Ce billet est le fruit de mon expérience de presque 20 ans avec les groupes du Renouveau charismatique de 1974 à 1992 au moment de leur apparition au Québec et de leur épanouissement. Le Renouveau charismatique a connu alors une rayonnement remarquable avant de perdre de plus en plus d'adeptes suivant en cela la raréfaction des catholiques pratiquants dans les paroisses. Au Québec, il reste plusieurs groupes à Rimouski (25 groupes), à Québec (46 groupes) et à Montréal (56 groupes) notamment. Dans la région d'Ottawa/Gatineau il y a 19 groupes et une communauté. Ces groupes se retrouvent à chaque semaine dans la prière et le partage. Nous leur souhaitons une belle persévérance et un nouvel élan pour témoigner de la Seigneurie de Jésus-Christ. Dans la joie de l'Esprit, HG


XIe Congrès national francophone à Notre-Dame du Cap (Trois-Rivières) du 6 au 9 juin 2013  ( Crédits photo : H. Giguère)
XIe Congrès national francophone à Notre-Dame du Cap (Trois-Rivières) du 6 au 9 juin 2013 ( Crédits photo : H. Giguère)
Le renouveau spirituel s'est manifesté après le Concile Vatican II (1962-1965) de façon percutante au Canada par la percée des nouveaux mouvements spirituels qui se répandaient à vive allure comme les Cursillos de cristiandad, l'Arche de Jean Vanier, le Renouement conjugal (Marriage Encounter), le Chemin néocatéchuménal etc. C’est dans ce contexte que les groupes du Renouveau charismatique catholique, né aux États-Unis en 1967, vont se multiplier dans tous les diocèses à une vitesse vertigineuse de 1971 à 1984.

Ayant atteint alors un sommet, ils s’inscriront dans l’espace ecclésial avec leurs richesses et leurs limites. Ils n’échapperont pas au phénomène du vieillissement de leurs effectifs parallèle à celui des communautés religieuses et des personnes pratiquantes dans les paroisses. Malgré ce déclin, plusieurs groupes du Renouveau charismatique continuent d’entretenir la flamme et s’avèrent des lieux propices à la rencontre de Dieu et à la nouvelle évangélisation. Le pape François le constatait en recevant quelque 50 000 membres du Renouveau dans l'Esprit (Rinnovamento nello Spirito Santo, Rns) le 31 mai 2014, ces groupes italiens qui sont l’équivalent des groupes du Renouveau charismatique au Canada : «  Le Renouveau charismatique est une grande force au service de l’annonce de l’Évangile, dans la joie de l’Esprit-Saint. Vous avez reçu l’Esprit-Saint qui vous a fait découvrir l’amour de Dieu pour tous ses enfants et l’amour de la Parole… J’attends de vous que vous partagiez avec tous, dans l’Église, la grâce du Baptême dans l’Esprit Saint (expression qui se lit dans les Actes des Apôtres). J’attends de vous une évangélisation avec la Parole de Dieu qui annonce que Jésus est vivant et aime tous les hommes.»

Portrait du Renouveau charismatique catholique

Le Renouveau charismatique qui ne veut pas se définir comme un mouvement quoiqu’il ait mis sur pied de nombreuses structures de service regroupe des personnes adhérentes motivées par une vision commune de leur existence de croyant et de croyantes, qui sont aussi fortement marquées et influencées par des personnalités hors du commun (charismatiques), qui font expressément appel aux forces émotionnelles et qui affichent ouvertement leur adhésion à ce courant dans l’Église.

Le Renouveau charismatique est répandu dans plus de 200 pays et compte environ 120 000 000 d’adhérents (selon le site internet de l’ International Catholic Charismatic Services : des "charismatiques actifs" (personnes qui participent à des activités du Renouveau charismatique hebdomadairement ou mensuellement) et des "post-charismatiques" (personnes qui ont fait les Séminaires de la vie dans l'Esprit et qui ont été actives dans les groupes du Renouveau charismatique pendant un certain laps de temps). Animés par la conviction que les signes de l'Esprit continuent de se manifester, même si une certaine morosité s'est installée dans les Églises d’Europe et d’Amérique du Nord, des milliers de chrétiens et chrétiennes se retrouvent dans les groupes du Renouveau charismatique.

Le temps où l'Église et la société vivaient en symbiose est bien révolu. La modernité a détruit cet amalgame. Le pouvoir d'intégration sociale de la religion est beaucoup diminué ou complètement disparu dans certains secteurs. C'est la présence de petits groupes de chrétiens heureux et enthousiastes dans leur foi qui dans un tel contexte fera surgir au fil du quotidien dans les divers milieux des signes de la présence de l'Esprit. Ils vivront leur identité chrétienne sans se laisser gagner par la mondanité si souvent dénoncée par le pape François (voir son homélie du 16 novembre 2015).

L’identité affirmée du chrétien poussera les gens tout autour à se demander comme l'écrivait Paul VI dans son Exhortation apostolique sur l'évangélisation au numéro 21: "Pourquoi sont-ils ainsi? Pourquoi vivent-ils de la sorte? Qu'est-ce - ou qui est-ce - qui les inspire? Pourquoi sont-ils au milieu de nous ?"

Le témoignage d'une vie renouvelée par le Christ est une "geste initial d'évangélisation ", car, continue Paul VI, "les questions que voilà seront peut-être les premières que se poseront beaucoup de non-chrétiens, qu'ils soient des gens à qui le Christ n'avait jamais été annoncé, des baptisés non pratiquants, des gens qui vivent en chrétienté, mais selon des principes nullement chrétiens, ou des gens qui cherchent, non sans souffrance, quelque chose ou Quelqu'un qu'ils devinent sans pouvoir le nommer".

Les apports du Renouveau charismatique dans la vie des Églises

Le premier apport, et le plus fondamental, se situe dans la ligne de la coresponsabilité. Le Renouveau charismatique en raison de son souci de faire vivre une expérience de la rencontre de Dieu personnelle et nourrie de la Parole de Dieu a développé chez les personnes participantes le sens de leur responsabilité de baptisés dans la mission du Peuple de Dieu. Ces baptisés, par leur foi réanimée et leur souci de vivre selon l'Évangile, ont été amenés à ne pas compter sur les prêtres seulement pour la formation à se donner, les engagements à choisir. Ils exercent un leadership laïc en communion avec les pasteurs, ils se dévouent dans leur milieu paroissial, dans diverses œuvres de partage et d’entraide.

Le second apport du Renouveau charismatique a trait à l'impulsion apportée au renouveau de la prière. Les groupes du Renouveau charismatique favorisent une prière plus spontanée, plus près des besoins concrets des gens, une prière de louange et d'action de grâces. Ils ont favorisé l'expression corporelle dans la prière pour la rendre plus chaleureuse et plus sentie. Plusieurs vocations à la vie contemplative sont issues de ces groupes. L'oraison personnelle a été redécouverte ainsi que la prière fraternelle par l’imposition des mains. De plus s’est développée une forme de prière touchant la guérison et la libération exercée par des personnes choisies et reconnues pour ce service.

Le troisième apport des groupes du Renouveau charismatique touche l'évangélisation. Ce terme recouvre des réalités assez diverses. L’Exhortation apostolique Evangelii Nuntiandi à la suite du Synode de 1974 a eu des effets heureux sur les groupes du Renouveau charismatique de même que la lettre des évêques canadiens De la parole aux actes en 1978. Le discours évangélisateur appelant à la conversion est une dominante de ces groupes. Tous souhaitent le changement du cœur et des attitudes vis-à-vis Dieu, soi-même et les autres. Dans le sillage de ce changement, ils se consacrent à la transformation de la vie dans le milieu de la famille, de la profession, des relations sociales etc.

Le quatrième apport à souligner se situe au plan de l'éducation de la foi. Avec la coresponsabilité, c’est l'apport majeur de ces groupes. Tous ont développé des méthodes pour rendre la Parole de Dieu vivante tels les Séminaires de la Vie dans l'Esprit. Tout n'est pas d'égale valeur dans les initiatives sur ce plan, mais on se doit de de reconnaître que les efforts ont été remarquables et qu'ils ont touché un grand nombre de personnes. La variété des ressourcements offerts ne doit pas nous cacher cependant que dans certains cas le sous-sol théologique et biblique n'était pas toujours de grande qualité. En général, cependant, l’éducation de la foi dans les groupes du Renouveau charismatique a mis l’accent sur la Parole de Dieu et la redécouverte des Sacrements en particulier du Sacrement de la Réconciliation.

Une solidarité ecclésiale

Les groupes du Renouveau charismatique au Canada ont parcouru un chemin remarquable depuis les débuts du Renouveau charismatique il y a maintenant cinquante ans. De nombreuses questions se sont posées, des réticences et mêmes des oppositions sont apparues. Les évêques canadiens ont accompagné ces groupes avec discernement, confiance et espérance. Ils ont adressé trois lettres aux groupes : la première lette fut publiées en 1975 au moment de la progression accélérée des groupes dans les diocèses, puis en 1990 suivit une lettre du président de CECC qui était alors Mgr Robert Lebel adressée aux participants et participantes du IVe Congrès national francophone tenu à Québec et enfin en 2003 la CECC écrivit une lettre pastorale adressée aux gens du Renouveau dans l’ensemble du Canada à l’occasion du 35e anniversaire de l’introduction des groupes du Renouveau charismatique au Canada.

L’expérience du Renouveau charismatique se présente comme un chemin de vie qui englobe tous les aspects de la vie. L'appartenance au Renouveau charismatique a un caractère entier et global. Tout prend un sens nouveau ou renouvelé grâce à l'adhésion à cette façon de vivre la vie chrétienne. Cette expérience personnelle ne peut jamais se dissocier de celle de l’Église. Son caractère personnel ne lui enlève pas sa dimension ecclésiale. L'impact de la rencontre de Dieu, conversion ou nouvelle compréhension de sa vocation de baptisé s'accompagne dans la foi catholique de la découverte d'une communauté vivante, ouverte et engagée. L'insertion dans l'Église diocésaine appelle les membres des groupes du Renouveau charismatique à vivre une spiritualité où l’évêque comme tête de l’Église locale demeure le principal point de référence.

L'Exhortation apostolique de saint Jean Paul II sur la vocation et la mission des laïcs dans l'Église et dans le monde a précisé les "critères fondamentaux pour le discernement de toute association de fidèles laïcs dans l'Église" qu'on nomme aussi "critères d'ecclésialité". Ceux-ci assurent l’insertion ecclésiale de tout groupe particulier, et, bien entendu, des groupes du Renouveau charismatique. Ces critères sont : « Le primat donné à la vocation de tout chrétien à la sainteté […] L'engagement à professer la foi catholique en accueillant et proclamant la vérité sur le Christ, sur l'Église et sur l'homme, en conformité avec l'enseignement de l'Église, qui l'interprète de façon authentique […] Le témoignage d'une communion solide et forte dans sa conviction, en relation filiale avec le Pape, centre perpétuel et visible de l'unité de l'Église universelle, et avec l'Évêque, "principe visible et fondement de l'unité" de l'Église particulière, et dans "l'estime mutuelle de toutes les formes apostoliques de l'Église" […] L'accord et la coopération avec le but apostolique de l'Église, qui est "l'évangélisation et la sanctification des hommes, et la formation chrétienne de leur conscience, afin qu'ils soient en mesure de pénétrer de l'esprit de l'Évangile les diverses communautés et les divers milieux" […] L'engagement à être présents dans la société humaine pour le service de la dignité intégrale de l'homme, conformément à la doctrine sociale de l'Église (Numéro 30).

L’avenir du Renouveau charismatique dans l’Église catholique au Canada

L'avenir du Renouveau charismatique au Canada dépendra de son aptitude à rejoindre les appels et les défis auxquels sont confrontées les Églises particulières et il dépendra en même temps de l'ouverture des pasteurs et de leur accueil à des formes nouvelles d'expression de la foi et d'engagement.

Né dans les années soixante-dix avec un élan remarquable, le Renouveau charismatique aujourd’hui n'est plus ce qu'il était. Ses membres ont vieilli. La persévérance des adhérents est remarquable et leur implication ne se dément pas, mais la force d'attraction que le Renouveau charismatique avait s'est émoussée. Nous sommes convaincus que l'Esprit Saint réserve encore des surprises si nous savons être attentifs à son action. Une attitude de pauvreté s'impose cependant, mais elle ne saurait nous dispenser de découvrir et de soigner les nouveaux plants que le Seigneur prépare pour une moisson qui viendra même si nous n'en serons pas les moissonneurs.

L’Esprit Saint ouvre des voies nouvelles. Il interpelle les Églises particulières en suscitant une diversité de dons et charismes qu'il répand à profusion dans son Église. Dans le décret sur l'Apostolat des laïcs de Vatican II au numéro 3, les Pères du Concile le rappelaient avec clarté et vigueur. "..le Saint-Esprit qui sanctifie le Peuple de Dieu par les Sacrements et le ministère, écrivaient-ils, accorde en outre aux fidèles des dons particuliers (cf. I Co. 12,7) les 'répartissant à chacun comme il l'entend' (cf. I Co. 12,11) pour que tous et 'chacun selon la grâce reçue se mettant au service des autres' soient eux-mêmes 'comme de bons intendants de la grâce multiforme de Dieu' (I P 4,10), en vue de l'édification du Corps tout entier dans la Charité (cf. Éphésiens 4,16). De la réception de ces charismes même les plus simples résulte pour chacun des croyants le droit et le devoir d'exercer ces dons dans l'Église et dans le monde, pour le bien des hommes et l'édification de l'Église, dans la liberté du Saint-Esprit qui 'souffle où il veut' (Jn 3, 8), de même qu'en communion avec ses frères dans le Christ et très particulièrement avec ses pasteurs."

Animés par cette conviction que les signes de l'Esprit continuent de se manifester, même si une certaine morosité s'installe dans notre Église, des milliers de chrétiens et chrétiennes du Renouveau charismatiques se retrouvent assidus à la prière, à la fraction du pain, à l'écoute de la Parole de Dieu et à la communion fraternelle (Actes 2, 42).


Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l’Université Laval
Séminaire de Québec


1 mai 2017

_________________________________

Soeur Monique Anctil r.s.r., pionnière du Renouveau charismatique dans le Diocèse de Rimouski au Canada écrit : ""Mgr Hermann Giguère P.H. du Grand Séminaire de Québec et de l'Université Laval a été très impliqué dans le développement du Renouveau charismatique francophone au Canada. Membre fondateur du Conseil canadien du Renouveau Charismatique (CCRC) qu'il a présidé de 1985 à 1996, directeur de la revue Selon Sa Parole jusqu'en 1999. Dès les débuts du Renouveau , comme professeur de spiritualité à l'Université Laval, il a reconnu en ce souffle qui traversait l'Église du Québec, une grâce de l’Esprit Saint...il a travaillé à édifier le Renouveau sur des bases solides par sa généreuse collaboration à mettre en place des statuts et règlements. Il a contribué à la mise sur pied de différents comités : dès les années 1974-1975, l’ACFRCC (Assemblée canadienne francophone du Renouveau charismatique catholique) pour devenir, dix ans plus tard, l’ADDRC (Association des délégués diocésains du Renouveau charismatique), en 1974, l’ARD (Assemblée des Répondants diocésains), en 1977, le CPRC (comité de Pastorale) et en 1986, le CCRC (Conseil Canadien du Renouveau Charismatique) dont il a été président de 1985 à 1996. Il est à la naissance de la revue Selon Sa Parole ; il en a été directeur de 1978 à 1999 et il demeure conseiller théologique et pastoral de cette revue. On peut consulter les archives de la revue Selon Sa Parole sous sa direction de 19998 à 20013 en cliquant ici."





QUI SUIS-JE?
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!





Galerie
porte_1delafabirque.jpg
grille_entree_fabriqe.jpg
aile_de_le_procure_plan_sans_date.jpg
cadran_solaire.jpg
cour_vieux_seminaire_veronique1.pg.JPG
site_sme_sam_bouchard_large.jpg

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


RT @jacgauthier: La Rambla touchée au coeur. En solidarité avec #Barcelone, ville d'art. Courage! Non au terrorisme. 🙏 #PrayforBarcelona
Vendredi 18 Août - 15:19
RT @ecdq: En communion avec #Barcelona @esglesiabcn https://t.co/TtI04MBmwl
Vendredi 18 Août - 15:19
RT @PresenceInfo: Basilique bondée au Cap-de-la-Madeleine pour la messe du #15aout #jetediraimerci https://t.co/XBqE5sXweQ
Jeudi 17 Août - 02:08
Homélie pour le 20e dimanche du temps ordinaire Année A « La cananéenne »: Homélie pour... https://t.co/A5xVXrHLPk https://t.co/P0n7255LOA
Mercredi 16 Août - 12:18