Marcel Boivin est un père blanc missionnaire d’Afrique qui a enseigné l’Éthique toute sa vie en divers pays africains et en Angleterre. Dans cet ouvrage il nous livre, avec simplicité et profondeur, l’inspiration qui a guidé son enseignement et ses recherches tout au cours de ces années.


Marcel Boivin p.b.
Marcel Boivin p.b.
Ce livre original et concis doit se lire avec beaucoup d’attention si on veut entrer dans la pensée de l’auteur qui est très stimulante et décapante même. On est loin des manuels de morale du temps passé. L’auteur reconnaît sa dette envers Bernard Häring dont le livre La loi du Christ a marqué un tournant en Éthique catholique avant le concile Vatican II.

Marcel Boivin est très clair sur son propos. Le but premier de cet ouvrage, écrit-il,  « c’est de découvrir un sens à notre pèlerinage sur la planète Terre qui s’harmonise avec celui de la marche de l’univers. En pareil parcours, ce dont je me soucie, ce n’est pas de prouver quoi que ce soit; c’est plutôt de soumettre au lecteur l’expérience et le savoir développés au long des années consacrées à l’enseignement de l’éthique et à l’accompagnement de personnes en recherche de maturité humaine et spirituelle » (p.14). À la fin de la lecture de l’ouvrage on se doit de constater que l’auteur a tenu son pari.


L’ouvrage se développe autour de trois essais « plutôt librement reliés l’un à l’autre » (p. 20). Le premier s’intitule Odyssée cosmique et pèlerinage de l’être humain. Il aborde les notions de temps et d’espace avec leurs répercussions sur notre agir. Le second a pour titre Nature humaine et loi naturelle dans le collimateur du changement. Dans cet essai très riche l’auteur montre qu’on ne peut plus « croire en une nature humaine qui serait imperméable à tout gain et à toute perte; une nature restée ontologiquement figée à travers la longue marche de l’humanité, gouvernée par une foi qui ne se serait pas modifiée d’un iota » (p. 56). Dans le troisième essai, Marcel Boivin présente une éthique fécondée par un souffle de spiritualité. Cette partie permet de comprendre ce que l’auteur entend par éthique, évolution et spiritualité. Il s’en explique clairement. Pour lui l’éthique doit prendre en considération les données de la psychologie et se situer dans la lumière de l’évolution où « la gradualité devient caractéristique du progrès en voie d’être réalisé dans l’agir » (p. 96). C’est dans cette partie que l’auteur, à partir de sa vision mais sans entrer dans une argumentation détaillée, se prononce sur les questions discutées comme l’ « intrinsèquement mauvais », la régulation des naissances, les migrations, la démographie, le capitalisme, la mondialisation etc.

Cet ouvrage dépouillé de notes et de références par choix (p. 19) se lit très bien. Outre l’influence importante de Bernard Häring que l’auteur reconnaît, on y voit aussi celle de Teilhard de Chardin. Il met en avant de plus sa fréquentation des usages africains et de la culture des populations avec lesquelles il a œuvré comme missionnaire. Ainsi à plusieurs endroits il fait état des retombées qui en ont résulté dans son enseignement et ses recherches.

Pour une prochaine publication que l’auteur nous annonce, on aimerait qu’en plus de sa photo, il y ait en couverture arrière une brève biographie. Bonne lecture!

Mgr Hermann Giguère P.H.
Faculté de théologie et de sciences religieuses
de l'Université Laval
Séminaire de Québec


28 septembre 2018

Marcel Boivin p.b., Mon agir dans la lumière de l’évolution, Les Éditions GID, Québec, 2018, 148 pp.

______________________________

Un autre lancement auta lieu à Montmagny le 28 octobre 2018 .

L'auteur Marcel Boivin est un père blanc, missionnaire d'Afrique québécois. Né à Armagh au Québec, il a, avec sa famille, déménagé à Montmagny en 1948. ll a vécu en Afrique de l’Est et au Moyen-Orient. Pendant des années, il a enseigné l’éthique, en particulier la justice sociale. Au soir de sa vie, il a accompagné les malades dans les hôpitaux d’une grande capitale africaine.

Il est aussi l'auteur de

Sagesse des meurtris. Récits porteurs d’espoir où se croisent sages et sots, Éditions GID, Québec, 2016, 121 pp.

Inspiré de son expérience en tant que missionnaire, Marcel Boivin, nous livre 17 récits porteurs d’espoir où, comme le titre l’indique, se croisent sages et sots. Par ces histoires, l’auteur souhaite apporter une parole de réconfort à l’égard de compagnes et de compagnons de voyage accablés par la peine.


Le père Marcel Boivin lors du lancement de son livre "Mon agir dans  la lumière de l'évolution" chez les Soeurs St-Joseph de St-Vallier à Québec le 30 septembre 2018
Le père Marcel Boivin lors du lancement de son livre "Mon agir dans la lumière de l'évolution" chez les Soeurs St-Joseph de St-Vallier à Québec le 30 septembre 2018

Recension du livre « Mon agir dans la lumière de l’évolution » par Marcel Boivin p.b.


Nouveau commentaire :
Twitter


QUI SUIS-JE?
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!





Galerie
camille_roy_hg_2006.jpg
jardin_briand_procure.jpg
cour_vieux_seminaire_illumination_flickr.jpg
esalier_grand_saint_amour.JPG
cour_vieux_seminaire_grand_angle.jpg
PêcheMiraculeuseEntier.JPG

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


RT @vaticannews_fr: Il a marqué une époque et des générations de fidèles. Peu, cependant, au soir du 16 octobre 1978, s’attendait à ce que…
Mercredi 17 Octobre - 01:22
Homélie pour le 29e dimanche du temps ordinaire Année B « Les fils de Zébédée » Homélies dominicales pour les temps… https://t.co/N4b5ldKDcV
Mardi 16 Octobre - 20:00
Homélie pour les funérailles de l'abbé Michel Fournier par le cardinal Gérald C. Lacroix Homélie pour les funéraill… https://t.co/pEFYAv0Uux
Jeudi 11 Octobre - 19:14
Homélie pour le 28e dimanche du temps ordinaire Année B « Viens, suis-moi » Homélies dominicales pour les temps lit… https://t.co/Vfp19pSNv4
Mardi 9 Octobre - 20:05