ce que nous disons. »
« Le Seigneur me fit la grâce de me donner les sentiments d'aller devant le Très Saint-Sacrement lui faire un sacrifice de tous mes désirs. »
« La semence de la Parole de Dieu porte du fruit dans la patience. »
« Il faut se faire aimer par sa douceur, sa patience et sa charité. »
« Souvent, une parole d'aigreur, une impatience, un visage rebutant, détruiront en un moment ce que l'on avait fait en un long temps. »
« Toute notre industrie humaine et nos soins empressés n'avancent point l’œuvre du bon Dieu. »
« Il est bien juste que nous ne vivions que du pur abandon en tout ce qui nous regarde au-dedans comme au dehors. »
« Il y a longtemps que Dieu me fait la grâce de regarder tout ce qui m'arrive en cette vie comme un effet de sa providence. »
« Je prie Notre-Seigneur et sa sainte Mère que tout le pays reconnaisse cette grâce et que les intérêts de Dieu seul soient à l'avenir leur seul intérêt. »

François de Laval 1623 – 1708





NOMINATIONS

- Mgr l’Archevêque a nommé monsieur le chanoine Marc Bouchard, membre agrégé de la communauté des prêtres du Séminaire, administrateur des paroisses de St-Michel de Sillery et de St-Charles-Garnier. Félicitations.

- Mgr l’Archevêque a nommé monsieur l’abbé Alain Pouliot, membre agrégé de la communauté des prêtres du Séminaire, membre du Comité des nominations. Félicitations.




VISITEURS

- Père Vincent Siret, assistant modérateur de la Fraternité saint JeanVianney
- Père Borys Khilko, d’Ukraine
- L’abbé Réjean Lussier
- L’abbé Onil Godbout
-Père Tim Scott, basilien d’Edmonton





DATES À RETENIR

- 6 mai 2009 : Assemblée du Clergé à la Maison généralice des Sœurs de la Charité
- 6 mai 2009 : Fête du fondateur du Séminaire, le bienheureux François de Laval
- 20 mai 2009 : Fête du Supérieur général
- 24 mai 2009 : Ordination épiscopale des nouveaux évêques auxiliaires : Mgr Paul Lortie et Mgr Gérald C. Lacroix
- 18 juin 2009 : Ouverture officielle du Petit Cap et accueil officiel des nouveaux évêques.
ans et 5 mois. Ses funérailles ont été célébrées à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec le samedi 7 février 2009 par Mgr Jean Pierre Blais, évêque nommé de Baie-Comeau.




SAVIEZ-VOUS …
- … combien il y avait de statues dans le jardin en face du Pavillon Jean Olivier Briand (le 1, rue des Remparts) ?
Réponse 1 à la fin du Bulletin.

-… ce qu’il y a de commun entre les Bréviaires et le Savon à barbe ?
Réponse 2 à la fin du Bulletin.



TÉMOIGNAGE DE L’ABBÉ DENIS BÉLANGER SUR SON SÉJOUR AU CONGO

Dans la foulée du Congrès eucharistique international, du 29 décembre  2008 au 9 janvier 2009, l’abbé Denis Bélanger, prêtre agrégé du Séminaire de Québec et vicaire épiscopal a visité des amis au Congo où il a vécu un accueil de l’Église du Congo auquel il ne s’attendait pas et dont il nous relate les principaux moments dans ce témoignage.


Le 24 juin dernier, à la messe quotidienne de la paroisse Saint-Yves, je fais connaissance avec une délégation congolaise venue au Congrès eucharistique. Elle était dirigée par l’abbé Gervais Yombo, recteur du Grand Séminaire de Brazzaville et regroupait une dizaine de personnes. Ils étaient malheureusement victimes de la «  crise des visas » qui a accablé de nombreuses délégations africaines et n’étaient ainsi arrivés que le samedi 21 juin, la veille de la clôture du Congrès. Dans les jours qui ont suivi, j’ai facilité leur bref séjour à Québec, avant qu’ils ne se replient sur Montréal où les attendaient des compatriotes.

Or, deux événements distincts me rattachaient déjà à ce petit pays d’Afrique (il s’agit du Congo ex-colonie française qui compte 4 millions d’habitants). Tout d’abord, l’histoire d’une collecte. En 2003, les paroisses Saint-Louis-de-France et Saint-Yves avaient participé à une levée de fonds pour la réfection du toit de la basilique Sainte-Anne-de-Brazzaville, détruit pendant la guerre civile ; suite à la JMJ de 2002, nous étions en effet demeurés en contact avec des prêtres bretons du sanctuaire Sainte-Anne-d’Auray, qui s’étaient portés responsables de ce projet. Notre collecte auprès des paroissiens, avait alors rapporté la somme de 1 300 $ que nous leur avions envoyée.

Par ailleurs, Gabrielle Brassard et Gilles Côté, un couple de Saint-Louis-de-France, habitaient pour deux ans la ville portuaire de Pointe-Noire, dans le cadre de la mise en route d’une usine. Gilles était le directeur du projet et n’avait pas quitté Québec sans m’inviter à le visiter.

L’abbé Yombo m’avait également proposé de visiter son pays, non comme un touriste occidental, mais plutôt de l’intérieur, comme un africain. C’était une chance unique et comme mon frère Guy s’était offert comme compagnon de voyage, nous avons quitté Québec le 27 décembre dernier et avons séjourné là-bas du 29 décembre au 9 janvier.

Le voyage a comporté deux étapes distinctes. Celle de Brazzaville, où nous avons été reçus d’une façon beaucoup plus officielle que je ne l’aurais cru. Rencontre avec le président de la Conférence épiscopale, avec le nonce apostolique, avec une trentaine des 160 séminaristes, sans compter une interview à la radio et un reportage à la télévision à l’issue d’une visite très officielle du Mémorial de Pierre Savorgna de Brazza (c’est le nom du fondateur de la ville).

Nous avons visité les plus pauvres (une population au chômage à 60 %) et les plus riches. Il n’y a à toutes fins pratiques pas de classe moyenne. Le soir du jour de l’An, mon frère et moi étions les seuls blancs parmi une mer de monde qui avait envahi les rues de la capitale pour la fête. Vivre comme les congolais signifie aussi les coupures de courant à toutes les deux heures, la chaleur à 40° et la difficulté de s’approvisionner en eau potable.

La seconde étape s’est déroulée à Pointe-Noire, deuxième ville du pays, industrielle et portuaire où la population étrangère est beaucoup plus importante. La visite s’est poursuivie dans un contexte très différent : rencontre de québécois, de personnes impliquées dans les affaires et l’industrie, visite de l’usine, confort de l’air climatisé et repas relevés, visite de la savane africaine et séjour à la plage, bref un autre monde…

Je suis très heureux d’avoir pu faire un séjour en Afrique sub-saharienne qui ait pu me faire goûter à la fois à la culture locale et au plaisir du tourisme classique. Je suis revenu la tête pleine du rythme des tam-tams et le cœur réchauffé par la liturgie chantante d’un peuple dont la moyenne d’âge est à peine de vingt ans.

Denis Bélanger, ptre




ACTIVITÉS PASTORALES

MAISON FRANÇOIS-DE-LAVAL À PETIT CAP

- 22 mai  2009 : Formation des stagiaires ;
- 3 juin 2009 : Classe d’anglais ;
- 28 juin au 5 juillet 2009 : Camp sciences et nature du Petit Séminaire diocésain de Québec ;
- 3 juillet au 17 août : Camp d’été du Diocèse de Québec ;
- 18 au 23 août 2009 : Camp d’été du Petit Séminaire diocésain de Québec.

CENTRE D’ÉVANGÉLISATION QUÉBEC IXTHUS

- 1er au 3 mai 2009 : 2e Forum Jeunesse de l’Archidiocèse de Québec « Des principes exigeants et des actions convaincantes : vers une présence chrétienne pertinente pour la vie du monde » au Centre Québec IXThUS ;
- 5 mai 2009 - 17 h : Lancement du CD Émergences 4 au Cercle (228, rue St Joseph Est à Québec) ;
- 23 mai 2009 : 3e édition de Théâtre pour les nuls à la Salle des Promotions.



DÉCÈS DE MONSIEUR L’ABBÉ GASTON SAVARD (1922-2009)

Monsieur l’abbé Gaston Savard est décédé le 2 février 2009 à l'Hôtel-Dieu de Québec. Il avait 86 ans et 5 mois. Ses funérailles ont été célébrées à la Basilique-Cathédrale Notre-Dame de Québec le samedi 7 février 2009 par Mgr Jean‑Pierre Blais, évêque nommé de Baie-Comeau.

Né à Québec le 2 septembre 1922, monsieur l'abbé Gaston Savard était membre agrégé de la communauté des prêtres du Séminaire de Québec depuis 1964. Il a fait ses études classiques au Petit Séminaire de Québec (1937 à 1945) et ses études théologiques au Grand Séminaire de Québec et à l’Université Laval (1945 à 1950). Bachelier en Philosophie en 1946 et en Théologie en 1950, il fut ordonné prêtre le 12 juin 1949. De 1960 à 1963, il étudia en Lettres à l’Université Laval et il y obtint une licence en 1963.

Après son ordination à la prêtrise, il devint maître de Salle et professeur d’anglais (1950-1953) et de mathématiques (1953-1954), puis professeur principal en Éléments Latins de 1958 à 1960. Il enseigna le latin de 1963 à 1983 et le grec de 1963 à 1971. Il fut confesseur chez les élèves de 1958 à 1960 et de 1964 à 1969. Il travailla au secrétariat du Secondaire à la comptabilité de 1979 à 1983 et au contrôle des absences de 1983 à 1993. Il exerça un ministère dominical à Stadacona (Québec) de 1959 à 1982. Il connut par la suite des problèmes de santé qui l’amenèrent en dyalise en 1997. Il demeurait à la Résidence Cardinal-Vachon depuis un an et demi.





95 ANS DE MONSIEUR L’ABBÉ MARCEL DROUIN : UNE PREMIÈRE AU SÉMINAIRE

Notre confrère l’abbé Marcel Drouin qui a eu 95 ans le 2 mars 2009 est le premier membre de la communauté des prêtres du Séminaire à franchir ce seuil depuis 346 ans. Jusqu’aux années 90, ce record était détenu par l’abbé Odilon Gosselin (1872-1963), décédé à l’âge de 90 ans et deux mois. Depuis il avait été surpassé par l’abbé Louis-Philippe Gravel, l’abbé Lucien Godbout, l’abbé Armand Mathieu et le Cardinal Vachon. Félicitations chaleureuses à monsieur l’abbé Drouin et bonne santé pour les prochaines années.




RÉPONSES AU SAVIEZ-VOUS… ?

1) Il y en avait quatre, puisque le Conseil du Séminaire décide le 26 avril 1886 " de faire dorer les quatre statues du jardin. " Il en reste deux, le Sacré-Cœur et la Ste-Vierge qui sont encore là … un peu perdues dans le stationnement qui les entoure.

2) Une résolution du Conseil plutôt amusante comme il arrive encore aujourd’hui parfois. Le 22 novembre 1886, il est résolu " que les Bréviaires et le Savon à barbe devaient être payés par chacun des agrégés de la maison. " Ce qui était une nouveauté puisque jusqu’alors c’était la communauté qui les fournissaient gratuitement.








Visitez le site internet du Séminaire www.seminairedequebec.org
et notre webzine SME-Infonet

Responsabilité : Hermann Giguère, supérieur général
Mise en page, présentation et diffusion : Martine Duplain, secrétaire de direction


SME-Info BULLETIN D'INFORMATION du Séminaire de Québec Vol. XXXVI – No 2 avril 2009


Tous droits réservés 2009

Dernière mise à jour 24 avril 2009


© Droits réservés

Mercredi 22 Avril 2009
Lu 6032 fois




Actualités et documents | Allocutions et conférences | Homélies | Réflexions | Actualité SME Archives | SME-Info Archives | Nominations SME Archives | Année jubilaire François de Laval 2008 | Année sacerdotale | 350e du SME


Cliquez sur le nom de la rubrique au début de l'article pour avoir la liste des articles précédents dans la même rubrique.