Quel est le nombre de catholiques au Québec et quel est leur pourcentage? Quel est celui des musulmans ou des juifs? Peu de gens peuvent répondre avec précision à ces questions. Nous avons pensé dans le contexte des questions soulevées à la commission Bouchard-Taylor offir à nos lecteurs et lectrices un aperçu des données disponibles sur ce sujet. Voici donc un extrait des données sur la population recensée en 2001 au Canada et au Québec portant sur la religion par la Direction de la population du Québec.


Religions au Québec : chiffres et statistiques
Statistique Canada a rendu publique, le 13 mai 2003, la huitième série de données du recensement de la population effectué en mai 2001, voici le résumé de ces données suivies des faits saillants.

Principales confessions religieuses, Québec 2001

Catholique romaine:
nombre 5 930 385 pourcentage 83,2 %

Protestante: nombre 335 595 pourcentage 4,7

Chrétienne orthodoxe: nombre 100 370 pourcentage1,4

Chrétienne «régénérée » et « évangélique » : nombre 56 750 pourcentage 0,8

Musulmane: nombre 108 620 pourcentage 1,5

Juive : nombre 89 915 pourcentage 1,3

Bouddhiste : nombre 41 380 pourcentage 0,6

Hindoue : nombre 24 530 pourcentage 0,3

Sikh : nombre 8 220 pourcentage 0,1

Aucune religion : nombre 400 325 pourcentage 5,6


Source : Statistique Canada, Recensement de 2001 : série « analyses », Les religions au Canada,
catalogue no 96F0030XIF2001015, 13 mai 2003
.

____________________________________


Faits saillants

- Lors des recensements, la question posée relativement à la religion a trait à la
seule appartenance confessionnelle, sans égard à la pratique religieuse.

- Le christianisme, sous ses différentes formes (catholicisme, protestantisme,
orthodoxie et autres), a perdu un peu de son importance relative mais regroupe
toujours une forte majorité de la population : 77 % au Canada, comparativement
à 83 % dix ans plus tôt et 90 % au Québec, comparativement à 93 % en
1991.

- Les catholiques romains ont vu leurs effectifs progresser légèrement mais leur
importance relative diminuer : de 86 % à 83 % au Québec et de 45 % à 43 %
au Canada. Les protestants ont perdu en importance, tant en termes relatifs
qu’en chiffres absolus. Les orthodoxes et les chrétiens « sans dénomination »,
au Québec comme au Canada, sont les seuls groupes à avoir connu à la fois
une croissance de leurs effectifs et de leur importance relative entre les deux
recensements.

- Les musulmans sont désormais plus nombreux que les juifs, au Québec
comme dans l’ensemble du Canada. Au Québec le nombre des adhérents de
ces deux confessions est relativement semblable (90 000 juifs et 109 000 musulmans) tandis que pour l’ensemble du Canada, on compte près de deux
musulmans pour un juif (330 000 juifs et 580 000 musulmans).

- La plupart des changements constatés sont liés à la composition de l'immigration
au cours de la dernière décennie. La croissance rapide du nombre de
sikhs, de bouddhistes, d'hindous, de musulmans et même du groupe des
« sans religion » est directement lié à l'immigration des années 1990. Parmi les
immigrants admis au Canada entre 1991 et 2001, 52 % ont déclaré appartenir à
des confessions non chrétiennes.

Pour plus de détails aller à la vitrine qui a été réalisée dans le cadre du cours GIE 64375 Relations humaines dans les affaires internationales. Programme de MBA en gestion internationale de l'Université Laval. Hiver 2006.
Professeur : Gérard Verna

le 19 novembre 2007

Tiré de SME-Infonet http://www.hgiguere.net/blogsme/, webzine publié par la Société des prêtres du Séminaire de Québec.



QUI SUIS-JE?
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!





Galerie
gs.GIF
guillaume_couillard_2fabrique.jpg
cour_vieux_seminaire_veronique1.pg.JPG
cour_vieux_seminaire_illumination_flickr.jpg
sme_gravure_entree.jpg
jardin_ruines_flickr.jpg

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama