La persécution, c’est « le pain quotidien de l’Église», sous deux formes, indique le pape François : la persécution sanglante et une grande apostasie, une persécution « idéologique ».


Le pape François à Quito lros de son voyage pastoral en en Équateur en 2015
Le pape François à Quito lros de son voyage pastoral en en Équateur en 2015
Le pape a commenté la lecture des Actes des apôtres lors de la messe quotidienne célébrée ce mardi 12 avril, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe du Vatican, rapporte Radio Vatican.

Il existe des persécutions sanglantes – être jeté aux fauves, ou être victime d’une bombe à la sortie de la messe – et des « persécutions en gants blancs, des persécutions culturelles, celles qui te confinent dans un recoin de la société, qui en viennent à te faire perdre ton travail si tu n’adhères pas aux lois qui vont contre Dieu Créateur», a expliqué le pape.

«La persécution, je dirais, c’est le pain quotidien de l’Église. Jésus l’a dit. Nous, quand nous faisons un peu de tourisme à Rome et allons au Colisée, nous pensons que les martyrs étaient ceux qui étaient tués avec les lions. Mais les martyrs n’ont pas été seulement ceux-là. Ce sont des hommes et femmes de tous les jours : aujourd’hui, le jour de Pâques, il y a à peine trois semaines… Ces chrétiens qui fêtaient Pâques au Pakistan ont été martyrisés justement parce qu’ils fêtaient le Christ Ressuscité. Et ainsi l’histoire de l’Église avance avec ses martyrs», a encore expliqué le pape François.

Puis il a ajouté : «Mais, il y a une autre persécution dont on ne parle pas tellement», une persécution «travestie de culture, travestie de modernité, travestie de progrès».

La façon dont le Christ ressuscité s'est manifesté a quelque chose de déroutant: une grande simplicité. Ce que Fabrice Hadjadj explicite dans cette entrevue au magazine La Vie intitulé: "Pour être un bon ressuscité, il faut d'abord être un bon mort".


"Pour être un bon ressuscité, il faut d'abord être un bon mort" (Fabrice Hadjadj)
Ces propos utilisent les mots les plus appropriés que j'aie lus pour parler de la résurrection. Ils font une présentation stimulante et pas banale de ce mystère central de la foi chrétienne.

C'est pourquoi, j'en ai fait une fichier PDF créé le 8 avril pour bien servir ma mémoire. Cliquez ici pour avoir accès à l'entrevue au complet


Propos recueillis par Jérôme Anciberro. Parus le 23 mars 2016. Adresse qui fait la présentation de l'entrevue seulement : http://www.lavie.fr/religion/catholicisme/fabrice-hadjadj-pour-etre-un-bon-ressuscite-il-faut-d-abord-etre-un-bon-mort-23-03-2016-71640_16.php


FABRICE HADJADJ

Philosophe, enseignant, essayiste, Fabrice Hadjadj est aussi poète, dramaturge et père de (bientôt) sept enfants, comme il aime à le dire. Né dans une famille juive de tendance athée / anarchiste, il se convertit au catholicisme et reçoit le baptême à l'âge de 27 ans. Son travail et son enseignement sont pétris de la question de Dieu, qu'il aborde avec un sérieux non dénué d'humour. Fabrice Hadjadj est membre du Conseil pontifical pour les laïcs. Et depuis 2012, il dirige l'Institut Philanthropos à Fribourg, en Suisse, qui propose une formation à l'anthropologie chrétienne. Plusieurs prix sont venus distinguer ses livres, dont le grand prix catholique de littérature en 2006 pour "Réussir sa mort - Anti-méthode pour vivre" (éd. Presses de la Renaissance). "Les choses simples et ordinaires sont créées par Dieu comme des choses neuves, inouïes, qui viennent de son éternité." Fabrice Hadjadj

Son dernier ouvrage a pour titre "Résurrection mode d'emploi" (éd. Magnificat) - titre qui, s'il ne fait pas sourire, dit la présentation de la couverture, forcément interpelle. Il montre le lien entre la résurrection et la vie quotidienne. Il reprend 12 récits de résurrection. Un livre comme "un chemin de gloire, où il s'agit de relire certains passages de l'Écriture".
08/04/2016

Réflexions

Commentaires (0)

RÉFLEXIONS 12 avril 1981 (à Rome) sur CROIX ET RÉSURRECTION. Une petite méditation qu'il me fait du bien de retrouver dans mes vieilles disquettes. Bonne lecture! Elle est parue dans le Bulletin RCQ liaison d'avril 1984 adressé aux groupes du Renouveau du Diocèse de Québec dont j'étais alors le répondant auprès de Mgr l'Archevêque.


Tableau par El Greco
Tableau par El Greco
Chaque personne, chaque individu, chaque communauté vit son mystère pascal. Le mystère de la Croix et de la Résurrection n'est pas quelque chose d'abstrait. Il s'incarne en chaque individu.

"Il y a un lien réel entre le sacrifice de Jésus et ma vie aujourd'hui" dit le Père Voillaume quelque part. Découvrir ce lien au-delà des émotions, des refus, des situations qui se répètent, des moments qui passent. Vivre ce lien. C'est alors que se fait la vérité. Rien n'a de sens en dehors de ce lien.

Conséquence remettre en perspective la vie, la mort, la joie, la douleur, le plaisir, l'amour, la souffrance, le pouvoir, l'avoir, la créativité, le don, la mission, les engagements, les limites, les charismes, les désirs, les vouloirs. Oui, rien n'a de sens en dehors du salut par le sang de Jésus.

Ainsi se fait chair le dessein de Dieu en nous, dans le chrétien et dans le monde. Jésus l'homme des douleurs porte le poids du monde. Communier par Lui avec mes frères et soeurs: agés, jeunes, curieux, mal pris... que Dieu aime.

Recevoir mes frères et soeurs, les autres et le monde, les aimer, les apprécier, les accepter, les voir avec les yeux, le regard, l'amour que Dieu porte à toutes ses créatures en Jésus.

C'est ainsi qu'on ressuscite avec Jésus , que Pâques recrée l'homme et le monde encore aujourd'hui.

Hermann Giguère
Pour RCQ-Liaison d'avril 1984
Republié le 6 avril 2016




QUI SUIS-JE?
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!





Galerie
chapelle_grand_seminaire_ulaval.jpg
guillaume_couillard_2fabrique_vue_aerienne.jpg
petit_cap_Chateau_Belllevue_007.jpg
sme_1688_detail_sme_seul.jpg
cour_vieux_seminaire_veronique1.pg.JPG
vieux_seminaire_entree.gif

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


Homélie pour le 7e dimanche de Pâques (Année A) « Père, glorifie-moi, je trouve ma... https://t.co/GcM2DG51U5 https://t.co/nv4F14an8S
Mardi 23 Mai - 20:04
Homélie pour l'Ascension du Seigneur (Année A) « Et moi, je suis avec vous tous les... https://t.co/PHQQIM2IPr https://t.co/6TN4zOSmNO
Lundi 22 Mai - 20:03
Homélie pour le 6e dimanche de Pâques (Année A) « Je ne vous laisserai pas orphelins »:... https://t.co/ItH3haHx94 https://t.co/wsm4ydqwx5
Mardi 16 Mai - 20:03
RT @pdesaintpierre: "Par l'autorité de Notre Seigneur Jésus Christ... nous déclarons saints Francisco et Jacintha Marto!" #Fatima100 en dir…
Samedi 13 Mai - 14:55