Avec un brin d'humour...


Aux écologistes et aux 45 ans et plus....
A la caisse d'un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats. La caissière lui reproche de ne pas se mettre à l'écologie et lui dit: - Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique. Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources ! La vieille femme s'excuse auprès de la caissière et explique : Je suis désolée, il ny avait pas de mouvement écologiste de mon temps. Alors qu'elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute : Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas a protection de l'environnement dans votre temps !

Alors, un peu énervée, la vieille dame fait observer qu'à l'époque on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin. Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau : Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique. Elle ajoute : De mon temps, on montait l'escalier à pied: on n'avait pas d'escaliers roulants et peu dascenseurs. On ne prenait pas sa voiture à chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues : On marchait jusqu'à l'épicerie du coin. Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.
Couverture du nouveau livre de Gilles vigneault chez Novalis
Couverture du nouveau livre de Gilles vigneault chez Novalis
Gilles Vigneault est connu pour son oeuvre poétique, ses engagements et sa brillante carrière. Or, dans certains textes, le chansonnier a semé des mots parlant d'une autre dimension de sa vie. Le journaliste Pierre Maisonneuve l'a ainsi rencontré pour comprendre comment la religion a imprégné son parcours. En résulte un dialogue surprenant, dans lequel le grand poète révèle avec franchise et pudeur le pays intérieur qui l'habite :
« Ma foi n'est pas cachée d'une façon intentionnelle. Je n'ai pas l'intention de me cacher de croire. Pas plus que j'ai l'intention de me cacher de croître. »

Cette entrevue biographique nous invite à découvrir une facette méconnue de Vigneault. Le livre s'apparente ainsi à une véritable profession de foi avec des anecdotes sur son héritage chrétien, les valeurs de sa famille ou la composition d'une messe pour ses 80 ans. Néanmoins, si Vigneault a fait « le pari » de croire, il demeure lucide sur la place de la spiritualité dans le monde actuel et parle, à coeur ouvert, des débats de société.

Corridor du pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec au 1, rue des Remparts (Résidence des prêtres et Grand Séminaire) emprunté autrefois par les écoliers du Petit Séminaire
Corridor du pavillon Jean-Olivier-Briand du Séminaire de Québec au 1, rue des Remparts (Résidence des prêtres et Grand Séminaire) emprunté autrefois par les écoliers du Petit Séminaire
Voici quelques textes intéressants sur la fondation du Séminaire de Québec par le bienheureux François de Laval, premier évêque de Québec le 26 mars 1663;

- une homélie de Mgr Maurice Couture lors de la célébration eucharistique à l'occasion de l'Anniversaire de la fondation du Séminaire de Québec célébré le 25 mars 2009;

- un discours du chanoine Louis-Joseph Lépine du 325e anniversaire de fondation du Séminaire de Québec en 1988;

- un article de Noël Baillargeon, historien du Séminaire de Québec

- un texte du Père Campeau S.J, historien de la Nouvelle-France; (voir plus loin)

- un texte de Mgr Hermann Giguère P.H., " supérieur général du Séminaire de Québec.

Visitez le blogue des fêtes du 350e qui présente l'avancement des préparatifs et la programmation des fêtes.

Les femmes l'avaient vu bien mort, descendu de la croix et déposé dans le tombeau. Ce vendredi-là, il avait fallu faire vite, car déjà, brillaient les lumières du Sabbat. Mais ce matin, premier jour de la semaine, elles vont de surprise en surprise : le tombeau ouvert, l'énorme pierre roulée, et en plus, pas de corps de Jésus ! Et voilà ce mystérieux personnage, avec une question et une annonce : « Pourquoi cherchez-vous le Vivant parmi les morts ? Il n'est pas ici, il est ressuscité » (Lc 24, 5).


Toujours vivant ? Méditation pour Pâques
Entendons-nous, encore aujourd'hui, l'annonce du messager ? « Il n'est pas ici. Il est ressuscité »! Il est le Vivant ! Cela veut dire que nous pouvons le rencontrer, l'écouter, lui parler. Cela veut dire que sur le chemin de la vie, il est là, avec nous, chaque jour et, qu'accueillir cette bonne nouvelle, c'est croire l'incroyable ! C'est croire que jamais plus nous ne serons seuls avec nos questions, nos problèmes, nos pauvretés, nos misères et même nos péchés. Il est là, et sa Présence nous rejoint dès que nous le voulons, et même quand nous n'y pensons pas. Il entre chez nous pour y mettre une graine d'espérance dans toute situation et dans toute voie sans issue. Il est là avec nous pour pleurer, avec nous pour nous relever, avec nous pour nous rappeler que depuis ce jour de résurrection, il est possible de vivre debout.

Bien sûr, la mort règne toujours et tout nous ramène à son ombre: la séparation, la tristesse, les deuils, les tragédies, la haine, la guerre. Mais toutes ces situations peuvent devenir des chemins de résurrection, si nous les traversons dans la confiance au Ressuscité qui a vaincu la mort. C'est lui qui nous invite constamment à lever la tête, au-delà du cercle qui nous enferme, pour faire éclater les limites des choses. « Ayez confiance, j'ai vaincu le monde » (Jn 16, 33) dela mort et de la fatalité. Il nous précède en Galilée, la Galilée de notre monde, la Galilée des recommencements. C'est lui qui nous pousse à nous mettre debout, à nous rassembler, à nous
mettre en marche. C'est lui qui habite notre espérance.

Voici de larges passages du discours improvisé tenu le 24 septembre 2011 par Benoît XVI devant les séminaires du diocèseallemand de Fribourg. Ces réflexions spontanées révèlent la simplicité et la profondeur en même temps de Benoît XVI,


Benoît XVI aux séminaristes
CITE DU VATICAN, 27 SEP 2011 (VIS).Evoquant d'abord le cursus du séminariste à la lumière du récit par Marc
de la création du collège apostolique, il a dit que la constitution de chaque apôtre par Jésus fut un acte unique. Pour être à ses côtés et les envoyer, ils ont du le connaître. Destinés à transmettre ce qu'ils avaient appris, ils allaient devoir partir au loin, y compris vers ceux qui étaient les plus éloignés de lui. "Apprendre ceci, rester avec lui tout en étant envoyés, c'est bien ce que nous devons apprendre au séminaire... Ce temps est donc d'entraînement, au-delà de l'étude et du discernement...

Sont-Ils des émules du groupe "Les Prêtres"? Pourquoi pas? "Los Padres Misioneros": Roger Bédard, Paul Côté, Roger Fortin, Léonce Gosselin, prêtres de l'archidiocèse de Québec, n'attendent qu'un imprésario. Leurs concerts suscitent toujours un grand intérêt.


Les abbés Léonce Gosselin, Roger Fortin, Paul Côté et Roger Bédard
Les abbés Léonce Gosselin, Roger Fortin, Paul Côté et Roger Bédard
Le groupe a été formé en 1969 et réunit trois confrères d'études au Collège de Lévis et un de leur confrères du Petit Séminaire de Québec. Ils se sont connus au Grand Séminaire de Québec, puis ils ont oeuvré ensemble comme prêtres de la Mission de l'Archidiocèse de Québec créée par le cardinal Roy à Asunción (paroisse de san Cristobal) au Paraguay en 1960.

Lisez ce compte-rendu de leur dernier concert le 27 mai 2011 à St-Georges en Beauce.

Discours à l’assemblée du nouveau dicastère sur la "Nouvelle évangélisation". La Nouvelle évangélisation, c’est trouver une façon nouvelle pour annoncer la Bonne Nouvelle à l’homme « sécularisé », explique Benoît XVI, et de nouveaux évangélisateurs. Un appel à la sainteté.


La nouvelle évangélisation, pour l’homme «sécularisé», explique Benoît XVI
Le pape a reçu ce matin en audience au Vatican, pour la première fois, les membres de l'assemblée plénière du nouveau dicastère – institué en octobre dernier - pour la Nouvelle évangélisation, présidé par Mgr Rino Fisichella.

L’homme d’aujourd’hui, sécularisé, « souvent distrait et insensible », a besoin d’évangélisateurs d’un nouveau type, capables d’annoncer la Parole de Dieu de façon à le toucher », avec une « vigueur nouvelle » dans l’annonce, fait observer le pape.

Benoît XVI fait observer que la sécularisation a laissé « de lourdes traces même dans des pays d’ancienne tradition chrétienne ». Elle se manifeste par une « crise de la vie chrétienne » et appelle comme réponse une « nouvelle évangélisation », une annonce selon des modalités nouvelles.

Benoît XVI souligne que cette exigence naît de l'Évangile même comme « annonce toujours nouvelle du salut opéré par le Christ pour faire participer l’humanité au mystère de Dieu et de sa vie d’amour, pour l’ouvrir à un avenir et à une espérance fiable et forte ».

Le film du réalisateur italien, Nanni Moretti, Habemus papam, qui met en scène un pape stressé, au bord du burn-out est sorti sur les écrans italiens le 15 avril 2011. Dans un article du du magazine La Vie, Frédéric Theobald se pose la question : "Une fiction ? Peut-être pas tout à fait, répond-il".


Une image du film de Nanni Moretti ``La chambre du fils``, Palme d`or au Festival de Cannes en 2001
Une image du film de Nanni Moretti ``La chambre du fils``, Palme d`or au Festival de Cannes en 2001
Vous pouvez lire cet article en ligne. Le nouveau film de Nanni Moretti qui est un réalisateur hors commun ne laisse personne indifférent. Moretti a fait comme dernier film Le Caïman sur le président du Conseil italien Silvio Berlusconi. Le film qui avait précédé, La chambre du fils, a obtenu la Palme d'or en 2001 au festival de Cannes et il a été vu au Québec sur plusieurs écrans. Nanni Moretti y jouait le rôle d'un psychanaliste frappé de plein fouet par la noyade impromptue de son fils.

Il reprend dans Habemus Papam ce rôle de psychanaliste et se met au service d'un pape fragile, dépressif et se sentant débordé par sa tâche. Le rôle du pape est tenu par Michel Piccoli.

Ce film est sorti en Italie le 15 avril 2011 et a reçu un bel accueil. La pellicule distribuée dans seulement 500 salles le vendredi, 15 avril 2011, à ses débuts dans les cinémas a rapporté autour de 250 mille euro la plaçant en tête des recettes pour cette fin de semaine-là.

Tel est le titre d'un article sur le site internet de Témoignage chrétien le 7 avril 2011 18:00. Cet article recense les premiers pas d'un phénoméne typiquement américain. "Que donneraient les 10 commandements bibliques, écrivent les journaliste Violaine Desmons et Benjamin Seze, s'ils étaient écrits aujourd'hui, à l'ère du numérique et des phrases courtes ? À la suite d'un poisson d'avril sur le réseau social Twitter, les catho-geeks américains ont lancé l'idée avec le mot-clef #CatholicRulesForTwitter."


J'ai trouvé l'article intéressant et je retiens le lien sur les produits dérivés qui est amusant. Pour moi, il s'agit d'un truc très américain. Les Américains sont beaucoup plus libres que les Québécois - du moins ceux de ma génération - sur la religion. La liberté de diffuser les idées religieuses fait partie de la Constitution américaine. La prolifération des églises libres comme les églises évangéliques en est le signe.

CITE DU VATICAN, 22 MAR 2011 (VIS). A 11h 30' près la Salle-de-Presse du Saint-Siège, le Cardinal Zenon Grocholewski, Préfet de la Congrégation pour l'éducation catholique, assisté de Mgr.Jean-Louis Bruguès, OP, Secrétaire du dicastère, et du P.Charles Morerod, OP, Recteur de l'Université pontificale
St.Thomas d'Aquin, a présenté le décret de réforme des études ecclésiastiques de philosophie.


Cardianl Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l'éducation chrétienne
Cardianl Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l'éducation chrétienne
Le Cardinal a expliqué que cette réforme découlait de la constitution apostolique Sapientia Christiana et des nouvelles normes adoptées cette même année 1979 par la Congrégation. Il était donc nécessaire d'adapter au contexte culturel les exigences de la vie ecclésiale.

Cette réforme des études répond à deux raisons que le Cardinal Grocholewski a illustré: "Il y avait d'abord le déficit de formation philosophique de nombreuses institutions ecclésiastiques, une absence de références précises en la matière et une inadaptation du corps enseignant... Et puis il y avait la conviction exprimée par Jean-Paul II en 1988 dans l'encyclique Fides et Ratio, l'importance de la philosophie sous son aspect métaphysique...mais également la conscience de ce que la philosophie est indispensable pour la formation théologique". Voici pourquoi "le décret entend revaloriser la philosophie, en particulier à la lumière de cette encyclique...en retrouvant la vocation première de la philosophie qu'est la recherche du vrai et de sa dimension" spirituelle.

L'Italie pourra garder les crucifix dans les salles de classe.
La Cour européenne des droits de l'homme a estimé, vendredi 18 mars que la présence d'un crucifix dans une salle de classe ne violait pas le droit à une instruction neutre


Le Christ de saint Jean de la Croix par Salvator Dali
Le Christ de saint Jean de la Croix par Salvator Dali
La décision rendue vendredi 18 mars par la Cour européenne des droits de l’homme était particulièrement attendue dans la péninsule italienne, mais aussi dans tous les pays qui, de l'Autriche à la Russie, s'étaient ému de la condamnation, en 2009, de l'Italie dans «l'affaire Lautsi». Du nom de cette mère de famille qui, en 2006, avait contesté la présence de crucifix au mur des salles de l’école publique fréquentée par ses deux fils. Une pratique contraire, selon elle, au principe de laïcité selon lequel elle voulait les éduquer.

En 2009, un premier jugement de la CEDH avait conclu, à l’unanimité de ses sept juges, à la violation par l’Italie de l’article 2 du protocole n° 1 – sur le droit à l’instruction – de la Convention européenne des droits de l’homme. la décision avait suscité un tollé non seulement en Italie mais dans de nombreux pays européens, Rome avait obtenu le renvoi de l’affaire en appel devant la Grande Chambre, la plus importante formation (avec 17 juges) de la CEDH.

Celle-ci a donc tranché vendredi après-midi : si le crucifix est bel et bien un symbole religieux, il n'y a pas « d'éléments attestant l'éventuelle influence que l'exposition sur des murs de salles de classe d'un symbole religieux pourrait avoir sur les élèves », estime-t-elle. Avant de conclure : « on ne saurait donc raisonnablement affirmer qu'elle a ou non un effet sur de jeunes personnes, dont les convictions ne sont pas encore fixées ».

Voici ci-dessous le testament spirituel du ministre pakistanais catholique assassinécatholique, assassiné le 2 mars 2011l, Shahbaz Bhatti. Ce document a été publié en Italie dans le livre Cristiani in Pakistan. Nelle prove la speranza, Marcianum Press, Venezia. En voici le texte paru dans Vu de Rome de l'Agence Zenit le 6 mars 2011.


« JE VEUX SERVIR JÉSUS »
De hautes responsabilités au gouvernement m'ont été proposées et on m'a demandé d'abandonner ma bataille, mais j'ai toujours refusé, même si je sais que je risque ma vie. Ma réponse a toujours été la même : « Non, moi je veux servir Jésus en tant qu'homme du peuple ».

Cette dévotion me rend heureux. Je ne cherche pas la popularité, je ne veux pas de positions de pouvoir. Je veux seulement une place aux pieds de Jésus. Je veux que ma vie, mon caractère, mes actions parlent pour moi et disent que je suis en train de suivre Jésus-Christ. Ce désir est si fort en moi que je me considérerai comme un privilégié si - dans mon effort et dans cette bataille qui est la mienne pour aider les nécessiteux, les pauvres, les chrétiens persécutés du Pakistan - Jésus voulait accepter le sacrifice de ma vie. Je veux vivre pour le Christ et pour Lui je veux mourir. Je ne ressens aucune peur dans ce pays.
10/03/2011

Actualité

Commentaires (0)

Notre webzine SME-INFONET prend le format d'un véritable blog grâce à la courtoisie de WMaker, nos amis d'Ajaccio, qui hébergent le site internet du Séminaire de Québec depuis janvier 2006.


DU SANG NEUF POUR SME-INFONET
Avec ce nouveau format, nous sommes de plein pied dans le cyberespage. Ce blog complète bien nos sites twitter et facebook. Nous remercions Philippe de WMaker d'avoir veillé au transfert des données accumulées dans notre webzine depuis le 7 mars 2005. C'est un réservoir précieux. La page de gestion du webzine donne les statistiques suivantes en date du 2 mars 2011:
- À ce jour 191 876 visiteurs sont venus sur votre webzine.
- Ces visiteurs ont lu 170 021 articles.
Nous espérons que nos visiteurs retrouveront le chemin de SME-INFONET et nous vous souhaitons une cordiale bienvenue sur ce nouveau blog.

Mgr Hermann Giguère P.H.
Supérieur général du Séminaire de Québec
Québec
03/03/2011

Edito

Commentaires (0)

Le pape reçoit les responsables de cette communauté fondée par Pierre Goursat et Martine Lafitte-Catta ?| Paris. En 1972, ils créèrent un groupe de prière basé sur l'expérience du Renouveau charr
ismatique catholique observé aux Etats-Unis. Finalement, Pierre Goursat et Martine Laffitte-Catta créèrent, en 1976, la Communauté de l'Emmanuel, à partir de ce groupe de prière. En 2011, la Communauté de l'E
manuel est présente dans plus de 60 pays. Elle compte 8 000 membres, avec plus de 200 prêtres, une centaine de séminaristes et 200 consacrés (hommes et femmes).


COMMUNAUTE DE L'EMMANUEL
CITE DU VATICAN, 3 FEV 2011 (VIS). Benoît XVI a reçu ce matin les dirigeants de la Communauté de l'Emmanuel, qui va célébrer le vingtième anniversaire de la mort de son fondateur, Pierre Goursat, dont la cause de béatification a été introduite l'an dernier. Dans son discours, le Pape a également rappelé les trente ans du service de FIDESCO auprès des pays plus défavorisés, les quarante ans de la fondation de la Communauté et les vingt ans de la reconnaissance de ses statuts par le Conseil pontifical pour les laïcs.

Dans une étude parue dans le journal Le Devoir, le journaliste Christian Rioux présente les résultats d'un en quête sur la jeunesse dans divers pays du monde où les jeunes canadiens se définissent
comme individualistes et matérialistes. Voyez un peu plus de quoi a l'air cette enquête.


PORTRAIT DES JEUNES CANADIENS
Christian Rioux constate que les jeunes canadiens veulent surtout gagner beaucoup d'argent, se préoccupent peu de la famille et ne veulent pas payer d'impôts ni militer pour une cause particulière. Tel est le portrait peu flatteur que brosse de la jeunesse canadienne une étude internationale réalisée par la Fondation pour l'innovation politique. Ce think tank français de centre droit, proche de l'UMP et qui se définit comme «libéral, progressiste et européen», a interrogé 32 700 jeunes entre 16 et 29 ans dans 25 pays. Il se dégage de cette enquête, disent les auteurs, le portrait d'une jeunesse du monde plutôt optimiste et favorable à la mondialisation.

21/01/2011

Actualité

Commentaires (0)

L'agence Reuters présente le témoignage de la miraculée qui a été guérie par l'intercession de Jean-Paul II qui sera béatifié le 1 mai 2011. Soeur Marie Simon-Pierre raconte sa "seconde naissance" par Jean-François Rosnoblet.


BEATIFICATION DE JEAN-PAUL II
AIX-EN-PROVENCE, Bouches-du-Rhône (Reuters) - 17 janvier 2011 - Une religieuse française de 49 ans, soeur Marie Simon-Pierre, a livré lundi le témoignage de sa guérison de la maladie de Parkinson, une "seconde naissance" à l'origine de la béatification, le 1er mai prochain, de feu le pape Jean-Paul II.

1 2 3 4 5 » ... 13

QUI SUIS-JE?
Mon site internet

DERNIÈRES HOMÉLIES
Vous y trouverez l'homélie du dimanche publiée le mardi qui précède. Bonne méditation!





Galerie
Fanal - Petit-Cap 034_5.jpg
site_sme_eudistes.jpg
camille_roy_hg_2006.jpg
675A0051.JPG
site_sme_roberge_horizontal._170px.jpg
gs.GIF

Album sur les édifices du Sémiaire de Québec avec diaporama


Homélie pour le 3e dimanche de Pâques (Année A) : Disciples d'Emmaüs « La rencontre de... https://t.co/3SLXdgvHe9 https://t.co/W29rGQOK0B
Mardi 25 Avril - 20:25
RT @FatherRosica: Francis faces political, religious land mines on Egypt trip - National Catholic Reporter: https://t.co/kFj9D4gjAA
Lundi 24 Avril - 23:19
RT @pdesaintpierre: Assemblée et session de travail de @SIGNISEurope à #Malte . Au programme: réflexions sur #socialmedia , Media educatio…
Lundi 24 Avril - 23:18
"Les reliquaires de la Chapelle extérieure" SME-Info Vol. 44 n. 3, avril 2017: Les... https://t.co/23F0zkj87l https://t.co/yenhBPEafD
Lundi 24 Avril - 16:27