Cette prière de saint Thomas More, chancelier du roi Henri VIII, qui l'a fait décapiter a été citée par le pape François dans son discours mémorable à la Curie romaine pour les voeux de Noël le 22 décembre 2014.


By Rowland Lockey, after Hans Holbein the Younger [Public domain], via Wikimedia Commons
By Rowland Lockey, after Hans Holbein the Younger [Public domain], via Wikimedia Commons
Thomas More (7 février 1478, Londres – 6 juillet 1535, Londres), immortalisé dans le filme Un homme pour l'éternité, est homme politique anglais. Nommé chancelier du roi par Henri VIII, il désavoue le divorce du Roi et refuse de cautionner l'autorité que s'était arrogée celui-ci en matière religieuse : il démissionne de sa charge en 1532. Devant la persistance de son attitude, il est emprisonné, puis exécuté comme traître. Il est canonisé en 1935.

Voici cette fameuse prière:

Donne moi une bonne digestion, Seigneur, et aussi quelque chose à digérer.

Donne moi la santé du corps avec le sens de la garder au mieux,

Donne moi une âme sainte, Seigneur, qui ait les yeux sur la beauté et la pureté, afin qu’elle ne s’épouvante pas en voyant le péché, mais sache redresser la situation.

Donne moi une âme qui ignore l’ennui, le gémissement et le soupir.

Ne permets pas que je me fasse trop de souci pour cette chose encombrante que j’appelle «moi».

Seigneur, donne moi l’humour pour que je tire quelque bonheur de cette vie et en fasse profiter les autres.

Cette question nous revient souvent? Mgr de Monléon apporte des éléments de réponse intéressants et inspirants pour le temps de l'Avent. Dans une présentation brève du nouveau livre de Mgr Albert de Monléon, évêque émérite de Meaux et un des fondateurs de la communauté l'Emmanuel avec Pierre Grousat, Anita Bourdin met en évidence les réflexions de Mgr de Monléon sur la question de la curiosité que suscitait le ministère de Jésus. "Pourquoi Jésus attirait-il les foules?"


"Pourquoi Jésus attirait-il les foules?" par Mgr Albert de Monléon
Mgr de Monléon répond tout d'abord, écrit Anita Bourdin, : par un "sentiment bien légitime de curiosité". Un mouvement amplifié, notamment par les signes, les guérisons.

Jésus attirait aussi "par son enseignement", ajoute Mgr de Monléon: quand les foules l'entouraient, "il leur parlait longuement et elles "l'écoutaient avec plaisir" (Mc 12, 37)". Un enseignement "nouveau" donné avec une "autorité inédite", "d'une clarté pénétrante", en somme "sa Parole était une Bonne nouvelle dont chacun avait soif".

Mais ce n'est pas tout. "Enfin, et peut-être surtout, souligne Mgr de Monléon, Jésus attirait par sa bonté, sa compassion, sa manière de rendre confiance aux plus petits, aux accablés. Auprès de Lui, toute personne de bonne volonté se sentait bien, en sécurité, renouvelée. Il accordait largement son pardon aux pécheurs et leur rendait la possibilité de reprendre une vie nouvelle conforme aux enseignements de Dieu, dans l'Ecriture, et aux aspirations les meilleures de leurs coeurs."



QUI SUIS-JE?
le 9 janvier 2017 : il y a eu 112 874 visites depuis le 2 mars 2011. Merci!
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!




Galerie
cour_vieux_seminaire_arbre.jpg
site_sme_eudistes.jpg
pavillon_jean_olivier_briand_sme_cour.jpg
guillaume_couillard_2fabrique_vue_aerienne.jpg
cour_vieux_seminaire_clocheton.jpg
Fanal - Petit-Cap 034_5.jpg

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


Homélie pour le 4e dimanche du Carême (Année A) :« L’aveugle-né : voir et croire »:... https://t.co/UlVy2luZwq https://t.co/FBAJwonxzl
Mardi 21 Mars - 20:04
RT @kubuszu: Où est le successeur spirituel de Jean Monnet? https://t.co/JErhV3E1W8
Jeudi 16 Mars - 18:49
Homélie pour le 3e dimanche du Carême (Année A) « La Samaritaine : l'eau vive, image du... https://t.co/WMXKLW7Avt https://t.co/4VNjzIOfAC
Mardi 14 Mars - 20:03
Philosophe et écrivain catholique de talent, Fabrice Hadjadj livre le chant intérieur qui porte toute sa pensée. https://t.co/xUOS8Ypkag
Vendredi 10 Mars - 18:38